Chargement...

Les ingrédients du DIY

Les ingrédients du DIY

Dans le monde fabuleux de la vape, toutes les possibilités s’offrent aux vapoteurs pour bénéficier d’une expérience toujours plus enrichissante. Pour les adeptes de la simplicité, les liquides prêts-à-vaper sont la meilleure solution. Mais il est aussi possible d’utiliser des liquides DIY, ou des e-liquides fabriqués soi-même. Mais quels sont les ingrédients indispensables pour le DIY ? Nous répondons ici à votre question.

Sommaire

Quels ingrédients sont nécessaires pour le DIY ?

Fabriquer son e-liquide soi-même n’a rien de compliquer. Encore faut-il avoir les bons ingrédients sous la main. Et bien entendu, nous sommes là pour vous aider dans cette expérience qui vous permettra de concevoir votre propre e-liquide.

La base

Pour commencer, vous aurez besoin d’une base d’e-liquide. Cette base se constitue d’un dosage de PG/VG qui permettra d’offrir au liquide final sa consistance. Il sera ainsi plus ou moins liquide ou plus ou moins visqueux. De cette manière, vous pourrez obtenir le liquide idéal en fonction du matériel que vous utilisez.

Les arômes

En plus de la base, les arômes ont une place de choix dans la conception de vos liquides. C’est eux qui offriront la saveur de votre liquide. Avec un large panel de possibilités d’arômes, vous pourrez confectionner des mélanges des plus originaux pour rendre votre vape unique à chaque bouffée.

Les boosters

Enfin, qui dit vape, dit sevrage tabagique. Et la nicotine est l’élément central pour réussir à mettre fin à son addiction au tabac. Sans elle, rien ne serait possible. Alors pour ajouter le taux de nicotine idéal selon vos besoins, il vous faudra vous munir de boosters.

Comment faire son DIY ?

En plus de ces trois composants, vous aurez besoin d’un matériel adéquat pour fabriquer vos liquides. Ainsi, qu’il s’agisse d’un flacon vide gradué ou d’une seringue graduée pour faire le transfert de tous les éléments de manière précise et sécurisée, ils seront indispensables à votre quotidien de DIYeur.

Une fois que vous vous êtes munis de tout le matériel nécessaire, vous pouvez commencer à effectuer vos mélanges. Commencez par introduire dans votre fiole vide votre base de PG/VG. Sur la base d’un booster de nicotine de 20mg et pour atteindre un taux de nicotine de 3mg, il faudra ajouter deux boosters dans 100ml d’e-liquide. Ensuite, ajoutez vos arômes selon des proportions bien définies. La norme veut que votre proportion d’arôme corresponde à peu près à 10-15% de votre mélange final. Enfin, il est tout à fait possible de créer un liquide DIY non nicotiné, mais à contrario, il faudra forcément ajouter un ou plusieurs boosters en fonction de vos besoins.

Les liquides DIY ou le monde de la fantaisie ?

Lorsque l’on pense aux liquides fabriqués soi-même, on s’imagine très rapidement qu’il s’agit de la meilleure de techniques pour faire exaucer tous vos vœux en matière de vape. Alors oui, mais non. Tout n’est évidemment pas possible. Il sera forcément nécessaire de respecter des règles strictes de sécurité comme respecter le dosage de nicotine approprié à votre consommation.

Mais puis-je colorer mon e-liquide ? Certains arômes sont colorés et offriront une couleur particulière à votre liquide final. Pour plus d’informations, à ce sujet, nous vous invitons à lire notre article détaillé qui vous offrira la réponse détaillée à cette question.

Mais alors, si je peux fabriquer mon propre liquide, est ce que je peux mettre ce que je veux dans mon eliquide ? Et bien non ! Vous ne devez en aucune façon vapoter autre chose que les liquides proposés à la vente qui respectent scrupuleusement les normes en vigueur pour leur conception.