Chargement...

Peut-on vapoter en Belgique ?

Peut-on vapoter en Belgique ?

La Belgique a une frontière commune avec la France mais la vape est-elle pour autant réglementée de la même façon ? Vapoter vous répond !

La Belgique est assez proche de la France pour qu'on se pose la question : Peut-on vapoter en Belgique ? Quelle est la réglementation dans le pays ? Pour un weekend ou des vacances, il est toujours important de savoir si l'on peut vaper dans un pays. Si certains sont très souples, d'autres sont beaucoup plus sévères, il convient donc de s'informer.

Sommaire

Quelle est la position de la Belgique sur la vape ?

En Belgique, le vapotage est parfaitement autorisé mais il est considéré comme un produit du tabac. Ainsi, la réglementation est stricte et les produits limités. 

Pourtant, parmi les nombreux conseils pour arrêter de fumer, la cigarette électronique semble être un excellent moyen. De plus en plus de vapoteurs témoignent de leur réussite dans leur sevrage grâce à la vape. Les éléments nocifs dans une cigarette ne sont pas présents dans une e-cig. La vape permet à de nombreuses personnes de cesser leur consommation de tabac notamment grâce à la nicotine contenue dans les e-liquides. La vape n'a donc pas de lien avec la cigarette combustible, il s'agit de deux choses très différentes. 

Que dit la législation en Belgique ?

Puisque la vape est considérée comme un produit du tabac, les restrictions sont nombreuses. Évidemment, le vente est interdite aux mineurs. De même, la publicité est strictement interdite afin de ne pas inciter les jeunes et les non fumeurs a commencer la vape. Il est aussi interdit de vapoter dans les lieux publics ainsi que dans les lieux accueillants des enfants ou des mineurs.

Les e-liquides nicotinés sont également limités à 10 ml de contenance et ne doivent pas dépasser les 20 mg/ml de nicotine. Comme la France, la Belgique applique la TPD (Directive sur les produits du tabac et du vapotage) et interdit toute substance dans un liquide pour e-cigarette contenant un dérivé de vitamine, de caféine, de taurine, de colorant, ou toute molécule aux propriétés apaisantes. L'objectif est de garantir des e-liquides de qualité afin de protéger les vapoteurs. Nocifs dans une cigarette classique, les éléments tels que le goudron ou le monoxyde de carbone sont totalement absents avec le vapotage.

Mais la Belgique va plus loin que le France et la vente à distance, via internet, est strictement interdite excepté pour les liquides non nicotinés. Les ventes en ligne et transfrontalières sont ne revanche autorisées entre entreprises mais en aucun cas d'un professionnel à un particulier. 

La France est ainsi plus souple que la Belgique dans ce domaine. Et si à la question "la cigarette électronique est-elle remboursée par la sécurité sociale" la réponse est encore négative, il faut savoir que certaines mutuelles françaises remboursent la vape depuis quelques temps !

Quel est la position du parlement européen ?

En 2013, le Parlement Européen a classé la cigarette électronique en tant que produit similaire au tabac. Le cadre légal de la cigarette électronique est établi depuis lors selon les mêmes dispositions prises avec le tabac. S'il avait en revanche classé la cigarette électronique comme un médicament, les vapoteurs auraient dû s'approvisionner en pharmacie et non en boutique spécialisée. 

Pour le moment, le vapotage est toujours considéré comme un produit dérivé du tabac même s'il n'a pas vraiment de lien avec la cigarette classique. Pourtant, de plus en plus d'étude démontrent l'efficacité de la vape dans le sevrage tabagique. Une révision de la législation pourra être faite lorsque ces études deviendront des certitudes. L'Organisation Mondiale de la Santé affirme que la vape est "incontestablement nocive" mais ces affirmations ne repose sur aucune étude concrète. Au contraire, celle du Public Health England vient même contredire l'Organisation Mondiale en rapportant que la vape est 95% moins nocive que le tabac.

Mais ces réglementations, notamment concernant les e-liquides nicotinés limités à 10ml, posent un autre problème. Vapoter pollue car la cigarette électronique produit de nombreux déchets. Les fioles de 10ml, vendues en majorité, sont des déchets plastiques. Il conviendrait donc de réviser le statut de la vape afin de permettre de réduire le nombre de flacons utilisés par chaque vapoteur.

Puis-je m'approvisionner en Belgique ?

Si le cadre légal de la cigarette électronique est établi selon les restrictions du tabac, il est pourtant possible de s'approvisionner en Belgique. Les boutiques spécialisées sont moins nombreuses qu'en France mais chaque vapoteur peut cependant trouver le matériel et les e-liquides qui lui conviennent.

La réglementation est-elle la même ailleurs ?

Le nombre de vapoteurs a été multiplié au fil des années pour atteindre les 3 millions en France. La vape s'est également développées dans la majorité des pays et les réglementations sont souvent différentes. 

En effet, quand en Angleterre, les fumeurs sont encouragés à passer à la vape, la Thaïlande a interdit la cigarette électronique sur son territoire. Les contrevenants s'expose même à des amendes, voire un emprisonnement. 

Chaque pays a une lutte anti-tabac différente. La Belgique a une position très dure vis-à-vis de la vape. Mais elle n'empêche pas pour autant de vapoter là où vous en avez le droit ! 

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte