Chargement...

Je fume plus de 15 cigarettes par jour est-ce que je peux utiliser un pod pour arrêter ?

Je fume plus de 15 cigarettes par jour est-ce que je peux utiliser un pod pour arrêter ?

Avoir pris la décision d'arrêter de fumer est une excellente chose. Désormais, il va falloir trouver le matériel de vape adapté afin d'assurer un arrêt définitif et sur le long terme. Vous avez peut-être déjà entendu parler d'e-cig de type pods, voici tout ce qu'il faut savoir à leur sujet !

Sommaire

Qu'est-ce qu'une e-cigarette de type pod ?

Pour un fumeur, bien choisir sa e-cig est essentiel. Si vous vous intéressez au pod sachez qu'il s'agit d'une petite cigarette électronique !

Assez récents sur le marché de la vape, les pods ont la particularité d'être facilement transportables et simples à utiliser. Un pod se compose d'une batterie et d'une cartouche. On ne retrouve donc pas le principe de l'atomiseur classique qui se visse sur la box.

En principe, la cartouche d'un pod est jetable, c'est-à-dire que lorsque la résistance est usée il faut remplacer la cartouche entière. De cette façon, l'utilisateur n'a pas vraiment besoin d'avoir une grande connaissance de la vape ! Mais de plus en plus de pods fonctionnent avec des cartouches remplissables. Bien moins cher qu'un ato, vous pourriez en avoir plusieurs pour changer de goût de eliquide très facilement.

Quels sont les avantages d'un pod ? Y a-t-il des inconvénients ?

Le principal avantage des pods et sans conteste leur facilité d'utilisation. Parfaits pour les vapoteurs débutants, leur fonctionnement est aussi allégé. Ainsi, on ne retrouve généralement ni écran, ni bouton de réglage afin de faciliter la prise en main. Certains systèmes sont même dépourvus de bouton et le déclenchement se fait par aspiration ! 

Il sont également discrets et transportables. Ainsi, les personnes qui souhaitent un petit kit peu imposant et pratique seront tout à fait comblées avec un pod. 

Bien sûr, les pods n'ont pas forcément que des avantages mais leurs inconvénients ne sont pas pour autant des freins à l'achat. En effet, les pods ne sont généralement pas très puissants, mais pour arrêter définitivement la cigarette classique la puissance ne doit justement pas être conséquente.

De plus, et même si ceci va en s'améliorant, les pods disposent bien souvent d'une petite autonomie. Si ce n'est pas un problème pour une utilisation modérée, cela peut être plus embêtant si l'on utilise exclusivement ce système. La solution dans ce cas est de disposer de deux batteries ! Si vous souhaitez réduire ou mettre fin à votre consommation de tabac, l'autonomie est un critère important. Une panne de batterie pourrait alors vite vous faire retourner à la cigarette traditionnelle.

Le drag X de Voopoo, par exemple, a marqué une révolution dans le domaine des pods. Il possède un écran et dispose donc de modes de fonctionnement, réglages etc. Sa cartouche peut se remplir et fait 4ml, il fonctionne avec un accu, donc pas de problème d'autonomie. Il demeure très simple mais propose des options qui ont séduits les vapoteurs expérimentés. Cela en fait donc un modèle évolutif !

Est-ce une bonne solution pour le sevrage ?

Un système à pod peut être une bonne solution pour le sevrage. Ils supportent généralement des taux de nicotine assez élevés et procurent un tirage serré proche de la sensation que vous aviez avec un paquet de cigarettes. Ainsi, pour le vapoteur qui débute, cela peut être la solution adéquate. Mais attention, car les pods ont tendance à réduire la sensation de hit (picotement en gorge au passage de la vapeur) qui peut être essentielle pour certains.

Puis-je utiliser n'importe quel liquide dans un pod ?

Les pods sont de plus en plus puissants et peuvent donc accueillir des e-liquides de plus en plus différents. Mais on préférera majoritairement des e-liquides pauvres en VG. Les pods sont plutôt axés pour apporter un tirage serré et s'adaptent aux vapoteurs débutants, il faudra donc privilégier un e-liquide plutôt dosé en PG.

Qu'est-ce que les sels de nicotine ? Quels sont les avantages pour le sevrage ?

La nicotine utilisée habituellement dans les e-liquides est plus pure que celle contenue dans le tabac. Elle met donc plus de temps à monter au cerveau. C'est pour cette raison qu'il faudra 30 minutes de vape pour arriver à l'équivalent d'une cigarette peu importe le dosage en mg / ml de nicotine.

Les sels en revanche, sont de la nicotine sous forme acidifiée. Ils réduisent la sensation de hit, permettant ainsi au vapoteur de prendre des bouffées plus efficaces. Les sels sont donc une bonne solution pour les personnes ayant besoin d'un fort dosage de nicotine mais qui ne peuvent le supporter avec de la nicotine classique.

Bien sûr, quelle que soit la nicotine utilisée, il est important de rappeler que la réglementation ne change pas. Les e-liquides nicotinés sont limités à 10 ml et à 20 mg / ml de nicotine. Ce dosage de nicotine est généralement suffisant mais certains ont besoin de plus. Dans ce cas, il sera possible d'associer cigarette électronique et substituts nicotiniques.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte