Chargement...

Puis-je utiliser l'e-cigarette si je suis atteint d'emphysème ?

Puis-je utiliser l'e-cigarette si je suis atteint d'emphysème ?

L'asthme ou encore l'emphysème sont des maladies respiratoires graves. Un pneumologue aura donc comme conseils de ne jamais fumer, ni vapoter. Mais qu'en est-il d'un fumeur malade qui veut arrêter de brûler un paquet par jour ? L'e-cigarette demeure le meilleur moyen, avec des liquides et un matériel adapté pour ne pas aggraver l'état de santé et débuter une nouvelle vie.

Sommaire

La vape, meilleur substitut nicotinique

 

Fonctionnement de l'e-cig

L'e-cig est aujourd'hui reconnue comme le meilleur moyen pour mettre un terme à son tabagisme. La dernière étude scientifique a d'ailleurs montré qu'elle est 95% moins nocive que le tabac. Mais pour arriver à ne plus consommer de paquets de cigarettes, le fonctionnement de la vapoteuse doit être précis. De plus, il est nécessaire de bien choisir sa cigarette électronique pour arriver à mettre un terme à sa dépendance à la cigarette au moyen d'un dosage de nicotine adapté.

Le fonctionnement de l'e-cig est donc simple. Une batterie envoie un courant électrique dans la résistance de l'atomiseur. En contact avec le liquide, elle permet de produire la vapeur caractéristique à ce produit. Ainsi, les anciens fumeurs peuvent bénéficier d'une meilleure santé notamment pour leurs poumons.

Que contient un e-liquide ?

Pour arriver à ce sevrage, l'e-liquide se compose d'éléments précis. Un ratio de propylène glycol et de glycérine végétale, deux substances également utilisées dans l'industrie alimentaire et pharmaceutique, permet de donner l'aspect et les caractéristiques du liquide. Il contient également des arômes pour donner un certain goût en bouche, ainsi qu'un dosage de nicotine. Cette dernière est primordiale pour permettre un sevrage tout en douceur comme peut le proposer la cigarette électronique. 

Mais lorsqu'un individu est atteint d'emphysème, est-ce possible de vapoter pour arrêter sa consommation de paquets de cigarettes ?

Qu'est-ce que l'emphysème ?

L'emphysème est une maladie des alvéoles pulmonaires qui se traduit par une difficulté des voies respiratoires à se vider de l'air respiré, et à réintroduire de l'air dans les alvéoles pulmonaires.

La plupart des malades sont atteints d'emphysème à cause du tabagisme actif ou passif. Ces derniers peuvent ressentir une gêne respiratoire. Une bronchite chronique peut alors faire son apparition, ainsi que des retentissements cardiaques. En 2012, cette maladie était à l'origine de plus de 3 millions de décès, soit 6% des décès à travers le monde, toutes causes confondues. 

Les symptômes les plus courants sont un essoufflement rapide lors d'une activité physique, l'impression de manquer d'air et d'une oppression de la poitrine, une respiration sifflante et une toux chronique.

Vape et emphysème, est-ce compatible ?

L'emphysème a tendance à s'aggraver chez un fumeur. La combustion du tabac provoque des symptômes dangereux. Ainsi se forment un dépôt de goudron sur les bronches et les poumons, et un remplacement de l'oxygène absorbés par le monoxyde de carbone. La combustion du tabac aggrave donc nettement l'état de santé d'un individu atteint d'emphysème.

Qu'en est-il d'un vapoteur ? L'e-cig permet d'échapper à la combustion d'un végétal. De ce fait, elle n'aggrave pas la maladie. Cependant, la vapeur peut avoir tendance à faire tousser le vapoteur pendant un temps. Les e-liquides fortement dosés en PG ont tendance à augmenter la sensation de hit et provoquer davantage de toux. Notre conseil est donc de préférer l'utilisation de liquides plus fortement dosés en VG, cela adoucira le hit et n'aggravera pas la santé du vapoteur malade.

Qu'en disent les médecins ?

Les problèmes engendrés par cette maladie sur l'état de santé des individus laissent les spécialistes dubitatifs. Un médecin peut très bien annoncer que la vape n'a rien à voir avec cette maladie, quand un autre pneumologue affirme le contraire.

Une étude menée en 2013 a conclu que les vapoteurs avaient un risque 30% plus élevé de développer une maladie respiratoire comme l'asthme par rapport aux personnes qui n’ont jamais fumé ni vapoté. Mais le Dr Bertrand Dautzenberg conteste ce résultat. Pour lui, l’immense majorité de ces vapoteurs sont en fait d’anciens fumeurs ce qui explique un tel résultat.

En clair, cette étude ne permet pas de dire que la cigarette électronique provoque à elle seule des maladies pulmonaires. Les conseils d'un médecin sont donc les suivants : que les fumeurs, qu'ils soient malades ou non, utilisent l'e-cigarette pour arrêter de fumer.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte