Chargement...

Comment fabriquer moi-même mon e-liquide ?

Comment fabriquer moi-même mon e-liquide ?

Le DIY pour un e-liquide désigne simplement le fait de réaliser son e-liquide soi-même (Do It Youself). Pour ce faire, il suffit d’ajouter des arômes et éventuellement des boosters de nicotine dans une base et bien mélanger le tout. Ce principe permet aux vapoteurs de créer leurs propres e-liquides avec des saveurs plus ou moins complexes, fraîches, gourmandes ou même acidulées et ainsi vaper des liquides uniques ! Mais bien entendu, comme un grand chef, le DIY nécessite quelques ustensiles et techniques pour obtenir le meilleur rapport saveur / vapeur, Vapoter.fr vous explique tout en détail.

Sommaire

Comment fabriquer son e-liquide ?

Pour fabriquer votre e-liquide, il est avant tout nécessaire de se munir des différents éléments qui le composeront, c’est-à-dire une base neutre et une fiole de concentré d’arômes. Si vous souhaitez ajouter de la nicotine à votre mélange, prévoyez également un ou plusieurs boosters en fonction du dosage adapté à votre besoin. Évidemment, on ne le précisera jamais assez, veillez à n’utiliser que des produits spécifiquement conçus pour la vape.

Une fois tous les ingrédients réunis, vous pouvez commencer à préparer votre e-liquide. Pour faciliter le mélange, nous vous conseillons de réaliser votre DIY dans une fiole à part afin de doser chaque élément plus facilement et à votre convenance.

Commencez par verser votre concentré dans la fiole vide. Celui-ci déterminera la saveur de votre e-liquide, il est donc essentiel de le choisir selon vos goûts mais surtout de bien le doser pour éviter que les arômes ne soient trop prononcés. Les arômes et concentrés composent généralement 10 à 15% de la préparation totale mais peuvent aller de 5 à 20% selon les arômes. En effet, certains sont plus forts et doivent être dosés à raison de quelques millilitres tandis que d’autres sont moins marqués et devront être dosés de façon plus généreuse. Pour un e-liquide final en 100 ml, le dosage de concentré sera par exemple d’environ 10 ml. Pour déterminer précisément les différents dosages, notre calculateur DIY vous sera d’une aide précieuse !

Une fois les arômes versés, complétez simplement avec votre base neutre. Si vous ne souhaitez pas ajouter de nicotine à votre préparation, alors votre e-liquide est presque prêt ! Dans le cas contraire, il faudra penser à ajouter un ou plusieurs boosters de nicotine. Ces derniers sont simplement des bases neutres contenant une forte concentration de nicotine (20 mg/ml). Il faut donc prendre en compte que plus vous ajouterez de boosters, moins vous ajouterez de base. C’est mathématique ! Pour ajouter un peu de fraîcheur, de rondeur ou simplement une note sucrée à votre liquide, il est possible d’utiliser quelques gouttes d’additif comme de la vanilline ou de la koolada.

Une fois chaque élément ajouté, refermez bien le flacon et secouez-le pendant une minute ou deux. Le but de cette opération est d’homogénéiser le e-liquide. Sans cette manipulation, vous risquez de vaper de la base nicotinée au début et uniquement des arômes en arrivant à la fin du flacon !

Votre e-liquide est donc prêt à être dégusté, quoique… Tel un bon vin, un e-liquide doit développer ses arômes, il faut donc un peu de patience et le laisser maturer quelques jours !

Faut-il attendre après avoir réalisé sa préparation ?

C’est probablement l’étape la plus contraignante mais aussi l’une des plus indispensables : l’attente. Lorsque l’on vient de fabriquer son e-liquide, il est très tentant de le vaper directement ! Pourtant, il faut garder en mémoire qu’un e-liquide fonctionne un peu comme un vin : il se bonifie avec le temps. En fait, les arômes ont besoin de quelques jours pour se développer et s’intensifier. En testant votre e-liquide dès la fin de sa préparation, vous n’aurez pas sa saveur définitive. Certains arômes pourraient alors être trop prononcés tandis que d’autres seront totalement inexistants ! La maturation, ou steep pour reprendre le terme anglais, désigne donc le délai d’attente pour que toutes les saveurs se développent et s’équilibrent.

Selon la complexité de votre mélange, ce délai peut varier. On préconise alors :

  • 5 jours minimum pour les arômes mentholés
  • 5 jours minimum pour les arômes fruités
  • 2 semaines minimum, voire plus pour les arômes gourmands ou complexes
  • 2 semaines minimum (on recommande un mois) pour les arômes classics

Pendant cette période de maturation, il est conseillé d’aérer quelques secondes le DIY et de le secouer une fois par jour. Ensuite la patience sera votre meilleure alliée car il n’existe malheureusement aucune solution miracle pour accélérer le temps de steep de votre e-liquide DIY.

Une fois la maturation terminée vous pourrez enfin goûter votre e-liquide ! Vous aurez alors la possibilité d’y ajouter quelques gouttes d’arômes ou un peu de base en fonction de votre ressenti.

Comment choisir la base et les arômes ?

La base et les arômes sont les deux éléments les plus importants de votre e-liquide, il s’agit donc de bien les choisir !

Différentes bases selon le ressenti souhaité

Une base se compose simplement de propylène glycol et de glycérine végétale. Si le premier favorisera le rendu des saveurs, la seconde permet d’augmenter la production de vapeur. Pour cette raison et afin de répondre à tous les besoins, les bases sont disponibles à différents ratio de PG/VG : 

  • 20% PG / 80% VG
  • 30% PG / 70% VG
  • 40% PG / 60% VG
  • 50% PG  / 50% VG
  • 60% PG / 40% VG
  • 70% PG / 30% VG
  • 80% PG / 20% VG
  • 100% PG
  • 100% VG

À noter que puisque le propylène glycol transporte mieux les saveurs, une base fortement chargée en PG nécessitera moins d’arômes. Au contraire, la VG a tendance à atténuer les saveurs au profit de la vapeur et il faudra alors ajouter plus d’arômes si le e-liquide final contient plus de glycérine végétale.

Arôme ou concentré ?

Les vapoteurs distinguent bien souvent les arômes des concentrés. En effet, un concentré est généralement un mélange de plusieurs arômes. Pour débuter dans le DIY, utiliser des concentrés est donc tout indiqué ! 

Avec les arômes, qui reprennent généralement une seule saveur, les possibilités peuvent devenir infinies. Il est alors possible de mélanger plusieurs arômes pour obtenir une saveur unique et totalement adaptée à vos préférences. Peu importe votre type d’inhalation ou votre matériel, vous pouvez choisir n’importe quel arôme ou concentré !


Fabriquer son e-liquide DIY est à la portée de chaque vapoteur. Avec quelques ingrédients et un peu d’imagination, chacun peut créer un e-liquide unique aux saveurs classiques ou plus complexes ! Les quelques étapes pour la préparation sont simples et accessibles et permettent de fabriquer un e-liquide en grande quantité et à moindre coût. Et si le steep reste l’étape incompressible, elle est celle qui permettra à votre DIY de donner le meilleur de lui-même !

Tuto : comment fabriquer moi même mon e liquide

Apprenez à réaliser vos recettes de e-liquide et fabriquez un e-liquide que vous serez seul à vapoter !

Temps estimé
entre 2 jours et un mois
Coût estimé
15 €
Outils nécessaires
  • Une seringue graduée de 10 à 30 ml pour la base
  • Une seringue de 1 ml pour les arômes
  • Des gants en latex
  • Des lunettes de protection
Matériaux nécessaires
  • Un flacon de base
  • Une ou plusieurs fiole(s) d'arôme
  • Éventuellement une fiole de booster de nicotine
  • Un flacon vide dont la contenance est adaptée à la quantité de e-liquide que vous souhaitez obtenir (30, 50 ou 100ml)

Etape 1

Mettez vos protections (lunettes et gants)

Etape 2

A l'aide de la seringue pour la base, versez dans un flacon vide la quantité de base souhaité

Etape 3

A l'aide de la seringue pour les arômes, versez votre concentré ou plusieurs concentrés de façon à ce que le volume total de concentré ajouté soit compris entre 10 et 20% du volume total de votre préparation (en comptant la nicotine si toutefois vous en mettez).

Etape 4

A l'aide d'une 3eme seringue, versez le volume de bosster de nicotine qui convient, dans votre flacon, pour obtenir la concentration souhaité.


Par ex : Pour obtenir 50ml de e-liquide DIY avec un taux de nicotine à 12mg/ml et un arôme dilué à 15%, je dois mélanger 12.50ml de base, 7.50ml d' arôme et 30.00ml de booster à 20mg/ml.

Etape 5

Remuez énergiquement

Etape 6

Laissez reposer votre mélange.

  • Pour les parfums basiques : 2 jours minimum
  • Pour les parfums classic: 2 semaines minimum, voire plus
  • Pour les parfums gourmands : 1 mois minimum

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte