Chargement...

Vais-je ressentir un manque en passant à la cigarette électronique ?

Vais-je ressentir un manque en passant à la cigarette électronique ?

Lorsqu'on entre dans la vape pour arrêter de fumer, la peur du manque est souvent présente. Mais la ressentons vraiment avec l'e-cig ? Vapoter vous répond.

Arrêter de fumer produit forcément un manque pour l'utilisateur. La nicotine est responsable de sa dépandance au tabac. Sans elle, il a l'impression de ne pouvoir vivre et de ne pas réussir à se détacher de son paquet de cigarette. L'e-cig est sa vapeur caractéristique est là pour l'aider. Grâce à la composition de ses liquides, elle est capable de faire disparaître ce manque en quelques jours. Mais pour ce faire, il doit bénéficier du dosage adéquat au sein de la vapeur qu'il produit.

Sommaire

Sevrage et cigarette électronique, le point de vue de la science

La vape est le meilleur moyen pour mettre un terme à sa consommation de cigarette classique. C'est une certitude pour beaucoup mais aussi pour la majorité des spécialistes de la santé. Et pour cause, la dernière étude britannique a montré que le vapotage est 95% moins nocif que la cigarette classique. Grâce à cette étude, le vapotage est entré dans le coeur des Français.

La constitution d'un e-liquide n'est pas un mythe mais bien une réalité qui justifie le regard de la science sur cet objet rempli d'électronique. Il se compose d'abord d'un ratio de propylène glycol et de glycérine végétale, deux substances également utilisées dans l'industrie alimentaire et pharmaceutique. Ils permettent de donncer l'aspect et les caractéristiques du liquide. De plus, il contient de la nicotine pour permettre aux fumeurs d'arrêter rapidement la clope en comblant leur manque et en réduisant son dosage prograssivement. Enfin, il contient des arômes qui offrent des saveurs, et donc un goût en bouche, différentes à chaque liquide. 

Ainsi se justifie le côté inoffenssif de la vape. Mais commencer un sevrage tabagique efficace enfendre forcément son lot d'effets secondaires.

La définition du manque pendant le sevrage

Un fumeur en pleine transition tabagique peut ressentir très rapidement une forte sensation de manque. La nicotine transmise par les cigarettes arrive très vite au cerveau lorsqu'il fume. La nicotine n'est pas responsable de la nocivité du tabac. C'est bien la combustion d'un végétal qui crée le goudron et les particules fines qui détériorent les poumons, et par conséquent, la santé de l'individu. Elle est en fait à l'origine de la dépendance de ce dernier. Plus il fume, plus sa dépendance sera grande car il aura besoin de davantage de nicotine dans l'organisme pour ne pas ressentir de sensation de manque. 

Il existe plusieurs substituts nicotiniques différents. Parmi eux, on compte ainsi les patchs. Mais ces patchs n'administrent pas assez rapidement la nicotine dans l'organisme pour permettre de combler ce manque rapidement. Avant tout, les fumeurs ne veulent pas ressentir ce manque et cherchent à tout prix à l'éviter pendant leur sevrage. Il est donc primordial de faire arriver la nicotine suffisamment vite pour arriver à mettre un terme à cette addiction funeste. 

Les symptômes du sevrage tabagique

Pendant le sevrage tabagique, l'ancien fumeur va ressentir plusieurs symptômes. D'abord, ce manque va lui provoquer des insomnies. Ce manque de sommeil engendre forcément des sauts d'humeurs. Pour y remédier, il est nécessaire de se reposer. En plus de cela, il est possible de ressentir un stress plus important qu'à coutumier. Une toux peut alors se présenter lorsque le corps commence à reprendre ses droits. Les cils qui facilitent la circulation de l'oxygène dans le corps, et qui étaient tombés à cause du tabagisme, commencent à repousser. Ainsi ce produit cette toux. Enfin, l'utilisateur peut aussi prendre quelques kilos. Il retrouve en fait l'appétit ce qui peut conduire à du grignotage et ainsi une prise de poids. Mais qu'est-ce que quelques kilos en trop quand on débute une nouvelle vie plus seine ?

Le rôle de l'e-cig

Les vapoteurs choisissent alors le meilleur moyen pour mettre un terme à son addiction aux cigarettes. Et pour cause, grâce à ses liquides aux saveurs diverses, les vapoteurs sont certains de ne jamais en être dégoûtés. De plus, les liquides qu'ils utilisent contiennent un dosage de nicotine adapté à leur précédente consommation de paquet de clope. Grâce à elle, ils sont certains d'avoir la quantité de nicotine suffisante pour arrêter de fumer et donc de ne pas sentir ce manque. Mais pour ce faire, un fumeur doit bien choisir sa cigarette électronique notamment selon le goût des liquides.

Mais pour ne pas ressentir ce manque avec une cigarette électronique, il est nécessaire de savoir que la contenance du réservoir correspond à un certain dosage. Suivez nos conseils et vous arriverez facilement à trouver le réservoir adéquat. De plus, quel dosage de nicotine choisir quand on est gros fumeur ? Vapoter vous donne d'autres conseils selon la dépendance du fumeur.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte