Chargement...

Peut-on vapoter au Maroc ?

Peut-on vapoter au Maroc ?

Quel est le statut de la vape au Maroc ? Vapoter vous explique comment la e-cig est réglementée dans ce pays simplement et en détail !

Vapotage et voyage ne sont pas toujours compatibles ! Les réglementations varient d'un pays à un autre. Et entre le Japon, la Thaïlande, l'Australie ou même le Maroc, il n'est pas toujours facile de savoir comment l'e-cig est réglementée, quels pays interdisent la cigarette électronique ? Le Maroc fait-il partie des pays qui l'autorisent ou de ceux qui l'interdisent ? Que dit la réglementation ? On vous explique tout juste ici et on vous donne quelques conseils en prime !

Sommaire

La vape est-elle autorisée au Maroc ?

Soyez rassuré, si vous partez prochainement au Maroc il est tout à fait autorisé de vapoter. Mais attention, sous certaines condition bien entendu... 

Comme la quasi totalité des pays du monde, la vape est réglementée dans ce pays. Si certains la voient comme un outil de sevrage, d'autres considèrent qu'elle offre une porte d'entrée vers le tabagisme. Ceci explique donc les différences de législation entre les pays.

Quelles sont les réglementations en vigueur au Maroc ?

Si la vape est autorisée dans le pays, elle est pourtant sévèrement réglementée. En effet, l'usage de la e-cig est parfaitement légal et les vapoteurs pourront s'approvisionner dans leur magasin habituel. En revanche, ils ne trouveront pas tous les produits qu'ils souhaitent.


La vape est réglementée par la RNTA (Régie Nationale des Tabac et Allumettes) qui n'autorise qu'un catalogue restreint de produits. Ainsi, les boutiques de vape sont parfaitement légales mais elles ne proposent que très peu de produits. Un e-liquide ou du matériel doit être approuvé par la RNTA avant de pouvoir être vendu et cette autorisation peut prendre des mois, voire des années. Le marché de la vape marocain est donc assez obsolète car les nouveaux matériels doivent d'abord être autorisés.

Si vous partez en vacances, vous pourrez donc vous réapprovisionner là-bas mais vous ne trouverez probablement pas votre e-liquide favori ou le dernier matériel sorti.

Quelles sont les sanctions ?

En tant que voyageur, vous avez l'obligation de déclarer vos produits de vape lors de votre passage en douanes. Mais attention car si votre e-liquide ne fait pas partie du catalogue autorisé, il vous sera probablement confisqué. L'importation de produits non référencés dans le catalogue est strictement interdite, que ce soit pour un voyageur ou pour un magasin spécialisé.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte