Chargement...

Par quoi peut-on remplacer le e-liquide dans sa cigarette électronique ?

Par quoi peut-on remplacer le e-liquide dans sa cigarette électronique ?

Il peut être tentant de remplacer son e-liquide par une autre substance. Changer de saveur, modifier sa production de vapeur... Vapoter vous explique en détail pourquoi il n'est pas possible de remplacer son e-liquide pour e-cig et vous donne ses conseils !

Sommaire

Comment fonctionne une e-cig ?

Il est important de bien choisir son matériel, surtout lorsque l'on tente de se sevrer de la cigarette classique par la cigarette électronique. Cigarette et vape sont bien différentes dans la mesure où cette dernière se dote d'une batterie.

Une e-cig se compose donc d'une box et d'un atomiseur. La box envoie un courant électronique qui permet de chauffer la résistance de l'atomiseur et de vaporiser le e-liquide contenu dans le réservoir. Il existe différents types d'e-cig en fonction du profil de vapoteur mais aussi des envies ou des besoins. Tous les vapoteurs peuvent ainsi trouver le matériel qui leur convient le mieux.

Que contient l'e-liquide ?

La composition d'un e-liquide est très simple et ne varie jamais. Ainsi, on retrouve une base composée de propylène glycol et de glycérine végétale, des arômes et éventuellement de la nicotine. Le PG et la VG sont des substances couramment utilisées dans les industries alimentaires, pharmaceutiques, cosmétiques... Leurs propriétés sont donc connues et ces substances sont parfaitement propres à l'inhalation.

Les arômes quant à eux sont généralement de qualité alimentaire et sont soit naturels soit de synthèse. Chaque saveur est donc contrôlée afin de garantir une parfaite sécurité. Enfin, la nicotine contenue dans un e-liquide est plus pure que celle contenue dans une cigarette traditionnelle. C'est d'ailleurs en partie pour cela qu'il faudra trente minutes de vape environ pour atteindre le même taux qu'avec le tabac. 

Quel est son rôle pour le vapoteur ?

Le e-liquide est le consommable principal d'une e-cig mais il est surtout essentiel dans son fonctionnement. Pour un sevrage tabagique efficace, le goût du e-liquide doit plaire. Sans cela, le fumeur replongera dans son addiction très rapidement. Le goût du e-liquide est donc absolument essentiel pour un vapoteur qui débute.

De plus, la nicotine fait partie intégrante du sevrage tabagique. Les vapoteurs débutants ont généralement besoin d'un dosage de nicotine élevé pour se sevrer efficacement. En effet, si la nicotine est en grande partie responsable de la dépendance, elle est également la solution pour arrêter de fumer sans souffrir de manque. Avec la vape, les vapoteurs peuvent continuer à recevoir un apport régulier en nicotine et ainsi éviter les symptômes de manque dus au sevrage. Et si le hit (picotement en gorge) qu'induit la nicotine classique est trop important, il est toujours possible d'opter pour des liquides en sels de nicotine. Les sels de nicotine permettent d'obtenir un hit plus important. Les bouffées sont alors plus faciles et plus efficaces et le vapoteur peut avoir un apport régulier en nicotine.

Les vapoteurs débutants ont tendance à vouloir baisser leur taux de nicotine le plus vite possible. Au contraire, il faut maintenir un taux élevé pendant un certain temps afin d'assurer un sevrage efficace et durable. Bien sûr, ces conseils ne s'appliquent pas forcément pour chaque vapoteur, et en fonction du profil, certains garderont des e-liquides nicotinés pendant plusieurs années, d'autres baisseront très vite leur dosage sans problème.

La réglementation française sur l'e-liquide

En France avec la TPD, la réglementation est particulièrement claire et stricte. Chaque e-liquide que vous mettrez dans votre réservoir aura donc été contrôlé et soumis à de nombreux tests avant d'être commercialisé. Certaines substances sont interdites comme le diacétyle, la caféine ou la taurine.

De même, chaque e-liquide doit être notifié et les ingrédients doivent être conformes à la réglementation. Le PG et la VG doivent être de qualité PE ou USP c'est-à-dire conforme aux réglementations américaines et françaises. Le dosage de nicotine est également réglementé et un e-liquide ne peut contenir plus de 20 mg/ml. Les e-liquides nicotinés sont d'ailleurs limités à 10 ml de contenance pour des raisons de sécurité.

Puis-je vaper une autre substance ?

La vape est une aide pour le fumeur qui souhaite arrêter de fumer. Le tabac est responsable de nombreuses maladie et réduit l'espérance de vie. Si l'e-cig présente une réduction des risques, il est important de pas essayer de remplacer le e-liquide par une autre substance. Cela pourrait s'avérer dangereux pour la santé. Les ingrédients d'un e-liquide sont élaborés pour produire de la vapeur et être propres à l'inhalation. Il est donc essentiel de ne pas les remplacer par une quelconque autre substance. 

Les risques pour ma santé de vapoter une autre substance

La vape est un domaine qui peut être complexe et de nombreuses questions peuvent se poser tant pour l'électronique que pour la santé car elle se pose comme une aide pour arrêter sa consommation de cigarette. Certains se demandent souvent s'il est possible de vapoter avec une e-cig électronique en charge car en effet, une e-cig se compose d'une batterie contrairement à la cigarette classique. D'autres questions telles que "e-cig électronique et santé : quels sont les dangers" se posent car si l'on connait les dangers de la cigarette traditionnelle, la cigarette électronique est un moyen de réduire les risques, notamment grâce au e-liquide contenant du propylène glycol, de la VG et de l'arôme.

Pourtant en 2019, une épidémie de maladies pulmonaires aux États-Unis a causé de nombreux décès et la cigarette électronique a tout de suite été accusée. Il s'est finalement avéré que la très grande majorité des personnes qui avaient perdu la vie avaient vapoté des liquides contenant du THC (une molécule présente dans le cannabis) et de l'huile de vitamine E. Si ces incidents ont mis à mal la réputation de la vape, ils rappellent également qu'il ne faut en aucun cas remplacer son liquide pour e-cig. Ces liquides avaient été achetés sur le marché parallèle et ne contenaient pas les ingrédients de e-liquides classiques.

Quoi qu'il en soit, retenez qu'il n'est pas possible de remplacer son liquide par une autre substance. Il est préférable d'acheter ses liquides dans des boutiques spécialisées. 

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte