Chargement...

La cigarette électronique est-elle plus néfaste à mon entourage que le tabac ?

La cigarette électronique est-elle plus néfaste à mon entourage que le tabac ?

Pourquoi la vape est moins dangereuse que la cigarette traditionnelle ? Il est évident qu'il n'y a aucun doute à avoir. Le vaporisateur personnel n'est pas plus néfaste que le tabac. Son fonctionnement et la composition de ses liquides sont différents. En cela, la vape demeure inoffensive pour l'utilisateur de cigarette électronique comme pour ses proches.

Sommaire

Qu'est-ce qui différencie l'e-cig et le tabac ?

En premier lieu, la différence entre une cigarette classique et une e-cig demeure en sa production. Quand une cigarette produit de la fumée, un vaporisateur personnel produit à l'inverse de la vapeur.

Ensuite, le principe d'une cigarette classique est de brûler du tabac. Ainsi, elle produit de nombreuses substances toxiques pour l'Homme. Vous pouvez brûler n'importe quel végétal, vous obtiendrez toujours du goudron, du monoxyde de carbone, des particules fines et des gaz oxydants. Ce sont ces produits qui finissent par devenir de véritables tueurs.

A l'inverse, une e-cig fonctionne d'une manière bien précise. Une batterie chauffe la résistance plongée dans du e-liquide et présente dans un atomiseur. En chauffant ce liquide, la cigarette électronique produit de la vapeur. Il est d'ailleurs possible de vapoter sans nicotine. Mais en chaque besoin de vapoteur correspond un modèle de vapoteuse. 

De quoi se compose la vapeur rejetée exactement ?

La vapeur d'une e-cig possède toujours les mêmes caractéristiques. Elle se compose de propylène glycol, de glycérine végétale, d'arômes et de nicotine. Contre les substituts nicotiniques, les vapoteurs sont assurés de mettre fin efficacement à leur consommation de tabac. Inoffensive pour les vapoteurs, la vapoteuse l'est également pour son entourage. Et pour cause, sa production de substances toxiques est infime.

Y a-t-il vraiment un risque de vapotage passif ?

Cette expression correspond à la vapeur qui pourrait être inhalée par l'entourage du vapoteur. La constitution des e-liquides est connue et les dernières études scientifiques ont montré qu'ils sont très largement moins nocifs que le tabac. En toute logique, cette tendance inévitable est largement moins toxique que le tabagisme passif.

A l'inverse, le tabagisme passif est le fait d'inhaler la fumée produite par un fumeur. En somme, l'exposition des proches d'un vapoteur avec une certaine toxicité est moindre. Mais rappelons-le, contre le tabac, la vape prévaut, mais contre la vape, mieux vaut ne rien faire.

Peut-on devenir dépendant à la nicotine en respirant la vapeur rejetée ?

Les anciens fumeurs sont nombreux à avoir choisi la vape pour mettre fin à leur dépendance au tabac. Parmi leurs proches peuvent se trouver des femmes enceintes. Elles peuvent bien évidemment inhaler le nuage produit par le vaporisateur personnel d'un proche. Encore mieux, pour les femmes enceintes dépendantes au tabac, la vape est recommandée. Les médecins n'ont de cesse de montrer la nécessité qu'elles ont de ne plus fumer. Elles doivent donc s'orienter vers des substituts nicotiniques pour éviter un quelconque danger pour le fœtus. L'e-cig est le produit idéal pour arriver à mettre un terme à sa consommation de cigarette traditionnelle.  

Y a t'il de la nicotine dans la vapeur une fois expiré par le vapoteur ? Effectivement, il est possible que de la nicotine subsiste dans la vapeur exhalée par le vapoteur. Cependant cette vapeur ne reste pas longtemps dans l'air contrairement à la fumée d'une cigarette. La vapeur exhalée ne restera dans l'air que quelques secondes. Même si cette durée peut varier, notamment en fonction de l'hygrométrie de l'atmosphère et du taux de PG de votre eliquide, le temps d'exposition est trop court pour rendre un vapoteur passif dépendant à la nicotine.