Chargement...

Choisir un atomiseur reconstructible quels critères prendre en compte pour acheter le reconstructible qui nous convient

Choisir un atomiseur reconstructible quels critères prendre en compte pour acheter le reconstructible qui nous convient

Maintenant que vous connaissez les différences entre un atomiseur et un reconstructible, vous voulez certainement acheter un reconstructible. Cependant, au vu du grand nombre de possibilités et de modèles qui existent, vous avez peut-être besoin d’un peu d’aide pour faire votre choix. Nous sommes là pour vous aider à prendre cette décision cruciale.

Sommaire

Un atomiseur reconstructible en fonction de vos envies de vape

Chaque vapoteur a sa propre manière de vapoter. Avec le reconstructible, chacun aura la possibilité d’adapter là aussi sa cigarette électronique en fonction de ses goûts et de ce qu’il est réellement possible d’accomplir avec un atomiseur reconstructible.

En premier lieu, un vapoteur va d’abord choisir entre deux possibilités de vape. Souhaite-t-il privilégier les saveurs ou la vapeur ? C’est bien là la question à se poser. Pour produire davantage de vapeur, le RTA est idéal, mais pour favoriser les saveurs, il est préférable de s’orienter vers un RDA. Mais alors qu’est-ce qui est réellement possible de faire avec un atomiseur reconstructible pour obtenir la vape souhaitée ?

En fait, il y a plusieurs possibilités. La première repose sur la compatibilité avec la box. Le monde de la vape offre un large panel de box utilisables. Elles disposent de nombreux réglages pour adapter continuellement la vape aux envies de chacun. Mais en fonction des réglages et de la puissance produite par la box, le choix du reconstructible ne sera pas le même. En effet, il ne s’agirait pas de brûler vos résistances trop rapidement. Ainsi, en fonction des capacités de votre box, le choix de votre atomiseur sera différent.

De plus, un atomiseur reconstructible demande forcément un certain niveau de manipulation, le but étant de faire ses propres montages. Mais en fonction de votre aisance avec le bricolage, vous pourrez choisir entre des coils tout fait ou ceux à installer (et à tordre) tout seul. Alors que vous soyez un pro du bricolage ou un adepte de la simplicité, vous aurez le coil parfaitement adapté à votre reconstructible.

Choisir un type de reconstructible

Le monde du reconstructible est constitué de RBA, RDA, RTA et RDTA qui ont des fonctionnements différents. Voyons ici, non pas leur fonctionnement, mais leur intérêt pour le vapoteur.

Le RDA

Le premier point positif du RDA est bien entendu la mise en valeur des arômes des e-liquides. Avec lui, c’est bien la saveur de votre e-liquide à la fraise que vous sentirez d’abord. En plus de cela, il est parfait pour les vapoteurs en pleine transition tabagique puisqu’il crée des hits parfaits, ressemblant réellement aux ressentis des fumeurs à chaque bouffée.

Mais avec le RDA, ne vous attendez pas à faire de gros nuages de vapeur. Il n’est tout simplement pas fait pour ça. Enfin, il ne dispose pas de réservoir, il impose donc de constamment réimbiber le coton pour ne pas avoir de Dry Hits, de goût désagréable de brûlé en bouche.

Le RTA

A l’inverse, le RTA sera parfait pour les amoureux de production de vapeur. Avec lui, vous pourrez produire de gros nuages denses. Pour ce faire, il est doté d’un réservoir qui permettra aussi d’abreuver le coton, ce qui facilite son utilisation. Un RTA a le grand atout de proposer un large réservoir, entièrement conçu pour les grands consommateurs de vape.

Pour permettre une large densité de vapeur, il faut aussi s’orienter vers un plateau de montage en double coils. Mais un tel plateau demande un peu plus de pratiques pour l’utiliser.

Le RDTA

Le dernier modèle d’atomiseur reconstructible est bien entendu le RDTA. Celui-ci est entièrement tourné vers la restitution des saveurs. Vos liquides les plus aromatisés vont pouvoir satisfaire à chaque bouffée vos papilles grâce à ce type de reconstructible.

Mais encore une fois, avec un RTA, inutile de tenter de produire de gros nuages de vapeur, vous ne pourrez pas.

Les critères techniques pour choisir son reconstructible

Avec ces quelques informations, vous savez désormais vers quel atomiseur reconstructible vous allez vous tourner. Mais désormais, vous devez prendre en compte des caractéristiques techniques pour faire votre choix final.

Le plateau de montage

En premier lieu, vous devrez opter pour l’un des plateaux de montage proposés. Ils sont au nombre de quatre qui permettront des montages différents. Pour des montages simplifiés, orientez-vous vers le plateau Velocity. Mais il y a aussi le plateau postless qui permet tout simplement de visser les coils dessus à la verticale. Le plateau à clamps quant à lui fixe les pates des coils grâce à deux lamelles métalliques. Enfin, vous aurez le plateau à étau qui reste le plus traditionnel pour installer ses coils.

Les posts et la fixation des fils résistifs

Bien évidemment, en fonction de votre choix de plateau de montage, vous aurez besoin de plus ou moins de posts. Un post est le plot de fixation qui permettra d’installer la patte d’un coil. Ainsi, si vous souhaitez opter pour un plateau en double coils, vous aurez donc besoin de quatre posts. Mais attention, plus le nombre de posts est grand, et plus le montage des coils se complexifie.

La réserve de liquide

Nous l’avons vu, en fonction du type d’atomiseur reconstructible que vous choisissez, votre atomiseur sera doté d’un réservoir ou non. En lieu et place du réservoir, vous aurez une cuve plus ou moins profonde. Bien évidemment, l’e-liquide est un élément crucial au fonctionnement de la cigarette électronique. Il est impensable de ne pas l’avoir parmi les composants de l’e-cig. Alors selon le modèle de reconstructible, vous aurez ou non un réservoir, mais en plus de cela vous pourrez choisir entre différentes contenances. Vapoteurs assidus et vapoteurs occasionnels peuvent donc profiter de l’expérience du reconstructible à leur guise.

L’emplacement du système de flux d’air

Enfin, la toute dernière caractéristique à prendre en compte pour faire le bon choix de reconstructible, c’est bien entendu l’emplacement du système de flux d’air. En effet, certains voient leur système être placé sur leur partie supérieure, quand d’autres l’ont sur leur partie inférieure. De nos jours, de plus en plus de reconstructibles proposent un système de flux d’air ajustable situé en haut de l’atomiseur pour la simple et bonne raison qu’il évite ainsi les fuites intempestives de liquide.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte