Chargement...

Quels sont les effets secondaires de la cigarette électronique ?

Quels sont les effets secondaires de la cigarette électronique ?

Si le sevrage tabagique est forcément à l'origine de symptômes plus ou moins gênants, l'e-cig peut être liée aussi. Son fonctionnement et la composition de ses liquides ont un rôle à jouer dans leur apparition. La vape peut donc faire apparaître de la toux, des dry hit mais aussi des allergies chez certains utilisateurs. Autant d'effets secondaires qui peuvent rapidement être résolus.

Sommaire

Comment fonctionne l'e-cig ?

Pour bien choisir sa cigarette électronique, il est nécessaire de prendre en compte sa consommation de cigarette classique pour obtenir le bon dosage de nicotine. Ainsi, la vape est aujourd'hui considérée comme le meilleur substitut nicotinique de nos jours.

La raison est simple. Son fonctionnement se rapproche de celui d'une cigarette, dans le sens qu'il permet aux fumeurs de continuer à garder cette habitude d'amener un objet à la bouche. Cependant, il existe des différences notables entre le tabagisme et le vapotage.

D'abord, l'e-cig est constituée d'un circuit électronique et elle ne permet pas la combustion d'un végétal. Au contraire, elle produit de la vapeur grâce à une batterie qui envoie un courant électrique dans la résistance de l'atomiseur. En contact avec l'e-liquide, elle le chauffe et permet la vaporisation. Ce qui fait le succès de la vape, c'est bien entendu les différents matériels qu'elle propose. Entre un mod électro, un mod méca et un pod, la cigarette électronique est plurielle pour permettre de mettre fin à la dépendance à la cigarette classique notamment par un dosage de nicotine adapté.

Que contient un e-liquide ?

Que serait l'e-cig sans sa vapeur ? Pour la produire, elle a besoin d'un élément essentiel : l'e-liquide. Ce dernier se compose d'abord d'un ratio de propylène glycol et de glycérine végétale, deux substances également utilisées dans l'industrie alimentaire et pharmaceutique. Ces substances sont à l'origine de l'aspect et des caractéristiques du liquide. Ainsi, le propylène glycol fluidifie le liquide et favorise le hit et les saveurs. A l'inverse, la glycérine végétale favorise la production de vapeur.

De plus, un liquide se compose d'arômes qui permettent d'offrir différentes saveurs aux vapoteurs. Entre un liquide mentholé, classic, fruité ou encore gourmand, le vapoteur a l'embarras du choix. Mais comment choisir la saveur de son liquide pour cigarette électronique ? Le but est avant tout de contrer la dépendance à la cigarette traditionnelle, quitte à avoir un liquide au goût se rapprochant de celui des cigarettes. 

Enfin, un liquide contient de la nicotine. Cette dernière n'est pas responsable de la nocivité du tabagisme mais de la dépendance des fumeurs. En cela, elle est indispensable pour réussir son sevrage. Ainsi, selon son dosage et les arômes, il est nécessaire de bien choisir son liquide pour cigarette électronique notamment lorsque l'on débute pour réussir à mettre un terme à sa dépendance aux cigarettes.
 

Les symptômes du sevrage tabagique

Les fumeurs qui débutent un sevrage le disent. Arrêter de fumer est un chemin parsemer d'embûches. Et pour cause, ce phénomène est à l'origine de symptômes plus ou moins violents.

D'abord, arrêter de fumer peut faire apparaître un surmenage, un agacement et des insomnies. Ces trois états sont évidemment liés et sont le résultat du manque de nicotine. Le corps est en manque et le fait savoir. Le cerveau ne veut pas se reposer tant qu'il n'a pas obtenu sa dose quotidienne de nicotine. En cela, le sevrage peut être compliqué pendant plusieurs semaines.

De plus, les anciens fumeurs se plaignent aussi de prendre du poids. Et ce symptôme est bien normal. Arrêter de fumer rouvrent l'appétit. L'individu est alors en proie au grignotage et peut prendre quelques kilos. En plus de cela, l'ancien fumeur peut ressentir des maux de gorge et de la toux puisque les cils qui permettent de mieux faire circuler l'oxygène dans l'organisme repoussent.

Les effets secondaires de la vape

Arrêter de fumer est une nécessité pour une meilleure santé des poumons. Un médecin ne peut le contester. De plus, le vapotage est le meilleur outil pour y parvenir. Les dernières études ont démontré que la vape est 95% moins nocive que le tabac. Grâce à ces études, l'e-cig est entrée dans le cœur des Français. Mais en utilisant une cigarette électronique, il faut savoir qu'un flacon d'e-liquide composé d'arômes particuliers correspond à un certain nombre de cigarette traditionnelle.

Malgré ses bienfaits sur les poumons, l'e-cig est aussi à l'origine de quelques effets secondaires. Le premier est l'assèchement des muqueuses qui peut provoquer la toux selon un médecin. Les vapoteurs peuvent aussi ressentir un dry hit lorsqu'ils vapotent avec une résistance défectueuse. Et enfin, certains ressentent une allergie au PG. Ce composant peut alors disparaître de la composition en préférant les liquides 100% VG. Ainsi avec un liquide et un matériel adapté, il est facile de faire disparaître ces effets secondaires.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte