Chargement...

Combien de temps dure une résistance ?

Combien de temps dure une résistance ?

Qu’est-ce qu’une résistance de cigarette électronique ? Moteur de votre e-cigarette, la résistance est l’élément qui chauffe l’e-liquide pour le transformer en vapeur. C’est elle qui vous permet de vapoter. Par conséquent, il est important qu’elle dispose d’une longue durée de vie. Or soyez vigilant : sa durée de vie est courte. Alors combien de temps dure une résistance ?

Sommaire

Une courte durée de vie pour une résistance

Une résistance est un produit consommable dont l’espérance de vie est limitée. Ne comptez pas l’utiliser des mois ou des années durant. Bien entendu, la fréquence de son remplacement dépendra de la fréquence de votre utilisation. Elle dépendra aussi de la manière dont vous employez votre e-cigarette. Néanmoins, il est possible de donner une fourchette. Il faut changer votre résistance toutes les 2 à 3 semaines en moyenne. Dans les environs de ces 2 à 3 semaines, votre coton aura trop chauffé, voire brûlé, et le parfum de votre e-liquide en sera dénaturé. Parfois, cette durée de vie s’avère plus courte en raison de certains facteurs susceptibles d’endommager la résistance.

Pourquoi changer la résistance ?

La résistance doit être changée fréquemment pour 2 raisons :

Autrement dit, il est primordial de changer la résistance lorsque celle-ci est usée. Si vous n’effectuez pas ce changement, votre plaisir de vapotage en sera altéré et vous risquez un retour vers la cigarette traditionnelle.

Quand changer de résistance ?

Comment savoir quand changer la résistance d’une cigarette électronique ? Voilà une question qui taraude nombre de vapoteurs débutants. Lorsqu’une résistance est usée, on parle de résistance cramée ou morte dans le jargon de la vape. Plusieurs indices signalent que l’heure est venue de la remplacer :

  • Une baisse de sensation
  • Une baisse de production de vapeur
  • Une altération du parfum de votre e-liquide
  • Un bruit plus fort lorsqu’elle se déclenche
  • Des fuites inhabituelles et répétées au niveau de l’atomiseur

Si vous vapotez quelque temps en prêtant attention à ces indices, vous constaterez l’obsolescence de votre résistance.

Un conseil : conservez-en toujours une sur vous pour pouvoir procéder au remplacement à tout moment. Ainsi, aucune de vos séances de vapotage ne sera gâchée par l’emploi d’une résistance brûlée.

Qu’est-ce qui peut endommager votre résistance ?

Certes, la résistance devient rapidement usée. Cela dit, quelques éléments peuvent accélérer ce processus. Il faut donc faire preuve de vigilance.

L’amorce

Amorcer une cigarette électronique n’est pas une opération à négliger. En effet, nous vous déconseillons de vapoter sur un coil non amorcé.  Cela causerait un dry hit. Votre résistance ne pourrait s’imbiber d’e-liquide. Elle vaporiserait dans le vide, ce qui entraînerait sa dégradation irrémédiable. Pour éviter sa mort prématurée, pensez à l’imbiber d’e-liquide avant de l'installer et attendez 10 minutes pour vapoter.

L'e-liquide

La durée de vie de votre résistance dépendra aussi du type d’e-liquide avec lequel vous vapotez. La glycérine végétale, composant gras par excellence, aura tendance à encrasser plus vite cette résistance. Plus votre e-liquide est concentré en VG, plus vite il faudra changer cette pièce.

Plus un e-liquide est gras et sucré, plus il laissera des dépôts dans la tête d'atomiseur. Par conséquent, certains e-liquides high VG sont connus pour être des tueurs de résistances. Sachez aussi que les e-liquides gourmands encrassent plus rapidement ces dernières.

La puissance

Prenez garde à la puissance de votre vapoteuse. Plus cette puissance est élevée, plus vous consommerez d’e-liquide et plus vous serez exposé aux risques de dépôts. Nous vous conseillons donc d’utiliser votre e-cigarette sur les plages de puissance de votre coil. Faîtes également attention à votre manière de vapoter. Vous risqueriez d’assécher le coil en question.

La longévité des résistances DIY

Une résistance DIY se changera moins souvent qu’un coil industriel. On parlera de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois avec les fils les plus complexes.

Déterminer la durée de vie d’une résistance DIY est plus simple que pour une résistance industrielle. En effet, elle est entièrement visible et y accéder est plus facile. La ouate brûlée ou un fil abîmé se repère immédiatement.

Dans l’ensemble, une tête d'atomiseur DIY se change lorsqu’il est devenu impossible de l’entretenir, c’est-à-dire lorsqu’un fil résistif, même après un nettoyage, semble usé ou sale. Il est couvert de traces de glycérine brûlée ou présente un aspect rouillé.

Si seul le coton est endommagé, il suffira de le changer en veillant à ce que les fibres ne se coincent pas dans le coil.

Si votre fil est sale, le nettoyage s’effectuera :

  1. Par un dry burn (faire rougir les fils)
  2. Par un brossage avec une brosse métallique ou une pince céramique
  3. Par un coup d’eau pour enlever les derniers résidus (sans la box, bien sûr)
  4. Par un dernier dry burn pour resserrer les spires ou pour recentrer la tête d'atomiseur si besoin. Il s’agira, par ce rituel, de rendre à votre coil l’aspect le plus proche de son aspect d’origine.


Une résistance ne dure que peu de temps et il est primordial de la changer si vous souhaitez conserver le plaisir de vapoter. Soyez donc attentif aux indices qu’elle envoie pour alerter sur sa fin de vie et ne tardez pas à procéder au remplacement lorsque le besoin s’en fait sentir.