Chargement...

La vape sauve des vies : Bénéfices/Risques de la cigarette électronique

La vape sauve des vies : Bénéfices/Risques de la cigarette électronique

C’est devenu une tradition française. Le mois de novembre est synonyme de mois sans tabac. Au cours de ces 30 jours, les Français se tournent vers des alternatives qui permettront de mettre un coup d’arrêt à leur addiction au tabac. La cigarette électronique a une place de choix parmi les propositions. Dans le même temps, le scandale américain continue à éclabousser le monde. A l’heure d’un mois crucial dans l’année et d’une affaire de THC qui tend à s'essouffler, la vérité doit éclater : la vape sauve des vies. Un point que nous avons à coeur de réaffirmer.


Au sommaire :


Le mois sans tabac, le mois de la vape

La vape sauve des vies : Bénéfices/Risques de la cigarette électronique

Nous le savons, le tabac tue pas moins de 73 000 Français chaque année. Pour lutter contre ce fléau, le gouvernement a pris la décision d’instituer un mois entier consacré à l’arrêt du tabac. Pendant 30 jours, les fumeurs sont incités à mettre fin à leur consommation de tabac au moyen de plusieurs alternatives. La cigarette électronique en fait partie. La campagne nationale contre le tabac se déroule ainsi. Tout d’abord, du 10 au 31 octobre, une campagne médiatique télévisuelle, web, mobile et d’affichage permet de faire débuter la période d’inscription au mois sans tabac. Ensuite, dès le premier novembre, le défi collectif des fumeurs inscrits au mois sans tabac débute réellement. 


Le scandale de trop

La vape sauve des vies : Bénéfices/Risques de la cigarette électronique

En août 2019, les Etats-Unis ont dû faire face à une épidémie de maladies pulmonaires qui ont coûté la vie à certains malheureux. Pour le Department of Health Services in Wisconsin, le point commun entre tous ces malades demeure le vapotage. Mais finalement, après une enquête minutieuse menée par les autorités américaines, il s’est avéré que la majorité des malades ont vapoté des e-liquides achetés sur le marché noir et contenant du THC (la molécule active du cannabis) ajouté à un additif huileux de vitamine E rejetant ainsi la fausse hypothèse que la cigarette électronique est un danger.


Avant même que les autorités médicales puissent mettre une explication sur cette épidémie, les médias du monde entier se sont emparés de l’affaire. Pour eux, la cigarette électronique est à l’origine de ce malheur. Mais pourtant il n’en est rien. Déclarer de tels propos, c’est comme mettre du poison dans un verre et accuser le verre. Que les choses soient claires, la cigarette électronique n’a servi que de contenant. Elle est en rien responsable des morts et des malades dont les Etats-Unis ont été victime. Il est aujourd’hui important de le rappeler, surtout dans un contexte de mois sans tabac, la vape sauve des vies !


La vape sauve des vies !

La vape sauve des vies : Bénéfices/Risques de la cigarette électronique

Un appareil bénéfique

Paradoxalement, il s’est avéré que la vape s’est développée très rapidement en France. Son efficacité contre le tabac a fait sa réputation et sa réussite. Grâce à elle, ce sont 700 000 Français qui ont réussi à mettre fin à leur addiction au tabac grâce à la vape. Et ces individus n'ont étonnamment aucun problème de santé dus au vapotage. Forcément, ces résultats plus que satisfaisants ne font pas la une des journaux à l’image du scandale américain, et pour cause, le sevrage tabagique par le vapotage est entré dans la norme. Les médias sont attirés par le sensationnel, et la cigarette électronique reste discrète jusqu’à ce jour d’août 2019. 


L’e-liquide n’est pas dangereux pour la santé

La vape sauve des vies : Bénéfices/Risques de la cigarette électronique

La cigarette électronique est efficace et rapide. En peu de temps, les vapoteurs réussissent à mettre fin tout en douceur à leur consommation de tabac, et en vapotant des composants dénués de toxicité. De quoi se compose l’e-liquide d’une cigarette électronique ? 


En premier lieu, elle contient un certain dosage de propylène glycol et de glycérine végétale, des noms qui peuvent paraître effrayants mais qui n'ont rien de dangereux à inhaler. Ces composants sont également utilisés dans les domaines alimentaire, pharmaceutique et cosmétique. Présents dans notre quotidien à des doses réglementées, ils ne sont nullement un risque pour notre santé. Le PG est présent dans les shampoings, dentifrices ou savons par exemple. En fonction du dosage de PG/VG, l’e-liquide aura un aspect plus ou moins visqueux et n’offrira pas les mêmes possibilités de vape. Plus il contiendra de PG, plus la saveur sera prononcée, plus vous aurez de hit, et moins vous aurez de vapeur. A l’inverse, plus vous aurez de VG, plus vous aurez de vapeur, mais moins vous ressentirez de hit et les saveurs des arômes.


L’e-liquide contient aussi des arômes qui permettent de donner des saveurs particulières au moment du vapotage. Ce sont eux qui font de la vape un monde aux multiples possibilités. Ils sont tous considérés comme de qualité alimentaire, de cette façon ils sont donc sans danger pour votre santé. 


Contrairement à certaines idées reçues, la nicotine n’est pas dangereuse. La nicotine est à l’origine de la dépendance d’un fumeur, mais pas à l’origine des cancers du poumon que de nombreux fumeurs contractent. Il s’agit d’un composant naturel qui est présent dans la feuille de tabac. Ce produit naturel est donc inoffensif. Son dosage plus ou moins élevé permet de supprimer progressivement la dépendance des anciens fumeurs.


Des fabricants respectueux des normes

La vape sauve des vies : Bénéfices/Risques de la cigarette électronique

Les fabricants français respectent la TPD qui impose une limitation à 10ml de contenance pour les liquides nicotinés. Elle impose aux vapoteurs fabriquant leurs propres e-liquides d’utiliser des boosters pour ajuster le taux de nicotine selon leurs besoins. De plus, partant du principe que la plupart des liquides ne dépassent pas les 18mg de nicotine, une décision européenne a imposé un taux de nicotine ne pouvant dépasser les 20 mg/ml. Les réservoirs pré-remplis de e-liquides sont quant à eux limités à 2ml de contenance. Grâce à ces restrictions, vous êtes certains d’utiliser des produits de qualité et sains pour votre santé.


Ces fabricants sont également majoritairement certifiés Afnor. Cette certification impose des exigences générales en matière de sécurité, de conditionnement et d’information pour les e-liquides, contenant ou non de la nicotine. Le fabricant d’e-liquide doit alors se plier à un audit annuel, des échantillons de produits sont prélevés dans les sites de fabrication, de conditionnement et des commerces pour être soumis en laboratoire afin de vérifier une centaine de critères. Avec elle, les vapoteurs sont certains de vapoter des liquides sûrs. En plus de cela, les fabricants sélectionnent leurs produits selon un cahier des charges rigoureux établi selon les bases de recherches scientifiques. Le but est alors de proposer des saveurs adaptées à l’inhalation.


Des études scientifiques prouvent qu’elle réduit considérablement les risques

Les études scientifiques sont nombreuses à propos de la vape. La dernière en date a encore une fois démontré la sûreté de ce produit, venant ainsi faire taire tout scandale médiatique. En novembre 2019, le Journal of American College of Cardiology s’intéresse aux effets cardiovasculaires d’un passage de la cigarette classique à la vape. 114 consommateurs de plus de 18 ans, qui fument depuis au moins 2 ans 15 cigarettes par jour ou plus et qui n’ont pas de problèmes cardiovasculaires, de diabète ou de maladies rénales chroniques établies, ont passé le test pendant 4 semaines. Les fumeurs qui souhaitaient mettre un terme à leur consommation de tabac ont été placé dans deux groupes : l’un utilisant un e-liquide contenant 16mg/ml de nicotine, et l’autre utilisant des e-liquides sans nicotine. Les autres fumeurs qui ne voulaient pas arrêter de fumer ont continué leur consommation habituelle. Suite à cette période d’un mois, les chercheurs ont mesuré plusieurs marqueurs pour observer les éventuels changements opérés. Le résultat est sans appel. « Les fumeurs (…) qui passent de la cigarette au vapotage, en retirent d’importants avantages sur le plan de la santé vasculaire, et cette amélioration est visible dès le début ».


En somme, le scandale n’a pas lieu d’être en ce qui concerne la vape. La cigarette électronique continue à être le meilleur moyen d’arrêter de fumer et demeure 95% moins nocive que la cigarette. C’est donc en héros qu’elle doit être fêtée et non pas en tueuse.


Les meilleurs kits sur Vapoter.fr :


En savoir plus :

Copyrights © 2019 - vapoter.fr
Paiement Paypal Paiement CB Master Card Paiement CB Visa Connexion sécurisée
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte