Chargement...

Conférence Vapexpo Nantes : Recyclage et éco-responsabilité dans la vape

Conférence Vapexpo Nantes : Recyclage et éco-responsabilité dans la vape


Vapoter.fr , flibustier de la Vapexpo Nantes


Le désormais bien connu salon international de la cigarette électronique se tenait le week-end dernier à Nantes. Inutile de vous dire que la team Vapoter.fr est venue toute vapeur dehors, fendant les flots fièrement tels les flibustiers de la vape que nous sommes.

Arrivés sur place ce sont près d’une centaine d’autres exposants que nous avons retrouvé, fins prêts à accueillir à bord, dans le plus grand professionnalisme, nos passagers préférés : Vous !


Conférence Vapexpo Nantes : Recyclage et éco-responsabilité dans la vape

Une équipe à la dévotion totale


Mais cette Vapexpo Nantes n’était pas seulement l’occasion pour nous de vous rencontrer. C’était aussi l’opportunité d’aller assister à une conférence qui, en tant qu’amoureux de la mer, nous tenait à cœur : Celle qui traitait du recyclage et de l’éco-responsabilité dans la vape. Un sujet d’une actualité brûlante qui méritait bien un article !


Au sommaire



Recyclage et de l’éco-responsabilité dans la vape


Conférence Vapexpo Nantes : Recyclage et éco-responsabilité dans la vape


Une industrie concernée par le recyclage


Entre contraintes réglementaires et pratiques commerciales diverses et variées, de nombreuses questions concernant l’empreinte écologique posent questions dans le monde de la vape. Avec des flacons plastiques peu recyclables, des suremballages de produits, des batteries au lithium, l’obsolescence et l’électronique.

Pour en parler, étaient présents : Jean Moiroud de la FIVAPE, Virginie Guepratte représentant la marque « Mécanique des fluides », Florent Biriotti de Pipeline store, Maxime Taglione représentant le grossiste ADNS, Remi Baert de Kumulus vape, et enfin Frédéric Saint-Gérand de Aiduce.


Un retard à rattraper


Le premier constat posé lors de cette conférence est celui que la vape est un domaine jeune qui s’est rapidement développé, et où la question du recyclage ne s'est pas posée tout de suite. Par conséquent du retard s’est très vite accumulé devant la rapidité d’évolution du marché et du matériel, sans parler des lois.


Les consommateurs au cœur du sujet


Comme toute industrie, être éco responsable implique autant ceux qui produisent que ce que font ceux qui achètent les produits avec ces derniers.  Des consommateurs d’ailleurs de plus en plus sensibles au sujet et qui souvent viennent en boutique poser des questions à ce sujet.


La loi sur la TPD


Entrée en vigueur le 21 mai 2016, la TPD est l’abréviation de Tobacco Products Directive (Directive européenne sur les Produits du Tabac). Celle-ci impose aux fabricants d’e-liquides contenant de la nicotine un certain nombre de règles pour commercialiser leurs produits. Celle concernant l’éco responsabilité et le recyclage est la directive limitant le volume des flacons contenant de la nicotine à 10ml. Moins de contenants, plus de fioles nécessaires, c’est mathématique. Avec en plus l’obligation d’étiquetage spécifique propre aux produits du tabac, les produits de cigarettes électroniques se retrouvent face à un bilan écologique catastrophique.

Un sujet qui va rapidement devenir urgent en France, à en juger par l’évolution rapide de la législation européenne dans certains pays concernant le recyclage du plastique. C'est actuellement LA question centrale sur ce marché.


Une loi handicapante


La loi sur la TPD est donc handicapante et ce même pour les fabricants qui doivent faire face à une multitude d'emballages quand ils reçoivent les produits. La problématique se présente aussi sur les grands formats de 50 ml qui nécessitent un contenant en plus : un booster. Il s'en vend quasiment un million par mois en France, ce qui fait d'autant plus de plastique à recycler.

Il faudrait donc idéalement revoir cette loi pour repasser sur des tailles de fioles plus grandes et des emballages moins contraignants.


Les solutions de recyclage dans la vape


Les obligations légales


Déjà au niveau légal sous forme d’obligations concernant le recyclage des batteries, obligatoire pour tous les vapeshops. Par ailleurs des filières pour récupérer les bouchons de fioles se mettent en place via la FIVAPE. Les shops peuvent s’y adresser pour faire recycler leurs bouchons de fioles.


Les solutions de recyclage


Certains grossistes peuvent atteindre plusieurs tonnes de plastique par mois à recycler. Théoriquement les organismes de recyclage pourraient recycler les flacons d'e-liquides plastique mais beaucoup ne le savent pas. 

C'est une responsabilité qui doit aussi être partagée avec les fabricants qui sur emballent parfois leur produit inutilement, dans un souci esthétique. Une des solutions mise en place par la FIVAPE à ce sujet, consiste à remplacer les emballages cartons par des emballages papier.

En Allemagne, très à la pointe de l'écologie, il existe déjà 3 éco-organismes et où la population est bien plus sensibilisée au sujet qu'en France.


Le recyclage et l’éco-responsabilité dans la vape sont essentiels, pour les fabricants comme pour les clients. Si une législation très rigide force à multiplier les déchets, les solutions existent et se développent.

 

Copyrights © 2019 - vapoter.fr
Paiement Paypal Paiement CB Master Card Paiement CB Visa Connexion sécurisée
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte