Chargement...

La cigarette électronique est-elle une passerelle vers le tabac ?

La cigarette électronique est-elle une passerelle vers le tabac ?

La cigarette électronique est considérée aujourd'hui par la majorité des scientifiques comme le meilleur moyen de mettre un terme à sa dépendance au tabac. Mais est-elle en fait un moyen de commencer à fumer ? Vapoter vous éclaire sur cette affaire.

Il n'y a aucun doute à avoir. L'e-cig n'est pas à l'origine de la dépendance au tabac de certains individus. Et pour cause, les effets ne sont pas les mêmes et les possibilités différentes. Une vapoteuse permet ainsi beaucoup plus de possibilités qu'une cigarette.

Sommaire

Vape et tabac, quelles différences ?

L'e-cig est l'un des meilleurs substituts nicotiniques. La dernière étude scientifique est d'ailleurs formelle. La différence avec la cigarette traditionnelle est d'abord de forme. Quand l'une est un simple rouleau de papier renfermant du tabac, l'autre peut être de forme tubulaire ou classique avec sa batterie et son atomiseur. 

Mais bien plus que la forme, c'est bien le fond qui les différencie. En brûlant le tabac, la cigarette traditionnelle produit des particules fines et du goudron qui encrassent et détruisent les poumons. Le tabagisme est un réel fléau sociétal de nos jours. Au contraire, le fonctionnement de la vapoteuse est simple. Une batterie chauffe une résistance présente dans l'atomiseur qui, en contact avec l'e-liquide, permet la vaporisation. L'e-liquide est constitué de propylène glycol, de glycérine végétale et d'arômes. Les deux produits contiennent cependant tous deux de la nicotine. Cette dernière n'est pas néfaste pour la santé. Ce produit naturel est présent sur la feuille de tabac et est responsable de la dépendance du consommateur. Néanmoins, certains pays continuent à le considérer comme un produit dangereux pour la santé qu'il faut interdire comme la Thaïlande. Pourtant, la cigarette électronique demeure un produit efficace lorsque l'on a su trouver la vapoteuse adaptée à sa consommation de tabac. Il est donc nécessaire de bien la choisir.

La vape est-elle conseillée aux non fumeurs ?

Cependant, la vape n'est pas conseillée à un non fumeur. Les scientifiques sont unanimes sur ce point. S'ils reconnaissent son efficacité contre la consommation de tabac en proposant un sevrage tabagique progressif, ils savent que le meilleur air à inspirer est celui présent naturellement dans l'atmosphère. Nous ne manquons pas d'étude pour prouver ces dires. Le tabagisme est le mal incarné pour notre santé mais ne pas vapoter et ne pas utiliser une cigarette est la meilleure des expériences. Ne pas être dépendant à la nicotine et donc, ni à la cigarette ni à la vapoteuse, est idéal. Il est alors fortement conseiller de ne pas vapoter lorsque l'on ne fume pas.

Qu'est-ce que "l'effet passerelle" ?

Cet effet est une théorie selon laquelle la vape inciterait ceux qui ne sont pas dépendants à l'usage de la cigarette à le devenir en passant par la vape. Cette théorie concernerait en particulier les jeunes. Pourtant aucune étude sérieuse ne l'a démontré à ce jour. Mais cet effet sert de justificatifs à des mesures restrictives sur la vape dans certains pays comme les Etats-Unis. L'Union européenne et l'Organisation mondiale de la santé n'ont pas fait exception. L'Union européenne a imposé l'application de la TPD dans ses Etats membres et l'Organisation mondiale de la santé ne cesse d'inculquer de nombreuses critiques envers la vape. Pourtant, contrairement à l'usage de la cigarette, l'e-cig permet de réduire sa dépendance à la nicotine. Mais pour ces acteurs, le vapotage entretiendrait la dépendance à la nicotine et ainsi cela rendrait le tabac plus attractif auprès de la jeunesse. Le tabagisme chez les jeunes serait dû en grande partie à cet effet.

Y a-t-il plus de chances d'essayer le tabac si on commence par vapoter ?

Ils sont très peu nombreux à avoir commencer à fumer après avoir fait leur entrée dans le vapotage. La raison est simple. La cigarette électronique propose une grande quantité de possibilités, que ce soit en matière de goûts, que de manière de vaper. Le tabac ne permet pas ce type d'actions. Le tabagisme chez les jeunes n'est donc pas le fruit de la vape. L'e-cig demeure l'un des plus importants substituts nicotiniques avec des composants néfastes pour la santé comme le propylène glycol et la glycérine végétale. C'est grâce à elle que le sevrage tabagique se fait le plus efficace.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte