Chargement...

Est-ce simple d'emmener sa cigarette électronique en voyage ?

Est-ce simple d'emmener sa cigarette électronique en voyage ?

Voyager avec sa e-cig demande un minimum d'organisation : Suivant le pays de destination, le profil de vapoteur, le moyen de transport etc il faudra bien se préparer. La vape n'est pas soumise aux mêmes réglementations partout dans le monde et chaque vapoteur doit donc se conformer à celles-ci lorsqu'il voyage. Mais alors quel matériel prendre pour partir ? Quels sont les pays les plus souples et les plus stricts ? Vapoter répond à toutes vos questions.

Sommaire

La e-cigarette dans le monde

Si en France, il est possible de vaper librement ce n'est pas toujours le cas dans d'autres pays du monde. En effet, si la très grande majorité des pays réglemente la vape, certains l'ont totalement bannie de leur territoire. La Thaïlande fait notamment partie des ces pays.

Bien au contraire, d'autres pays voient le vapotage comme un véritable outil de sevrage tabagique. C'est le cas de l'Angleterre qui n'hésite pas à promouvoir la vape au travers de campagnes publicitaires. 

Pour les vapoteurs, le choix de sa cigarette électronique, de son e-liquide et de son dosage de nicotine est particulièrement important. Les fumeurs de cigarettes ont souvent du mal à arrêter leur consommation mais grâce à la vape, ils peuvent réduire leur dépendance au fur et à mesure. La e-cig a déjà maintes fois prouvé son efficacité et continue de se démocratiser chaque jour.

Les e-liquides dans le monde

Quand on regarde les origines des e-liquides, on remarque que de nombreux pays en fabrique. Les États-Unis, la France, les Philippines ou même l'Espagne fabriquent des e-liquides. Les Américains sont les spécialistes des gourmands tandis que les Malaisiens excellent dans les fruités. 

Dans tous les cas, il est important de vérifier les ingrédients d'un e-liquide car les normes de fabrication et les réglementations sont très différentes d'un pays à un autre. Si en France le diacétyl est interdit, il est possible que ce ne soit pas le cas dans d'autres pays.

Avec ou sans nicotine, changer le liquide d'une cigarette électronique est essentiel pour ne pas se lasser. Nombreux sont les conseils pour choisir un liquide, mais le mieux est qu'il soit à votre goût ! Pensez donc à prendre plusieurs saveurs lorsque vous partez en vacances. 

Comment voyager avec sa e-cig électronique ?

Voyager avec sa e-cig n'est pas forcément une mince affaire. Si vous prenez le train ou la voiture, vous pourrez évidemment emporter votre matériel et vos e-liquides comme vous le souhaitez. En revanche, si vous prenez l'avion, quelques règles seront à respecter.

Avant tout, sachez qu'il est formellement interdit de recharger sa e-cig ou de vaper à bord d'un avion. Comme la fumée des cigarettes, la vapeur pourrait déclencher les détecteurs de fumée. Il convient donc d'éviter cette situation ! 

Vous pouvez transporter vos batteries et accus dans votre bagage cabine. Ceux-ci doivent évidemment être éteint et placé dans leur emballage d'origine ou un étui isolant. Les batteries sont interdites en soute. La raison est d'ailleurs simple car si un accu venait à dégazer pendant le vol, il serait plus simple de maîtriser la situation en cabine.

Pour les e-liquides, la réglementation est la même que pour les liquides en général. Ainsi, ils devront être placé dans un sac plastique transparent dont le volume ne dépasse pas 1 litre. Ceci s'applique pour votre bagage cabine. En soute, vous pourrez emporter autant de e-liquide que vous le souhaitez dans vos bagages. Attention tout de même à ce qu'ils soient bien fermés, ils pourraient se déverser dans vos affaires pendant le transport !

Les accessoires nécessaires pour voyager ?

Pensez à prendre au moins deux e-cigs au cas où l'un venait à avoir un souci ! Nous vous conseillons également de prendre plusieurs accus afin de ne jamais tomber en panne. D'ailleurs, n'oubliez pas de prendre un chargeur externe pour vos accus et un câble USB pour recharger votre batterie intégrée ! 

Évidemment, prenez également un ou deux atomiseurs de rechange ainsi que plusieurs résistances. Bien entendu, il convient aussi de prendre assez de e-liquide. Suivant le pays dans lequel vous vous rendez, vous ne trouverez pas forcément de boutique sur place. Mieux vaut parer à toutes les éventualités ! 

De plus, nous vous conseillons vivement de ne pas prendre votre matériel favori ou high end. En cas de vol ou de perte, il serait dommage de perdre votre plus beau set up !

Réparation, entretien à l'étranger

Dans certains pays, vous ne trouverez pas, ou peu de boutiques spécialisées c'est pourquoi il vaut mieux prendre plusieurs e-cig et éviter de reprendre le chemin des fumeurs. Il peut arriver que votre cigarette électronique tombe dans l'eau en vacances. Dans ce cas, quelques conseils : démontez votre e-cig sans l'allumer et faite-la sécher pendant deux ou trois jours. Cette technique n'est pas garantie mais elle peut fonctionner si l'on est assez rapide et que la batterie n'est pas trop endommagée.

Certains vapoteurs sont attachés au volume de vapeur, mais si votre clearomiseur chauffe, essayez de réduire la puissance ou de changer la résistance. La température baissera alors légèrement. 

Dans tous les cas, essayez d'avoir en réserve quelques pièces de rechange au cas où vous ne trouviez pas de boutique sur place !

Dans quel pays puis-je voyager avec ma ecig ?

Autriche, France, Croatie, Portugal, Angleterre ou même Pologne, vous pourrez prendre votre e-cig dans vos bagages et vapoter dans la plus grandes majorité des pays. Les pays européens sont les plus ouverts au vapotage. Bien sûr, chaque pays a sa propre réglementation mais généralement, il sera interdit de vapoter dans les lieux publics. 

Avant de partir, informez-vous sur la législation en vigueur dans le pays. L'usage de la ecigarette est généralement assez libre mais certains pays sont plus stricts que d'autres. Dans ce domaine, l'Angleterre fait office d'exemple puisqu'elle considère la vape comme un véritable outil de sevrage. La France quant à elle, est assez souple même si elle interdit la e-cig dans les lieux publics, les établissements scolaires etc.

Dans quel pays ne puis-je pas voyager avec ma ecig ?

Attention en revanche, certains pays sont totalement contre la e-cig ! La Thaïlande est le parfait exemple puisque l'importation, l'utilisation et même la possession sont strictement interdites. Les contrevenants risquent non seulement de lourdes amendes, des confiscations mais surtout des peines de prison qui peuvent aller jusqu'à 10 ans ! L'Inde est également très sévère à propos de l'usage de la vape et celle-ci est interdite dans le pays.

De même, le Mexique et l'Australie ont interdit les produits nicotinés. Ainsi, l'importation, la vente ou la distribution de produits nicotinés est strictement illégale. Si vous voyagez dans l'un de ces pays, évitez d'y emmener vos liquides en 3 ou 9 mg ! Vous risquez une amende voire une confiscation du matériel. 

Enfin, il faut savoir que les pays d'Afrique réglementent très peu la vape car celle-ci n'est pas encore développée dans ces pays. Globalement, vous pourrez donc utiliser votre e-cig mais attention tout de même dans les lieux publics... 

Voyager avec sa e-cig n'est pas forcément évident suivant le pays de destination ! Pensez à toujours vous informer avant de partir afin d'éviter les déconvenues ! 

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte