Chargement...

Peut-on vapoter en Italie ?

Peut-on vapoter en Italie ?

De nombreux e-liquides sont fabriqués en Italie mais quelle est la position du pays par rapport à la vape ? Voici quelques informations à ce sujet !

Comme tous les pays du monde, l'Italie réglemente la vape. Mais quelles sont les régles appliquées ? Quelles sont les restrictions ? La vape est-elle bannie comme au Mexique ou totalement autorisée comme en Angleterre ? Les e-liquides nicotinés sont-ils interdits comme en Australie ? Vapoter vous explique tout juste ici !

Sommaire

La vape est-elle autorisé en Italie ?

Si vous partez en Italie prochainement, il vous sera tout à fait possible de vapoter ! 

Si la réputation de la cigarette électronique ainsi que de la nicotine n'est pas toujours au beau fixe. Elle permet pourtant aux fumeurs d'arrêter la cigarette. Certaines questions comme : est-ce que la cigarette électronique fait maigrir ? sèment souvent le doute sur cet outil de sevrage. Cependant, les vapoteurs italiens sont de plus en plus nombreux chaque jour et peuvent tout à fait utiliser leurs e-cig dans leur pays !

Y a-t-il une réglementation particulière ?

Comme tous les pays européens, l'Italie a adopté la TPD (directive européenne sur les produits du tabac et de la vape). Mais si la pays reste moins restrictif que le Brésil ou le Mexique, son approche vis-à-vis de la vape est assez sévère.

L'usage de la e-cig est tout d'abord interdit dans les lieux publics. De nombreux pays l'interdisent dans les lieux publics, tout comme la cigarette classique. Pendant un temps, la vente en ligne de e-liquides, nicotinés ou non, était interdite et seuls les arômes étaient autorisés. Seules les boutiques spécialisées pouvaient approvisionner les vapoteurs en e-liquides prêts-à-vaper. Aujourd'hui, l'État italien est revenu sur sa décision et toutes les boutiques peuvent vendre des e-liquides. 

Enfin, la vape était également très taxée dans le pays si bien que vaper revenait plus cher que de fumer ! Aujourd'hui, la donne a changé et les taxes sont un peu plus faibles.

Pourquoi y a-t-il des taxes sur la vape ?

La vape est considérée comme un produit du tabac, les taxes vont donc de paires avec ce statut. Le but était d'éviter que les jeunes et les enfants ne soient attirés par ce nouveau produit.

Mais entre 2016 et 2018, le nombre de personnes fumant n'a fait qu'augmenter tandis que le nombre de personnes vapotant à réduit. Les autorités sanitaires ont alors décidé de revoir le niveau de taxation afin rendre à la vape un peu de liberté. Le vapotage reste un outil de réduction des risques du tabagisme et de plus en plus de pays le perçoivent en tant que tel.

Est-ce pareil pour les autres pays européens ?

En Europe, de plus en plus de fumeurs choisissent la cigarette électronique pour se sevrer et la vape est très contrôlée. La législation française interdit certains produits dans la vape par exemple. La sécurité est essentielle car le but est de remplacer le tabagisme par une alternative plus sûre. Le diacétyl, auparavant utilisé pour apporter des arômes beurrés aux e-liquides et désormais interdit. De même, tous les colorants et autres substances énergisantes ou pharmaceutique sont bannis de la composition des liquides et ce, dans la très grandes majorité des pays européens.

Et ailleurs dans le monde ?

Chaque pays a une législation qui lui est propre concernant la cigarette électronique avec ou sans nicotine. Ainsi, quand vapoter au Qatarau Cambodge , en Thaïlande ou au Brésil sera strictement interdit, le Royaume-Uni a au contraire tendance à encourager la vape.

On peut d'ailleurs se demander pourquoi le vapotage est-il interdit en Thaïlande quand le Royaume-Uni encourage son usage ? Dans le premier cas, la vape est vue comme une porte d'entrée vers le tabac pour les enfants et les personnes qui ne fument pas. les sanctions sont particulièrement lourdes et les contrevenants risques non seulement des amendes mais aussi une peine de prison pouvant aller jusqu'à 10 ans.

En définitive, il est particulièrement important de s'informer avant de partir en voyage quand on est vapoteur. Chaque pays a ses propres réglementations et quand certains interdisent les produits nicotinés comme l'Australie, d'autres interdisent la vape dans son intégralité !

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte