Chargement...

Peut-on fumer sa cigarette électronique pendant le ramadan ?

Peut-on fumer sa cigarette électronique pendant le ramadan ?

Contre le paquet de cigarette, la vape est le meilleur sevrage nécessaire. La religion musulmane se divise en plusieurs courants qui disposent de plusieurs différences. Mais l'ecig est relativement bien acceptée pour le quotidien d'un musulman comme nécessité pour mettre fin à une dépendance néfaste pour la santé. Durant le Ramadan, l'interdiction est effective pour les chiites mais tolérée par les sunnites. En somme, le rapport entre l'e-cig et la religion musulmane diffère selon le degré de spiritualité de l'individu.

Sommaire

Le rôle de l'e-cig contre le tabac 

Pourtant la vape a son importance. L'ecig demeure le meilleur moyen pour arrêter de fumer. Son rôle est simple. Elle diminue progressivement la dépendance à la nicotine, ce composant naturel responsable de la dépendance, en l'associant à des composants précis et non nocifs pour la santé.

Au cours d'un sevrage tabagique, pour arriver à ses fins, il est préférable de choisir le moyen le plus efficace. Et l'efficacité de la vape n'est plus à démontrer aujourd'hui. La dernière étude britannique confirme que la vape est 95% moins nocive que le tabac. 700 000 Français ont réussi à mettre fin à leur dépendance grâce à elle. Il ne faut pas l'oublier.

Plus qu'un simple appareil rempli d'électronique, l'ecig sauve des vies. La vie d'un vapoteur est beaucoup plus agréable que celle d'un fumeur. Les consommateurs retrouvent le goût, le souffle, en offrant une meilleure santé à leurs poumons, et le sommeil. Une étude française a encore une fois démontré les différences entre tabac et vape.

Religion et vape, est-ce compatible ?

S'il est une question particulièrement complexe à répondre c'est bien celle-ci. Est-ce possible d'allier la vape à la religion ? Nous vous apportons quelques éléments de réponses. Que l'on soit catholique, musulman ou encore juif, l'e-cig comme le tabac apporte un lot d'incertitudes.

Pourtant le tabagisme est indépendant de la religion. Les croyants fumeurs sont une réalité. En chacun repose le choix de mettre fin à sa dépendance ou non. Pour eux aussi, la vape est le meilleur moyen pour y parvenir.

Dans chaque religion il existe des temps de relatives libertés quand d'autres imposent des restrictions strictes. La religion musulmane ne fait pas exception.

Que disent les théologiens ?

L'Islam compte tous les ans une période de jeûne appelée Ramadan qui correspond au neuvième mois du calendrier hégirien. L'Islam se répartit en différents courants dont les principaux sont le sunnisme et le chiisme. En chacun repose des particularités, notamment dans l'organisation de leur clergé. Face au tabagisme, les chiites et les sunnites n'ont pas la même perception. Mais il est un détail qu'ils partagent. Allâh interdit tout ce qui est mauvais au corps. La cigarette est nocive et meurtrière, elle est donc interdite pour les sunnites et les chiites. Les fumeurs sont donc condamnés. Un conseil leur est donné par les savants musulmans : d'arrêter rapidement le paquet de clopes. 

La vape est alors acceptée. Un membre de l'association belge Info Anti Tabac précise que si l'ecig est utilisée pour arrêter de fumer, elle est autorisée. Mais si elle est utilisée à des fins récréatives, elle est interdite. La raison est que le Prophète Mohamet a condamné toute dépendance. Il existe d'ailleurs des e-liquides halal qui ne contiennent pas d'alcool. Mais ce dernier composant peut être utilisé pour la conservation du e-liquide. S'il est vapé pour une utilité sanitaire ou à l'insu du vapoteur, il est toléré.

Dois-je réduire ma consommation de vape pendant le ramadan ?

Mais durant le Ramadan, l'utilisation de l'ecig diffère selon le courant qui dicte le quotidien de chacun.

Les chiites sont particulièrement stricts sur ce point. En effet, pour eux, l'ecig est totalement interdite, au même titre que la nourriture puisque le jeûne se fait du matin au soir. Il est alors interdit de fumer, de manger, de boire, ou d'avoir des relations sexuelles au cours de la journée. Il s'agit de se priver pour favoriser la spiritualité et la réflexion. Les enfants ne sont bien entendu pas concernés par ce jeûne, sauf si ces enfants le souhaitent et s'en sentent capables. De plus, ces interdits restent en vigueur au travail. Travail et religion peuvent être compatibles.

Mais pour les sunnites, la chicha peut être autorisée. Un sunnite qui se donne la permission d'utiliser une chicha peut alors vaper.

En somme, la question du rapport entre la vape et le Ramadan est complexe. Selon le degré de spiritualité de l'individu, l'ecig sera acceptée ou interdite durant la journée pendant cette période.

Les e-liquides sans alcool : la bonne alternative

Pour les musulmans qui s'adonnent à la vape, un problème peut se poser :  comment vapoter en période de Ramadan si les e-liquides contiennent de l'alcool ? En effet, nombre de liquides comptent parmi leurs ingrédients de l'éthanol, un alcool éthylique qui, entre autres, aide à leur fluidification et à leur homogénéité. Certes, il ne s'agit pas d'alcool comme on l'entend dans le langage courant, mais certains musulmans peuvent rechigner à consommer des liquides qui en seraient pourvus.

Alors si vous êtes musulman, si vous êtes pratiquant, si vous vapotez et si vous refusez de consommer toute forme d'alcool en période de Ramadan, il existe une solution : les e-liquides sans alcool. De nombreux fabricants en proposent et la présence de ces produits ne cesse de croître sur le marché.

Vous vous demandez comment les repérer ? Comment les distinguer au milieu de la multitude de liquides existants ? La réponse est simple : les étiquettes collées sur les fioles font état de cette absence d'alcool.

Vapoter.fr propose d'ailleurs une sélection de ses meilleurs e-liquides sans alcool.


Voir tous les e-liquides sans alcool

Le puff chicha : un produit aux multiples avantages lors du Ramadan

Le Ramadan, c’est aussi l’occasion pour un musulman de cesser de fumer la cigarette traditionnelle. Cette période le place en effet dans les meilleures conditions dans la mesure où il a l’obligation de s’abstenir un mois durant. Toutefois, le droit de fumer revenant à la nuit tombée, il se confronte chaque jour aux risques de consommer du tabac. Il devra chaque soir lutter contre la tentation.

Mais qu’il se rassure. Il est des produits qui peuvent empêcher ce retour à la cigarette classique. Il s’agit des puffs chichas ou pods jetables, à savoir des pods pré-remplis, impossibles à réapprovisionner en liquide et dont il faut se débarrasser une fois vidés. Ces pods peuvent être nicotinés ou non et chacun propose un liquide avec une saveur et un certain taux de PG/VG. De plus, ils se montrent compacts et faciles à utiliser puisqu’une inhalation suffit à les activer.

Alors, lorsque vient le coucher du soleil pendant le Ramadan, le musulman en période de sevrage tabagique peut se tourner vers la vape et notamment vers ces pods. Ils s’avèrent parfaits pour les vapoteurs débutants. Ils lui apporteront la dose de nicotine réclamée par son organisme et lui ôteront l’envie de retourner vers la cigarette traditionnelle. Ce sont donc de nombreux avantages que peuvent offrir ces puffs chichas.

Pourtant, leurs avantages ne se limitent pas à cela. Ces puffs procurent aussi des saveurs proches de celles procurées par des narguilés. Tout adepte de cette pipe à eau souhaitant se détourner du tabac trouvera donc son compte avec ces produits. Il goûtera à des saveurs comparables sans souffrir du manque de nicotine et sans consommer une once de tabac.