Chargement...

Qu'est-ce que l'airflow et comment le régler ?

Qu'est-ce que l'airflow et comment le régler ?

De nombreux clearomiseurs en sont équipés, mais qu'est-ce que l'airflow et comment le régler ? Vapoter vous explique.

L'airflow permet d'ajuster l'arrivée d'air dans l'ato en fonction de ses besoins et ses envies. De cette manière, les vapoteurs peuvent profiter de sensations toujours plus diverses. Pour ce faire, il suffit de faire pivoter une bague amovible située sur l'ato. Vapoter vous donne tous les détails pour bien régler son airflow.

Sommaire

Le fonctionnement d'un atomiseur

Pour mener un sevrage tabagique qui soit le plus efficace possible, il est nécessaire de bien choisir sa cigarette électronique en fonction de l'autonomie de sa batterie et sa consommation précédente de cigarette. Parmi les éléments qui la composent. L'atomiseur a une place de choix. C'est grâce à lui que l'e-cig est capable de produire cette vapeur caractéristique.

Le fonctionnement de la vapoteuse est simple. Une batterie envoie un courant électrique dans la résistance de l'atomiseur. En contact avec le liquide, elle le chauffe et permet la production de vapeur. La composition de l'ato est donc simple. Il possède une base sur lequel s'élève un réservoir et une résistance. De plus, elle possède un top cap et un drip tip pour permettre le tirage. Il existe plusieurs matériaux de vape contre la dépendance à la cigarette. Parmi eux, le clearomizer et le cartomizer de cigarette électronique ont des différences et peuvent tous les deux s'ajouter à la batterie.

Qu'est-ce que l'airflow ?

Un ato peut proposer plusieurs possibilités de vape. Ainsi, il peut proposer un élément qui porte le nom d'airflow. Ce terme anglais peut se traduire par "flux d'air". L'airflow correspond en fait au débit d'air qui sera inspiré par le vapoteur au moment de l'inhalation. Selon son importance, le tirage devient ainsi aérien ou serré. Ce flux d'air se fait par des ouvertures pour le diriger vers la résistance, pour finir vers l'embout du drip tip.

Comment savoir si mon clearo en est équipé ?

Comment savoir si mon clearo est équipé d'un airflow ? Il est très facile de le reconnaître. D'ailleurs, la plupart des ato aujourd'hui en sont équipés. Il se caractérise par une bague amovible et perforée souvent située sur la base du clearo. Cette bague peut cependant être également présente sur sa partie haute. Le top cap peut lui aussi présenter l'airflow. Sa position dépend de son remplissage. Si le remplissage s'effectue par le haut ou par le bas, la bague d'airflow ne sera pas située au même endroit.

Néanmoins, qu'un clearo soit équipé ou non de ce système, il est tout à fait capable d'offrir ce goût en bouche particulier. En effet, l'e-liquide qu'il contient dans son réservoir se compose d'un ratio de PG/VG pour obtenir un aspect et des caractéristiques particulières. En plus de cela, il contient des arômes qui offrent des saveurs plurielles au vapoteur. Gourmand, fruité, classic ou mentholé, le liquide permet d'offrir des sensations différentes aux vapoteurs. Enfin, il se compose d'un dosage de nicotine adapté à la dépendance de l'ancien fumeur pour permettre le meilleur des sevrages.

Comment le régler ?

Son fonctionnement est simple. Lorsque l'airflow est réduit, il aura tendance à réduire la vapeur mais augmenter le rendu des saveurs. À l'inverse, un très large airflow propose une vape aérienne qui favorise avant tout la production de vapeur et nécessite une forte puissance pour fonctionner.

En somme, ce système permet d'ajuster la densité et la quantité de vapeur produite. Mais pour un meilleur réglage, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs éléments.

D'abord, quel type d'inhalation utilisez-vous ? Avec une inhalation indirecte, celui qui se rapproche au plus près de la sensation procurée par une cigarette classique, le vapoteur cherche à produire peu de vapeur et veut un tirage serré. A l'inverse, avec une inhalation directe, il fait passer directement la vapeur inhalée dans les poumons. Le vapoteur est alors friand des gros nuages.

Pour obtenir un tirage serré, il suffira de fermer un maximum l'airflow. Ainsi un maximum de trou doit être caché par la bague pour éviter de laisser passer trop d'air. Cependant, pour un tirage aérien, il est nécessaire d'ouvrir un maximum l'airflow et laisser circuler l'air dans chaque trou. Vous pouvez ainsi régler l'airflow selon vos préférences en cachant plus ou moins de trous d'air.

Ce réglage n'a aucune conséquence sur votre manière de vaper où que vous vous trouvez dans le monde. Ainsi, un vapoteur qui souhaite utiliser sa cigarette électronique au Cap Vert pour avoir son taux de nicotine quotidien peut très bien utiliser son réglage normal de l'airflow. Cependant, selon l'altitude de l'endroit où vous vous trouvez, l'airflow peut engendrer des fuites indésirables. Une attention toute particulière doit donc être portée à l'aiflow.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte