Chargement...

Peut-on vapoter en Hollande ?

Peut-on vapoter en Hollande ?

Comment la vape est-elle perçue en Hollande ? Est-elle autorisée ou non ? Quelle est la réglementation en vigueur dans le pays ? Si certains pays comme le Royaume-Uni sont très ouverts à la vape, d'autres l'interdisent totalement comme l'a par exemple fait la Thaïlande ou l'Inde. Chaque législation est différente et la Hollande ne fait pas exception, c'est pourquoi il est important de s'informer avant de partir. Vapoter vous explique tout sur le statut de la vape en Hollande.

Sommaire

Puis-je vapoter en Hollande ?

Sachez tout d'abord que la vape est tout à fait autorisée en Hollande ! Vous ne risquez donc pas de vous faire confisquer votre matériel ou de prendre une amende. En revanche, elle est classée comme un produit du tabac et la législation est donc similaire à celle de la France. 

Pour arrêter la cigarette, opter pour la cigarette électronique avec un e-liquide riche en nicotine est une bonne solution. Grâce à la vapeur, aux arômes et à l'apport nicotinique, la dépendance est réduite petit à petit et le vapoteur ne souffre d'aucun symptôme de manque.

Peu de pays considère la vape comme une réelle aide au sevrage tabagique. L'Angleterre fait partie de ces rares pays et n'hésite pas à promouvoir la vape auprès des personnes qui souhaitent quitter leur tabagisme. Le Public Health England (Agence de Santé Publique britannique) a d'ailleurs publié une étude démontrant que la vape serait 95% moins nocive que le tabac. 

Quelles sont les réglementations dans le pays ?

En Hollande, et plus généralement aux Pays-Bas, la cigarette électronique est soumise aux mêmes restrictions que le tabac. Ainsi, la vente aux mineurs de moins de 18 ans est bien évidemment interdite. La plupart des pays interdisent de vapoter dans les lieux publics. Ce n'est pas le cas de la Hollande mais il conviendra de s'informer sur place car certains lieux publics peuvent présenter une signalisation indiquant une interdiction de vapoter.

Enfin, comme en France, les e-liquides nicotinés sont limités à 10 ml de contenance et à 20 mg/ml maximum. Chaque produit doit afficher toutes les informations sanitaires obligatoires telles que les avertissements, les ingrédients ou les arômes.

De plus, la publicité directe ou indirecte est strictement interdite afin de ne pas attirer les enfants et les personnes qui ne fument pas. En revanche les boutiques spécialisées peuvent afficher de la publicité ou des offres dans leur magasin si cela n'est pas visible depuis l'extérieur. De plus, elles ne peuvent donner d'échantillons gratuits d'e-cig ou de e-liquides, qu'ils soient nicotinés ou non.

Puis-je approvisionner en e-liquide et matériel là-bas ?

Vous trouverez évidemment des boutiques spécialisées en Hollande. Vous pourrez donc vous réapprovisionner en e-liquides et matériel si besoin pendant votre séjour !

Les études démontrent que la vape est moins nocive que le tabagisme. Certains pays font payer des taxes sur les cigarettes électroniques, c'est le cas de l'Italie. La vape doit être accessible aux fumeurs afin qu'il puisse quitter leur addiction de manière définitive. 

Qu'en est-il dans le reste du monde ?

Le-cig est réservée aux adultes et non aux enfants et vapoter en Angleterre (ou au Royaume-Uni), au Maroc ou même en Inde sera différent selon la réglementation et l'usage. Un conseil : Informez-vous ! Car la vapeur n'est pas toujours très bien accueillie... 

Des pays comme la Thaïlande ou le Mexique sont particulièrement sévères concernant les vapoteurs. L'usage de la e-cig y est interdit et la simple possession peut vous amener à de lourdes sanctions.

Deux autres questions pour les curieux

Pour les fumeurs qui arrêtent la cigarette, le premier conseil est de toujours avoir assez de batterie. Mais peut-on vapoter avec une cigarette électronique en charge ? La plupart des e-cig vous donnent cette possibilité mais dans le cas contraire, il est recommandé de toujours avoir à porté de main une seconde e-cig. Pendant que la première chargera, vous pourrez ainsi utiliser la seconde !

Quels sont les e-liquides les moins dangereux ? La nicotine fait souvent peur mais elle est pourtant essentielle au sevrage. Les études démontrent qu'elle n'est ni nocive ni toxique aux doses absorbées par les vapoteurs. Grâce à l'apport nicotinique, chacun peut réduire sa dépendance à son rythme sans souffrir de symptômes de manque dû à l'arrêt ! En soit, il vaut donc mieux choisir un liquide nicotiné car il est préférable de moins vapoter plutôt que de trop vapoter pour combler le manque. Enfin, vérifiez toujours les étiquettes de vos e-liquides afin de connaître leur composition.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte