Chargement...

La cigarette électronique peut-elle rendre dépendant ?

La cigarette électronique peut-elle rendre dépendant ?

Pour garantir un bon sevrage tabagique, l'e-cig est le meilleur moyen sans danger. Plus efficace que les patchs, elle peut cependant rendre dépendant lorsque le vapoteur l'utilise uniquement pour son plaisir. Vapoter vous explique les raisons et comment s'en détacher simplement.


Sommaire

Comment fonctionne une cigarette électronique ?

La vape est certainement le substitut nicotinique le plus efficace qu'il ait été donné au fumeur. La dernière étude britannique dévoile qu'elle est 95% moins nocive que le tabac. Mais pour réussir à mettre un terme à sa consommation de cigarette classique, il est nécessaire de bien choisir sa cigarette électronique notamment en fonction du nombre de cigarette brûlé par jour.

Le fonctionnement de l'e-cig est simple. Une batterie envoie un courant électrique dans la résistance présente dans l'atomiseur. En contact avec l'e-liquide, elle le chauffe et permet ainsi de produire la vapeur caractéristique à ce produit. Le vapotage repose donc sur un procédé électronique unique qui permet à de nombreux individus de mettre fin à leur tabagisme. Mais il est nécessaire d'attendre un certain âge avant de commencer à utiliser une cigarette électronique, même sans nicotine, pour mettre fin à sa consommation de cigarette classique.

De quoi se compose un e-liquide ?

L'e-liquide contient plusieurs ingrédients pour réussir ce sevrage. En premier lieu, il contient un ratio de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG). Ces deux substances sont également utilisées dans l’industrie alimentaire et pharmaceutique. Ils permettent de donner au liquide son aspect et ses caractéristiques. Ainsi, avec davantage de propylène glycol, le liquide est plus fluide et favorise les saveurs. Mais avec davantage de VG, le liquide favorise la production de vapeur.

De plus, un liquide contient des arômes qui permettent d’offrir un goût en bouche différent à chaque liquide. Les saveurs proposées peuvent être gourmandes, mentholées, classiques ou encore fruitées. De cette manière, les vapoteurs se lancent dans une nouvelle expérience capable de ne jamais les dégoûter de leur e-cig.

Enfin, l'e-liquide contient un dosage de nicotine adapté aux besoins de chaque vapoteur. Naturellement présente sur la feuille de tabac, la nicotine n'est pas à l'origine de la nocivité du tabac. C'est bien la combustion d'un végétal qui crée ce caractère néfaste pour la santé en produisant des particules fines et des goudrons. Mais la nicotine permet l'apparition de l'addiction du fumeur à la cigarette. Mais est-il possible de devenir dépendant de l'e-cig ?

Est-il possible d'être dépendant à la cigarette électronique ?

Les mots ont un rôle crucial qu'il ne faut pas prendre à la légère. Quelle est la différence entre l'addiction et la dépendance ? L'addiction est le fait de ne pas pouvoir se passer de quelque chose qui nuit à notre santé et à celle de notre entourage. La dépendance est au contraire le fait de ne pas réussir à se détacher d'un objet qui ne nuit pas à sa propre santé et à celle d'autrui. L'e-cig n'est pas dangereuse pour l'Homme. Ainsi, le tabagisme crée une addiction dont la vapoteuse a le devoir de mettre un terme.

Mais peut-on devenir dépendant de l'e-cig ? Dans certains cas de figure, oui. En effet, utiliser sa vapoteuse avec un dosage de nicotine précis dans le seul but de l'utiliser comme l'un des meilleurs substituts nicotiniques n'est pas une dépendance. Il s'agit d'un remède efficace et inévitable pour arrêter sa consommation de tabac. Cependant, lorsque le vapoteur continue à vapoter pour son seul plaisir alors que son sevrage est terminé, ce dernier montre une forme de dépendance à l'e-cig. Ce dernier apprécie particulièrement la production de vapeur et les sensations qu'elle procure. Le hit et les saveurs qu'elle propose sont à l'origine de cette dépendance.

Est-ce grave d'être dépendant à la cigarette électronique ?

Meilleure que les patchs et plus seine que le tabac, la cigarette électronique l'est aussi pour votre entourage. Les dernières études ont démontré son efficacité même si son utilisation demeure interdite dans les lieux publics. Malgré tout, devenir dépendant de sa vapoteuse ne présente aucun danger. Les vapoteurs peuvent très bien utiliser des liquides sans nicotine jusqu'à ce qu'ils réussissent à s'en détacher complètement. Mais n'importe quel médecin vous donnera ce conseil. Plutôt que fumer, le vapotage est préféré. Mais plutôt que vapoter, mieux vaut respirer l'air ambiant.

Ainsi, la cigarette électronique demeure déconseillée aux non fumeurs selon les dernières études, y compris dans les lieux publics. Malgré tout pour un sevrage tabagique, la cigarette électronique demeure moins dangereuse que le tabac notamment par la présence de propylène glycol. De plus, comme l'un des meilleurs substituts nicotiniques, la cigarette électronique est plus efficace que les gommes de nicotine.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte