Chargement...

Que pense le corps médical de la cigarette électronique ?

Que pense le corps médical de la cigarette électronique ?

Cigarette électronique et santé, quels sont les dangers ? Avec une décennie d'existence, la vape reste un secteur jeune mais qui prend chaque jour un peu plus d'ampleur. Considérée comme un outil de sevrage efficace, elle a permis à de nombreuses personnes d'abandonner leur addiction au tabac. Mais que pense le corps médical de la e-cig ? Est-elle conseillée ? Comporte-t-elle des risques ? Vapoter fait le point sur la question !

Sommaire

L’avis de l’Organisation Mondiale de la Santé et du Haut Conseil de la Santé Public

Avant de s'intéresser avec précision à l’avis du corps médical sur la vape et la cigarette électronique, il est bon de jeter un œil du côté des grandes institutions de santé. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’OMS est loin d'être fan de la cigarette électronique bien au contraire. Lors de son rapport sur la lutte anti-tabac publié en 2019, l’Organisme Mondiale de la Santé avait seulement consacré 4 pages sur la vape et pour totalement la démonter sans aucune donnée scientifique. Un rapport qui avait beaucoup fait jaser lors de sa publication.

Plus récemment du côté du Haut Conseil de la Santé Publique, l’argument du manque de recul était mis en avant. Mais a-t-on un recul suffisant pour estimer les dangers de la cigarette électronique ? En tout cas, avec cet argument, l’HCSP conseillait au corps médical de ne pas recommander la cigarette électronique aux patients qui veulent se lancer dans un sevrage tabagique. 

Que pense le corps médical de la cigarette électronique ?

Bien que les grandes organisations de santé se montrent hostiles quant à l’utilisation de la cigarette électronique, le corps médical n'est pas si catégorique. En effet, du côté des médecins, nombreux sont ceux à défendre la vape. Mais pour autant, La cigarette électronique est-elle recommandée par les médecins ?  Et bien, il y a plus de partisans que de détracteurs. Si la vape n'est pas un dispositif médical, son efficacité est de plus en plus reconnue à travers le monde. Chaque médecin généraliste l'étudie afin de la proposer ou non à leurs patients qui souhaitent abandonner le tabac définitivement.

Du côté des pneumologues, la cigarette traditionnelle reste le Mal absolu. Il y a plusieurs avis de pneumologues sur la cigarette électronique, mais certains comme Bertrand Dautzenberg sont de vrais défenseurs de la vape. Le pneumologue exerçant à l'hôpital salpêtrière de Paris était notamment monté au créneau envers le rapport de l’HCSP : “Les membres du HCSP le disent eux-mêmes, aucun élément, pour l’instant, ne permet de dire que vapoter présente un risque significatif.” 

L’efficacité de la vape dans le sevrage

Pour aller dans le sens de Bertrand Dautzenberg, le ministère de la santé britannique a effectué une étude sur la dangerosité de la cigarette électronique. La question était de savoir quel est le plus nocif cigarette ou cigarette électronique ? Et bien la réponse est claire, la vape est à 95% moins nocive que le tabac.

La vape est un excellent outil de sevrage et de réduction des risques. De nombreux vapoteurs sont d'anciens fumeurs qui ont abandonné leur consommation de tabac au profit de la vape. Ainsi, plus de combustion, plus de monoxyde de carbone, la vape est réellement efficace. Cette efficacité est notamment due au fait qu'elle reprend les "codes" et la gestuelle du tabac mais sans les substances nocives de ce dernier. De plus, grâce à un apport nicotinique régulier, la vape permet d'arrêter de fumer en douceur sans symptômes de manque. Car c'est souvent ce manque qui fait replonger. La vape permet ainsi de se sevrer.

Il faut d'ailleurs savoir que la nicotine utilisée dans les e-liquides est plus pure et moins addictive que celle contenue dans une vraie cigarette. Il est donc plus facile de baisser petit à petit son dosage pour se désaccoutumer en douceur.

Des risques en cas de soucis de santé ?

Déjà que pour une personne en bonne santé, la vape reste bien mieux que la cigarette traditionnelle, qu’en est-il pour les personnes souffrants de soucis de santé ? Puis-je utiliser l'e-cigarette si je suis diabétique ? Les e-liquides au goût sucré ont-ils un impact négatif sur ma santé ? Et dans le cas de problèmes aux poumons comme l'asthme ? Que faudrait-il recommander ? Puis-je utiliser l'e-cigarette si je suis atteint d'emphysème ? De nouveau, vaper sera mieux que fumer mais l'idéal serait d'en finir avec la fumée et la vapeur.

Enfin, autre interrogation, mais en cas de passage au bloc opératoire, Peut-on fumer la cigarette électronique avant une opération ? Et bien pour cette situation là, le corps médical recommande quand même de rester à jeun. Il est toujours bon de limiter les risques au maximum.