Chargement...

Peut-on fumer la cigarette électronique avant une opération ?

Peut-on fumer la cigarette électronique avant une opération ?

Commencer son sevrage avec des substituts nicotiniques aussi efficaces que sont les vapoteuses est le pas essentiel à franchir lorsque l'on est dépendant au tabac. Cependant doit-on vapoter lorsque l'on est sur le point de se faire opérer ? Vapoter vous explique. 

Les conseils des médecins sont clairs. Pour avoir des poumons plus seins, la vape est le meilleur choix à faire. Néanmoins, lorsque l'on est sur le point de se faire opérer, il est préférable de ne pas vaper, comme il est interdit de fumer. En l'absence d'étude concrète, ils préfèrent éviter tout effet secondaire en interdisant son usage.

Sommaire

Comment fonctionne une e-cig ?

L'e-cigarette est aujourd'hui entrée dans le paysage quotidien des Français. Cet appareil rempli d'électronique s'est progressivement imposée comme le moyen le plus efficace contre le tabagisme. Son fonctionnement est simple. Une batterie vient chauffer la résistance qui se situe dans le réservoir de l'atomiseur. Au contact du e-liquide, la résistance permet la vaporisation. Il existe de nombreux types d'e-cig. Entre le mod mécanique et le mod électronique, vous n'obtiendrez pas les mêmes propriétés par exemple. Il est donc nécessaire de bien choisir sa cigarette électronique.

Quels sont les composants d'un e-liquide ?

Le liquide utilisé dans la vape n'a rien de mystérieux. Sa composition est entièrement connue. Il se compose de propylène glycol et de glycérine végétale, deux liquides utilisés dans l'industrie pharmaceutique et alimentaire. En plus de cela, la nicotine et les arômes ont une part essentielle de sa composition. Contre le monoxyde de carbone produit par le tabagisme, l'e-cig demeure la meilleure solution. Le vapotage est donc une méthode de sevrage efficace. 

Vape et santé, les bienfaits de la cigarette électronique

Sachez une chose, ce produit vous veut du bien. Les dernières études ont démontré qu'elle est 95% moins nocive que le tabac. Contre la fumée de cigarette, la vapeur est la meilleure arme. Son efficacité n'est plus à prouver. Jamais un vapoteur ne s'est plein de problèmes de santé. Le matériel et les e-liquides produits en Chine et en France font l'objet de réglementations strictes qui garantissent la sûreté de leur usage. D'autant que la nicotine est un produit naturel. Seule la combustion du tabac produit du monoxyde de carbone dangereux pour la santé. De plus, les fabricants d'e-liquides respectent la TPD et sont majoritairement certifiés Afnor ce qui indiquent davantage leur qualité.

Vape et santé, les risques de la cigarette électronique

Un fumeur inhale également du goudron, des particules fines et des gaz oxydants. Le sevrage tabagique le plus sein est alors la vape. Mais il existe néanmoins des risques avec l'e-cigarette. En premier lieu, des vapoteurs peuvent inhaler une trop grosse quantité de nicotine lorsque le dosage n'est pas adapté, ce qui pourrait les dérouter de la vape. Inhaler l'aérosol émis par l'e-cig peut provoquer quelques effets secondaires comme la sécheresse de la gorge et de la bouche, et la sensation d'irritation dans la gorge. Cette dernière est appelée hit et permet d'offrir des sensations semblables au tabac. 

Un vapoteur malade peut-il continuer à vaper ?

C'est bien connu, la vapeur d'une e-cig est beaucoup moins nocive que la fumée de cigarette. Les vapoteurs peuvent offrir une nouvelle vie à leurs poumons d'ancien fumeur. Les vapoteurs n'hésitent pas. Ils crient haut et fort l'efficacité de l'e-cig. Quand fumer devient impossible lorsqu'un rhume vous attaque, vaper devient extrêmement agréable. Vous êtes assuré de ne pas tousser davantage ou encore d'avoir des problèmes de respiration. 

Avant une opération, peut-on vapoter ?

Mais avant une intervention chirurgicale, est-ce conseillé de vapoter ? Avant une anesthésie générale, il est strictement interdit de boire, manger, et fumer. La vape était tout d'abord perçu comme un produit potentiellement dangereux. Mais certains spécialistes de la santé lèvent la voix contre ce jugement.

Pour beaucoup de médecin, il est interdit de fumer et de vaper avant une intervention. Malgré que le vapotage est perçu comme un sevrage tabagique efficace, les médecins veulent éviter toutes complications en l'absence d'études sérieuses. Un anesthésiste peut très souvent l'interdire.

Pourtant les dernières études viennent contredire ces interdictions. Malgré ses bien-faits en tant que substituts nicotiniques, la vapoteuse ne gagne pas grâce aux yeux d'un anesthésiste. Rien ne prouve que la vape gêne la cicatrisation. Cependant, la gêne de la cicatrisation engendrée par le tabac a longtemps été prouvée. Les complications avec le tabac sont beaucoup plus nombreuses et l'e-cig ne devrait pas être considérée de la même manière. 

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte