Chargement...

Comment fonctionne une cigarette électronique ?

Comment fonctionne une cigarette électronique ?

Pour un fumeur qui souhaite arrêter la cigarette traditionnelle, la vape est une aide au sevrage tabagique. Mais il faut évidemment apprendre à se servir de son matériel. Pour bien le maîtriser, nous pensons qu’il faut bien comprendre comment il fonctionne. Le fonctionnement d’une ecig est un pilier de l’information sur la e-cigarette.

Sommaire

Principe de fonctionnement d’une ecig et mode d’emploi - notice

Toutes les cigarettes électroniques fonctionnent plus ou moins de la même façon, peu importe leur marque ou leur modèle. Par une action de l’utilisateur, la batterie ou l’accu envoie une charge de courant dans les bornes d’une résistance. Cette dernière est constituée d’un métal ou d’un alliage et d’une mèche, généralement du coton, qui est imbibé de e-liquide. La résistance, alimentée en énergie, chauffe et provoque l’évaporation du eliquide que l’on peut alors inhaler.

Voilà pour le principe de fonctionnement élémentaire d’une ecigarette. Bien entendu, dans les détails il peut y avoir des variations. Y a-t-il un bouton de switch ou non, un chipset, un firmware, des modes particuliers ? Vous trouverez tout ce que vous devez savoir sur votre modèle dans le mode d’emploi. Si vous ne l’avez plus, ce guide est fait pour vous : Je n'ai plus la notice de ma cigarette électronique, où puis-je la trouver ?

Quelles sont les différentes parties d'une cigarette électronique ?

Les différentes parties d'une cigarette électronique sont presque toujours les mêmes. On retrouve systématiquement un atomiseur/clearomiseur/cartouche et une box/tube. On peut scinder le système en deux parties distinctes : une partie vaporisation et une partie alimentation/contrôle. Mais dans le détail, nous retrouverons un certain nombre de pièces détachées qui seront utilisées dans la plupart des e-cigarettes. Chacune de ces parties possède une fonction bien précise dans le but de vaporiser le e-liquide. Parmi elle, on retrouve souvent :

  • Le drip tip
  • Le réservoir
  • La résistance
  • La base de la résistance
  • Le(s) bouton(s) de contrôle
  • Le chipset et son firmware

L’interface entre un utilisateur et sa cigarette électronique

Certains modèles très simples sont dépourvus d’écran et quelques-uns vont même jusqu’à ne pas avoir de bouton. Dans ce cas de figure, il suffit d’aspirer sur votre drip tip pour faire fonctionner la vapoteuse. La grande majorité des modèles les plus vendus sont dotés d’un écran situé au niveau du corps de la cigarette électronique, partie que l’on nomme généralement « la box ». Mais alors ? Quels messages m'envoie ma ecigarette ?

Cet écran permet d’afficher un certain nombre d’informations tel que le mode de vaporisation choisi et le niveau de réglage. Par exemple VW et 21W, signifie que la cigarette électronique est réglée sur Variable Wattage et que, précisément, le réglage est à 21 watts.

Vous pourrez également trouver d’autres types d’informations plus ou moins intéressantes comme le nombre de puffs sur la journée, la valeur de votre résistance, etc.

C’est aussi par cet écran que votre matériel pourra signaler un dysfonctionnement comme le fait qu’il n’y ai pas de résistance d’installée !

Pour voir l’ensemble des messages que votre ecig peut afficher, ce qu’ils signifient et comment y remédier, suivez le lien dans le paragraphe.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte