Chargement...

Peut-on vapoter au Vietnam ?

Peut-on vapoter au Vietnam ?

Quels pays interdisent la cigarette électronique ? Après le Mexique, la Thaïlande, le Cambodge et même le Costa Rica, Vapoter continue son tour du monde de la vape au Vietnam ! Avec 96 millions d'habitants, ce pays attire de plus en plus de touristes en vacances chaque année. Mais est-il possible de vapoter là-bas ? Que dit la législation et quelles sont les restrictions ? On vous explique tout !

Sommaire

Puis-je vaper au Vietnam ?

Si vous voyagez au Vietnam, il vous sera possible de vapoter dans le pays, sous certaines conditions bien entendu. En effet, les produits de la vape sont classés comme des produits du tabac et leur usage est ainsi limité.

Qu'en est il entre Hanoï et Saïgon ?Y a-t-il des restrictions dans la vape ?

Puisque les produits du vapotage sont classés comme des produits du tabac, les mêmes restrictions sont appliquées. Ainsi, la vente aux mineurs est strictement interdite, tout comme la publicité en faveur de la vape. De même, il est interdit de vapoter dans les lieux publics et les transport en commun sauf dans les zones dédiées aux fumeurs.

L'usage de la vape est donc relativement libre au Vietnam. L'importation et la commercialisation ne sont pas interdite et il suffira de s'en tenir aux règles établies dans le pays concernant les lieux où il est interdit de vaper.

En cas de non respect, les sanctions sont assez légères et vous recevrez une amende. En cela aussi le pays est assez souple, car l'Inde, Singapour, l'Indonésie ou encore le Brésil imposent des sanctions bien plus lourdes allant de la confiscation à la peine de prison. Dans certains pays, l'importation voire la possession d'une e-cig est strictement illégale quel que soit le motif. 

La vape est-elle considérée comme un outil de sevrage au Vietnam ?

En étant considérée comme un produit du tabac, la cigarette électronique ne fait pas partie des outils de sevrage au Vienam. Les e-liquides nicotinés sont vus comme étant addictifs et le gouvernement souhaite protéger la population de la dépendance. 

Pourtant, de nombreuses études démontrent que la vape est un excellent moyen de sevrage. Et si la nicotine a souvent mauvaise réputation, elle n'est ni nocive ni toxique aux doses absorbées par les fumeurs et les vapoteurs. De plus, celle contenue dans les e-liquides est plus pure et moins addictive. Elle permet ainsi de diminuer sa dépendance petit à petit sans souffrir de symptômes de manque dû à l'arrêt. 

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte