Chargement...

Comment limiter les risques liés au vapotage ?

Comment limiter les risques liés au vapotage ?

Cigarette électronique et santé, quels sont les dangers ? Depuis plus de 10 ans maintenant, la vape fait partie du quotidien de nombreux français. La plupart des vapoteurs ont réussi à quitter le danger du tabagisme grâce à l'e-cig mais pour autant, nombreux sont ceux qui se demandent si la vape comporte des risques et comment les limiter. Vapoter fait le point avec vous et vous explique tout en détail !

Sommaire

Le vapotage comporte-t-il des risques ?

La vape est avant tout un outil de réduction des risques liés au tabac. Le sujet de la vape, de la santé et les dangers éventuels est souvent au cœur des débats car si l'on connaît les dangers de la cigarette classique, la cigarette électronique est souvent mal connue.

Pour le fumeur, la combustion est dangereuse et puisque la vape ne fait que chauffer le e-liquide, elle évite la libération de substances nocives. On peut également comparer rapidement les ingrédients de l'un à ceux de l'autre. C'est stupéfiant.

Une cigarette classique expose le fumeur à au moins 50 produits cancérigènes, des métaux lourds (cadmium, mercure, plomb, …), du poison (Arsenic) et même de la radioactivité (Polonium 210) !

Des études de l'agence de Santé Publique britannique démontrent que la vape est 95% moins dangereuse que le tabac. En ce sens, elle représente un véritable outil de réduction des risques. Pour autant, il faut tout de même rappeler que si elle réduit les risques, elle n'est pas conseillée aux non-fumeurs. 

Si la cigarette électronique est préférable à la consommation de tabac, l'air pur est préférable à la vape. Les poumons ne sont fait pour absorber ni fumée ni vapeur, mais de l'air et le mieux reste de ne ni fumer, ni vaper. 

En quoi la vape est-elle efficace dans le sevrage ?

Il faut avant tout garder en tête que la vape n'est pas un remède miracle. Avec le bon matériel, un tirage adapté en inhalation indirecte, le bon e-liquide et la volonté d'arrêter, la transition est plus facile. La e-cig permet de retrouver des sensations proches de la consommation de tabac mais sans la combustion, responsable de la nocivité de ce dernier.

Grâce à un apport nicotinique régulier, le vapoteur ne souffre d'aucun symptôme de manque. C'est le principal avantage de la vape et la raison pour laquelle elle est si efficace dans le sevrage. 

Vapoter avec un e-liquide nicotiné est-il dangereux ?

Nicotiné ou non, il faut savoir qu'un e-liquide se compose toujours des même ingrédients à savoir : du propylène glycol, de la glycérine végétale et des arômes. 

L'usage d'un e-liquide nicotiné n'est absolument pas dangereux. Bien mal connue, la nicotine n'est pas dangereuse même si elle en grande partie responsable de la dépendance. En soi, elle n'est pas plus dangereuse que la caféine dont on peut également devenir dépendant.

Vaper avec un e-liquide nicotiné permet au fumeur de se tenir éloigné du tabac en ayant un apport nicotinique régulier qui élimine les symptômes de manque. Il faut savoir que la nicotine contenue dans les e-liquide est plus pure et moins addictive et qu'il est donc possible de diminuer son dosage petit à petit. Ainsi, la dépendance se réduit au fur et à mesure jusqu'à disparaître complètement.

Avec la TPD (Directive sur les Produits du Tabac et du Vapotage), les e-liquides nicotinés sont limités à 10 ml de contenance et à 20 mg/ml. Si ce taux sera suffisant pour la plupart des vapoteurs, ce ne sera pas le cas de tous. Dans cette situation, l'usage de substituts nicotiniques ou de médicaments peut être une bonne solution. Les patchs sont parfaitement compatibles avec l'e-cig. Les médicaments peuvent aussi être prescrits avec l'avis d'un médecin tout de même.

La vape est réglementée dans toute l'Europe. De même que la nicotine, les arômes pour cigarette électronique sont très réglementés et sont toujours de qualité alimentaire. Les fabricants mettent un point d'honneur à garantir une parfaite sécurité vis-à-vis de leurs produits. Les flacons sont tous dotés de sécurités enfants afin que ceux-ci n'aient pas accès au liquide. De la même façon, toute publicité directe ou indirecte est interdite pour que les enfants et les non-fumeurs ne soient pas attirés par la vape.

Comment limiter les risques ?

Les études sont formelles, le danger du tabagisme est réel non seulement pour les fumeurs mais aussi pour leur entourage. Dans le cadre du sevrage tabagique, la vape peut être une excellente solution. 

Pour limiter les éventuels risques de la vape, il est recommandé de choisir le dosage nicotinique le plus fort que l'on puisse supporter. En effet, les interrogations sont le plus souvent liées au e-liquide. Il vaut donc mieux moins vaper avec un fort dosage plutôt que d'utiliser sa e-cig en permanence pour combler le manque dû au sevrage tabagique. Encore une fois, le but est de se sevrer du tabac car les poumons ne sont pas adaptés à l'inhalation de fumée ou de vapeur.