Chargement...

Comment consommer moins de e-liquide ?

Comment consommer moins de e-liquide ?

Quel vapoteur n’a jamais eu l’impression de beaucoup vapoter au début ? Si vous aussi vous avez cette impression, voici quelques astuces pour diminuer votre consommation de liquide !


Lorsque l'on débute dans la vape, on a tendance à penser que l'on vape beaucoup trop. Cette impression est parfaitement normale et passe en quelques temps. De l'apport nicotinique au matériel en passant par la puissance, plusieurs paramètres peuvent influer sur la consommation. Vapoter vous explique tout ici ! 

Sommaire

De quoi se compose un e-liquide ?

Il n'est pas rare d'entendre que l'on ne sait pas ce qu'un e-liquide contient. C'est pourtant tout le contraire et la composition d'un e-liquide est très claire et ne change jamais quels que soient les fabricants. La base tout d'abord, se compose de propylène glycol et de glycérine végétale. Ces deux éléments permettront de favoriser la saveur ainsi que les nuages. Ils sont fréquemment utilisés dans les industries pharmaceutiques, cosmétiques ou encore alimentaires et leurs propriétés sont donc connues depuis de nombreuses années. 

Autre ingrédient essentiel : les arômes. Ceux-ci permettent de donner un goût au liquide et sont soit naturels, soit de synthèse mais toujours de qualité alimentaire.

On peut également trouver de la nicotine afin d'éviter le manque dû au sevrage. Il faut savoir que les flacons de e-liquides nicotinés sont limités à 10 ml et 20 mg. Si ces flacons peuvent 10 ml peuvent paraître petits, ils vous tiendront pourtant quelques jours voire une semaine ! On trouve également des e-liquides non nicotinés pour les personnes dont le sevrage est terminé.

Tous les éléments d'un e-liquide sont spécifiquement étudiés pour être propres à l'inhalation. 

J'ai l'impression de trop vapoter est-ce normal ?

Lorsque l'on commence la cigarette électronique, on cherche des conseils et on a tendance à se demander combien de temps dure une fiole de 10ml de e-liquide et à penser que l'on vape trop. On redécouvre les arômes et comme tout appareil, on a parfois tendance à surutiliser notre e-cig au début. Comme un nouveau téléphone avec lequel on joue beaucoup au début, cet attrait pour la nouveauté passera en quelques jours et vous constaterez que votre consommation baissera rapidement une fois que vous aurez pris certaines habitudes.

Les anciens fumeurs, et nouveaux vapoteurs peuvent par exemple faire un test pour déterminer quelle sera leur consommation de e-liquide par mois ou pour trouver le bon dosage nicotinique en fonction de leur profil.

Dans tous les cas, il faut garder en tête que l'on ne peut pas vraiment trop vapoter. Cette impression est surtout due au fait que le vapoteur n'a pas encore l'habitude de son matériel et vape beaucoup pour éviter l'envie de fumer. 

Mon matériel peut-il influer sur ma consommation de e-liquide ?

Pour passer de la cigarette à la cigarette électronique, bien choisir son matériel et sécuriser sa e-cig est important. Composée d'une batterie ainsi que d'un atomiseur, il existe de nombreux types d'e-cig. Ainsi, chaque vapoteur peut trouver le matériel qui lui convient le mieux selon son profil ! Les fabricants mettent d'ailleurs un point d'honneur à proposer du matériel variés adapté à tous. Si vous débutez par exemple, on conseillera plus du matériel avec un tirage serré afin de retrouver une sensation proche d'une véritable cigarette.

Le fonctionnement d'une cigarette électronique est simple. La box, qui contient la batterie, donne une impulsion électrique qui permet de faire chauffer la résistance contenue dans l'atomiseur. Ce dernier accueille le réservoir qui contiendra le -liquide. Lorsque la résistance chauffe, elle vaporise le liquide qui se transforme alors en vapeur.

Certaines e-cig seront plutôt axées sur le rendu des saveurs pour les vapoteurs débutants tandis que d'autres sur la production de gros nuages. La glycérine végétale favorisant cette dernière, les kits permettant de produire beaucoup de vapeur consommeront plus de liquide. 

Bien sûr, une e-cig reste un appareil électronique et peuvent parfois laisser perplexe. Mais toutes les questions du type : ma e-cig fait des bulles que dois-je faire ? ont leur réponse ! De même, en fonction de votre profil, de votre goût ou de votre besoin en nicotine, un kit vous conviendra mieux qu'un autre.

La quantité de vapeur influe-t-elle sur la consommation de liquide ?

Le propylène glycol permet plutôt de favoriser les saveurs, c'est pourquoi on conseille généralement aux débutants de choisir des e-liquides plutôt riches en PG.

Plus fluide que la VG, il nécessitera des puissances plus basses et des résistances assez hautes en valeur.

Au contraire, la VG est responsable de la production de vapeur, en ce sens on utilisera du matériel plus puissant avec des résistances basses. En somme, plus vous produirez de gros nuages, plus vous consommerez de e-liquide.

Puis-je diminuer la puissance ? Cela aura-t-il un effet sur ma consommation ?

Il est tout à fait possible de vaper à des puissances plus basses pour diminuer sa consommation de liquide. Mais attention, la valeur de votre résistance devra être adaptée à des puissances plus basses ! De même, si vous décidez par exemple de vaper à 12W, choisissez un eliquide plutôt riche en PG et non en VG. 

À l'inverse, si vous augmentez la puissance, vous consommerez naturellement plus de e-liquide. Tout est une question de mesure ! 

Puis-je augmenter mon taux nicotinique pour moins vapoter ?

Si vous avez l'impression de trop vapoter, c'est peut-être que votre dosage nicotinique est trop faible. Dans ce cas précis, on a tendance à plus vaper afin de combler le manque et donc à consommer plus de liquide ! 

Dans ce cas, essayez simplement d'augmenter votre taux. N'hésitez pas à choisir le taux le plus élevé que vous pouvez supporter afin d'éliminer totalement la sensation de manque. 

Si vous êtes déjà au taux maximal de 20 mg par exemple et que vous n'arrivez pas à arrêter de fumer avec la vape, vous pouvez par exemple associer vape et substituts nicotiniques. Pour les fumeurs, le manque de nicotine peut être très difficile. S'il existe de nombreux conseils, les substituts associés à la vape sont parfaitement adaptés.

Dans tous les cas, rappelez-vous que l'on ne vape jamais trop tant que la vape nous tient éloigné du tabac ! Si vous souhaitez consommer moins de liquide essayez ces quelques astuces !

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte