Chargement...

Faut-il changer la batterie de sa cigarette électronique est-ce un consommable ?

Faut-il changer la batterie de sa cigarette électronique est-ce un consommable ?

Un fumeur veut souvent mettre fin à sa consommation de cigarette le plus rapidement possible. Il a alors le choix entre plusieurs types de e-cig. Mais parmi le matériel de vape, il sera obligé d'utiliser certains consommables. 

La batterie d'une ecigarette n'est pas un consommable. Ce matériau est robuste et n'a nullement besoin d'être changé constamment lorsqu'il est vide. Il suffit de le recharger. Mais une batterie n'a pas une vie illimitée, elle peut devenir défectueuse au bout d'un certain temps. À ce moment-là, il sera nécessaire de penser à la changer.

Sommaire

Quels sont les éléments consommables d'une e-cig ?

Le monde de la vape est constitué de nombreux accessoires pour fonctionner. Entre la box, l'atomiseur, la résistance ou encore le e-liquide, tous sont nécessaires pour permettre à l'e-cig de fonctionner. Contrairement à la cigarette classique, l'e-cig propose du e-liquide composé de propylène glycol, de glycérine végétale, d'arômes et de nicotine. Le propylène glycol et la glycérine végétale permet d'obtenir un liquide plus ou moins visqueux. Ce mélange permet un sevrage tabagique efficace. Mais parmi le matériel quotidien d'un vapoteur, il existe certains éléments considérés comme consommables.

Dans l'univers de la vape, on considère comme consommables, les éléments d'un kit de cigarette électronique qui doivent être changés et jetés régulièrement. D'abord, les e-liquides s'usent rapidement. Que ce soit dans des flacons de 10, 30 ou 50ml, qu'ils contiennent 0 mg de nicotine ou 18 mg de nicotine, ils seront forcément remplacés à un moment donné. La fréquence d'usage de liquides est grande mais nécessaire pour permettre un sevrage tabagique efficace. Mais avec n'importe quel liquide, il est inévitable de bien choisir sa cigarette électronique.

De plus, les résistances doivent régulièrement être changées. Elles sont présentes dans l'atomiseur de la vapoteuse et sont trempées dans l'e-liquide. Lorsqu'elles chauffent, elles permettent la vaporisation du liquide. Qui pourrait imaginer un vapoteur sans la vapeur qui le caractérise ? Mais ces résistances s'usent rapidement. Si vous les utilisez trop, elles risquent de brûler, de donner des saveurs désagréables et de produire des particules indésirables. 

En ce qui concerne les atomiseurs reconstructibles, le coton aura tendance à brûler lui aussi lorsqu'il n'est pas assez imbibé de e-liquide. Il sera donc nécessaire de le changer. D'ailleurs, le fil résistif qui chauffe le coton peut lui aussi être changé régulièrement. Ce fil résistif est un fil métallique qui a la particularité de se présenter sous la forme d'un ressort avec à ses extrémités deux pattes qui vont permettre sa fixation. Quoi qu'il en soit, que vous soyez un fumeur occasionnel ou un gros fumeur de cigarette, un vaporisateur personnel vous correspondra et usera de consommables. L'inhalation indirecte tant appréciée des consommateurs de tabac pourra être remplacée par l'inhalation directe.

Pourquoi doit-on changer certains éléments et d'autres non ?

Ces consommables sont des éléments essentiels au fonctionnement de l'e-cigarette. L'e-liquide diminue dans le réservoir de l'ato au fur et à mesure que les vapoteurs débutants et experts l'utilisent. À force de mettre l'embout buccal dans leur bouche pour tirer sur l'e-cigarette, ils produisent des nuages et diminuent logiquement la quantité d'e-liquide présente. Les anciens fumeurs qui deviennent des vapoteurs débutants ont tendance à utiliser davantage leur vapoteuse pour combler leur manque de nicotine. Cette utilisation décuplée a donc des conséquences sur la consommation d'e-liquide. 

En ce qui concerne les résistances. Il s'agit d'éléments qui chauffent à très haute température. Ils s'usent donc rapidement. D'autant que lorsqu'il n'y a pas assez de e-liquide, ils brûlent facilement. Pour éviter cette sensation désagréable de brûlé en bouche, il est nécessaire de la changer fréquemment.

Les autres matériaux de l'e-cig sont résistants au temps. Si le vapoteur en prend un minimum soin, il pourra les utiliser pendant un temps plus ou moins long avant de les changer.

La batterie fait-elle partie de ces consommables ?

La batterie d'une e-cig est un appareil électronique qui permet, lors de son activation, de chauffer la résistance plongée dans l'e-liquide du réservoir de l'atomiseur. En chauffant, l'e-liquide, l'utilisateur peut produire un nuage plus ou moins dense. En cela, le kit de cigarette électronique s'oppose aux cigarettes traditionnelles. Mais cette partie n'est pas considérée comme un consommable. Si la cigarette produit des déchets en grande quantité qui ne laisse aucun choix d'en réutiliser une lorsque le fumeur a terminé sa cigarette classique, l'e-cig propose d'être réutilisée à plusieurs reprises avant d'être jetée. Une batterie se compose soit d'un accu fixé rechargeable au moyen d'un câble USB, soit d'un ou plusieurs accus amovibles qu'il sera possible de recharger grâce à un chargeur. Elle s'associe à un clearomiseur qui permet de faire un nuage plus ou moins gros. Elle peut également permettre l'inhalation indirecte au moyen d'un embout buccal et de modes de fonctionnement appropriés. Même la plus petite e-cigarette au monde sera capable d'offrir toutes ces fonctionnalités. Mais il existe plusieurs types d'e-cigarettes. Vous pourrez ainsi choisir entre une e-cig de type box et mod electro.

Quelle différence entre batterie intégrée et accumulateur ?

Une batterie intégrée est en fait un accu fixé dans la box qui se charge directement avec un câble USB. Un vapoteur qui aime la simplicité d'utilisation peut se tourner vers ce type de produit. Si l'avantage de ces e-cig est la simplicité, elles proposent souvent une autonomie insuffisante pour vapoter durant toute une journée.

À l'inverse, un vaporisateur personnel avec accumulateur, ou accu, propose une autonomie décuplée. Et pour cause, ce type de matériel peut intégrer un ou plusieurs accus. Ils sont idéaux pour avoir une e-cig puissante. Mais l'inconvénient est qu'ils demandent de changer d'accu lorsque sa charge est nulle pour le recharger sur un chargeur indépendant. 

Cependant, ces deux types de vapoteuses proposent à leurs utilisateurs d'obtenir la vapeur qu'ils souhaitent en inhalation indirecte ou directe. Le choix de la box ne joue pas dans le ressenti des saveurs. Les anciens fumeurs pourront mettre fin définitivement à leur consommation de cigarettes traditionnelles. 

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte