Chargement...

J'ai mal à la tête en utilisant ma cigarette électronique, que faire ?

J'ai mal à la tête en utilisant ma cigarette électronique, que faire ?

En vapant, il peut arriver d'avoir des maux de tête ou d'autres symptômes. Ils sont bien souvent bénins et passent très vite en quelques minutes ou quelques jours. Vapoter vous explique à quoi ses maux sont dûs et vous conseille.

Sommaire

Comment fonctionne une e-cig ?

Pour arrêter la cigarette, il est possible d'opter pour la vape et dans ce cas, bien choisir sa cigarette électronique est essentiel. Composée d'une batterie, la charge d'une e-cig électronique est un critère majeur afin de délaisser définitivement sa consommation de tabac. Une e-cig fonctionne donc avec un atomiseur et une batterie. Cette dernière envoie un courant électronique à une résistance qui chauffe alors le e-liquide et le vaporise.

Son fonctionnement est donc assez simple et selon plusieurs critères comme la puissance ou la valeur de votre coil, l'e-cig permettra de retrouver la sensation d'une véritable cigarette. 

Quel est le rôle de la vape ?

Selon l'étude et l'expertise de l'Académie Nationale de Médecine, la vape est un outil d'aide à la réduction des risques du tabac. De même, le Ministère de la Santé Britannique a réalisé une étude indiquant que la vape était 95% moins nocive que le tabac. Son rôle premier est donc d'aider les fumeurs à se débarrasser de cette addiction qui réduit chaque jour leur espérance de vie et entraîne de nombreuses maladies.

Grâce à un apport nicotinique régulier et à une reproduction de la fumée, la cigarette électronique permet de réduire la dépendance et de l'éliminer petit à petit sans aucune sensation de manque.

Pourquoi est-elle plus efficace que les autres substituts nicotiniques ? 

Il faut tout d'abord savoir qu'il est tout à fait possible de combiner l'utilisation d'une e-cig et des substituts nicotiniques. Mais la vape est plus efficace car elle permet de reproduire les sensations du tabac. Les substituts se contente d'apporter un dosage nicotinique régulier afin de d'éviter le manque. La e-cig quant à elle, permet d'apporter ce dosage lorsque l'utilisateur en a besoin. 

Pourquoi ai-je mal à la tête quand je vape ?

L'arrêt du tabac entraîne des changements dans le corps et le mal de tête en fait souvent partie. C'est surtout le signe que le corps se débarrasse des substances nocives et reprend son fonctionnement normal. Mais les maux de tête peuvent aussi être le signe d'un surdosage, tout comme les nausées ou des palpitations. Les vapoteurs débutants doivent "apprendre" à vapoter. Au début, ils ne savent donc pas forcément gérer leur apport nicotinique et peuvent vaper un peu trop pour combler le manque. 

Est-ce un symptôme dangereux pour ma santé ?

Ce symptôme n'est pas dangereux pour la santé dans la mesure où il ne dure pas très longtemps. Dans le cadre du sevrage, le mal de tête disparaît en quelques heures voire quelques jours. Et dans le cas d'un surdosage, il suffira d'arrêter de vaper un petit moment et de bien s'hydrater. Bien sûr, si ces symptômes persistent, rien de sert de se gâcher la vie et il ne faut pas hésiter à en parler à un médecin !

Comment y remédier ?

Dans ce cas précis, la patience est bien souvent le meilleur remède. Arrêtez de vaper pendant un petit moment et ces maux disparaîtront d'eux-mêmes. Pensez également à bien vous hydrater lorsque vous vapez. Le propylène glycol contenu dans un flacon de e-liquide est connu pour assécher les muqueuses. Le mal de tête peut donc également être le signe d'une déshydratation et disparaîtra simplement en buvant de l'eau.

Comment vaper correctement ?

Mais alors comment faire pour vapoter ? Pour utiliser une cigarette électronique, les conseils sont simples. Il suffit de porter le drip tip à la bouche et d'appuyer sur le bouton principal pour envoyer le courant électrique et vaporiser le liquide. De même, selon la composition du flacon de eliquide, il est possible d'augmenter la vapeur que l'on fait avec une e-cig électronique. D'ailleurs, puisque le drip tip est au contact de votre bouche, il doit évidemment être toujours parfaitement propre.

Avant de franchir le cap, nombreux sont les fumeurs qui peuvent se demander en combien de temps s'habitue-t-on à la e-cig électronique. Grâce à la nicotine (contenue dans le e-liquide vaporisé par la résistance), il peut être rapide de s'habituer à l'e-cig. Pour certains, quelques bouffées de tests suffiront. Pour d'autres, il faudra quelques jours de plus. Il faut savoir qu'il faut inhaler pendant 3-4 secondes pour que les bouffées soient efficaces.

Enfin, le fonctionnement d'une e-cig n'est pas forcément évident pour tous. Il faut apprendre à l'utiliser mais aussi à repérer les clignotements de sa e-cig électronique, connaître son besoin en tirage (la quantité de vapeur rejetée) tout comme à prendre soin de son atomiseur et apprendre à gérer son taux de nicotine.

Il existe finalement autant de conseils que de vapoteurs pour bien utiliser une e-cig. Le vapotage permet de se sevrer du tabac. Et c'est d'ailleurs ce dernier qui est bien souvent responsable du mal de tête et autres désagréments ! Néanmoins, le vapotage peut causer le mal de tête ou des nausées à cause de l'apport nicotinique ou d'une utilisation trop intensive. Dans ces cas-là pensez donc à bien vous hydrater et arrêtez de vapoter si besoin ! 

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte