Chargement...

Quelles sont les différentes parties d'une cigarette électronique ?

Quelles sont les différentes parties d'une cigarette électronique ?

Le fonctionnement d'une cigarette électronique n'est pas toujours simple au premier abord. Et pour bien comprendre, il faut s'intéresser aux différentes parties qui composent une e-cig ! Vapoter vous propose un petit tour d'horizon de ces différents éléments que les vapoteurs côtoient chaque jour !

Sommaire

Vue éclatée de ecigarette

Le schéma de la figure 1 présente les composants d’un vaporisateur personnel de la marque Aspire de la gamme Zelos, à savoir un kit des plus basiques qui correspond aux composants traditionnels d'e-cigs. Ainsi, il contient une batterie, un switch et un atomiseur. On peut donc scinder une cigarette électronique en deux parties : la “box” et “l'atomiseur”.

Informations sur la e-cigarette

La Box

Il s’agit simplement du corps de la cigarette électronique. La box contient la batterie intégrée ou l’accu, le switch et autres boutons de contrôle, un écran ainsi que le chipset et son firmware.

La batterie – l’accu

Comme tout objet électrique ou électronique, la batterie est évidemment le dispositif qui alimente électriquement votre clearomiseur.

Informations sur la e-cigarette

Les batteries présentent deux caractéristiques principales :

  1. L’autonomie : mesurée en milliampère/heure (mAh), elle peut varier de manière considérable d’un modèle à l’autre. Pour faire simple, plus elle est grande plus la durée d’utilisation sera importante.
  2. La puissance développée : on l’exprime le plus souvent en Watts. Là encore, plus l’énergie disponible sera grande, plus la batterie sera compatible avec toutes sortes d’atomiseurs. Toutefois, c’est mathématique, plus on sollicite d’énergie plus la durée d'utilisation possible sera courte. Bien choisir sa batterie, c’est donc déterminer le rapport puissance / autonomie qui vous convient.


Sachez tout de même que l'on peut trouver deux types d'équipements : les batteries intégrées et les accus amovibles. Les premières sont partie prenante de votre box, vous ne pouvez pas les changer. Si la batterie est défectueuse, vous devrez donc changer de box. L'avantage est que vous ne pourrez pas faire d'erreur dans le choix des accus. En toute logique, les kits pour débutants sont équipés de batterie intégrée. Quant aux accus amovibles, il s’agit en fait de piles présentées en différents formats que vous pourrez « wrapper » ou changer si besoin.


Le switch

C’est simplement le bouton de déclenchement de la chauffe. Ainsi, il faudra le garder appuyé pendant une bouffée et le relâcher ensuite. Vous l’utiliserez aussi pour allumer / éteindre la cigarette électronique en appuyant dessus plusieurs fois. Certains modèles de pods fonctionnent sans switch, il vous suffira d'aspirer pour déclencher la vaporisation.

Le firmware et le chipset

Le chipset est l’unité de contrôle de la ecigarette. C’est l’équivalent de la carte mère d’un ordinateur mais pour une cigarette électronique. Pour fonctionner le chipset aura besoin d’un programme, le firmware. Généralement développé par le fabricant, firmware signifie simplement “logiciel”. Pour rester dans l’analogie avec l’informatique, si le chipset est la carte mère, le firmware correspond au système d’exploitation, soit le logiciel qui permet le contrôle de la cigarette électronique mais aussi l’activation des modes, la mise en place de sécurité, etc. Si vous souhaitez en savoir plus, suivez qu'est ce que le firmware - principe et fonctionnement.

L’atomiseur

Vous le trouverez aussi sous le nom de « clearomiseur » ou même « ato » pour les vapoteurs expérimentés mais ils désignent tous le même élément. Il s'agit en fait du réservoir de votre cigarette électronique, dans lequel sont insérées aussi la résistance et la mèche et qui se trouve dans la partie haute de l'ecig. C'est à la fois une pièce électronique et la réserve d'e-liquide.

Informations sur la e-cigarette

Et justement, s’il existe tant de modèles d’atos sur le marché, c’est bien parce que c’est là que beaucoup de choses se jouent. Pour plonger en profondeur dans le fonctionnement de l'atomiseur, consultez ce guide.



Pour les débutants dans le monde de la cigarette électronique, il est parfois compliqué de s'y retrouver. Nous vous conseillons de vous initier à la vape en commençant avec un matériel peu technique. Un pod ou un pack AIO sera parfaitement adapté.


Le drip tip

Qu'est-ce qu'un drip tip de cigarette électronique ? Le drip tip est l’embout buccal sur lequel vos lèvres viendront aspirer la fameuse vapeur. On aurait pourtant tort de le sous-estimer tant il en existe de formes différentes en matières variées, pouvant elles aussi influer sur votre expérience de vape.

 Informations sur la e-cigarette



Le réservoir

On l’appelle aussi « Tank ». C’est bien évidemment le contenant de votre e-liquide. La majorité d’entre eux sont composés d’une cuve et d’une cheminée pour guider l'e-liquide vers la mèche. L'e-liquide circulera jusqu'à la mèche via de petites valves qui s’ouvriront à l’aspiration. Il en existe en différentes contenances pouvant s'accorder à votre consommation, allant de 1,5 ml à 5 ml voire plus.

Informations sur la e-cigarette

La résistance

Qu'est-ce qu'une résistance de cigarette électronique ? La résistance est primordiale pour permettre à votre ecig de produire suffisamment de vapeur. C’est elle qui permet au liquide de créer ce phénomène de vaporisation. Elle se situe en fait dans le réservoir de l’atomiseur, en contact constant avec l’e-liquide. Grâce au courant électrique envoyé par la batterie, elle chauffe et produit de la vapeur.

On distingue les résistances pré-faites des résistances à fabriquer

Informations sur la e-cigarette

La base de la résistance

La base de la résistance est située sur le sommet de la batterie. Munie d’un pas de vis où viendra se loger le couple “résistance / mèche”, elle crée un contact électrique qui permettra son utilisation.

Informations sur la e-cigarette