Chargement...

La nicotine est-elle cancérigène ?

La nicotine est-elle cancérigène ?

Contre la cigarette traditionnelle, la cigarette électronique est un réel atout. L'e-liquide contient de la nicotine. Mais est-elle cancérigène ? Vapoter vous répond.

La nicotine n'est pas cancérigène. Elle n'est pas non plus un danger pour nos vies. Les dernières études scientifiques l'ont montré. La nicotine est naturelle et n'est pas un danger. Mais elle est responsable de l'addiction des fumeurs. Dans une cigarette, ce qui est dangereux, c'est la quantité de substances toxiques qu'elle produit. Mais la vape demeure l'un des meilleurs substituts nicotiniques. 

Sommaire

Comment fonctionne une e-cigarette

Une cigarette électronique a la particularité de produire de la vapeur pour remplacer la fumée de la cigarette classique. Les vapoteurs peuvent alors débuter un sevrage tabagique efficace. Ce sevrage tabagique consiste à utiliser un e-liquide inoffensif pour garantir ses besoins en nicotine pur permettre de faire complètement disparaître l'addiction à la cigarette classique. 

Son fonctionnement est simple. Une batterie envoie un courant électrique dans la résistance. En contact avec l'e-liquide, elle permet ainsi la vaporisation. De cette manière, l'e-cig s'impose contre le tabagisme. Mais lorsqu'on débute dans le vapotage, il est inévitable de suivre quelques consignes comme ne pas vaper avant une opération. Le vapotage est essentiel pour arrêter de fumer, mais il faut respecter les conseils scientifiques pour une utilisation contrôlée.

Que contient un e-liquide ?

L'e-liquide utilisé dans la vape a une composition bien précise. Il contient d'abord un ratio de propylène glycol et de glycérine végétale, deux composants utilisés également dans l'industrie pharmaceutique et alimentaire. Ils permettent d'offrir au e-liquide son aspect et ses caractéristiques. Le propylène glycol par exemple fluidifie le liquide et favorise les saveurs.

Il contient également des arômes qui permettent d'offrir aux utilisateurs de nombreuses expériences en bouche. Ces saveurs peuvent être mentholées, gourmandes, fruitées ou encore classiques. Ainsi, un vapoteur ne sera jamais dégoûté par son e-cig. Mais par-dessus tout, un e-liquide contient aussi de la nicotine.

Qu'est-ce que la nicotine ?

Il s’agit d’une molécule présente naturellement dans la plante de tabac en différents taux de concentration selon les parties de la plante. En d’autres termes, elle est considérée comme un alcaloïde, une molécule végétale. En somme, la nicotine est un produit naturellement présent dans la feuille de tabac. Le terme à retenir est bien celui-ci : naturel. En aucun cas, la nicotine est un produit fabriqué par l’homme pour une quelconque raison que ce soit.

Elle est reconnue pour ses effets stimulants proches de ceux de la caféine. Elle fait partie des substances anxiolytiques et antidépressives. En tant que produit psychoactif, elle a la particularité d’agir directement sur l'homme. En somme, elle procure aux fumeurs une sensation de bien-être, de détente, et s’impose comme un stimulant intellectuel. Elle est présente en grande quantité dans une cigarette traditionnelle. En cela, elle est à l’origine de l’addiction au tabac.

Ses effets sur l'homme

Pour mettre un terme à cette addiction, l'e-cig s’impose comme le moyen le plus efficace. Jacques Le Houezec le souligne : la cigarette est addictive, la cigarette électronique rend dépendant.

Les mots ont leur importance. L’addiction est une dépendance qui nuit à l’individu et à son entourage. L’addiction est donc beaucoup plus forte que la dépendance. Ce qui crée cette addiction, c’est la capacité de la cigarette à amener de façon rapide la nicotine au cerveau.

Avec les substituts nicotiniques, la nicotine arrive beaucoup plus lentement au cerveau. Cette lenteur amène généralement à l’inefficacité du substitut comme le patch. La cigarette électronique est en fait le parfait compromis entre la rapidité de la cigarette et la lenteur des substituts.

La nicotine dans le tabac, est-ce dangereux ?

Avec la cigarette, la nicotine est transportée dans des petites gouttelettes de goudrons. Le goudron se forme à cause de la combustion du tabac. Et c’est cette combustion précisément qui rend la cigarette extrêmement dangereuse pour la santé.

Comme le résume très bien Jacques Le Houezec : “vous pouvez brûler n’importe quel végétal, il y aura toujours des goudrons, du monoxyde de carbone, des particules fines et des gaz oxydants”. 

La nicotine n’est donc pas à l’origine de la toxicité du tabac. C’est bien la combustion de cette plante qui la rend dangereuse pour la santé. Le goudron est à l’origine des cancers, tandis que le monoxyde de carbone est à l’origine des maladies cardiovasculaires. En supprimant la combustion, la cigarette électronique peut utiliser la nicotine pour réduire progressivement la consommation de tabac des fumeurs tout en réduisant considérablement les risques liés au tabac.

Est-elle dangereuse pour la santé ?

Pour la première fois dans l’histoire du tabac, un fumeur peut arrêter de fumer par le plaisir grâce à la cigarette électronique. En cela repose la réussite de la vape. Un fumeur dose ses besoins en nicotine bouffée par bouffée en fonction de son tirage. Ainsi, un fumeur tire entre un et trois mg de nicotine sur une même cigarette. L’apparition des cigarettes ultralégères avait pour but de réduire les risques du tabagisme, mais finalement il s’est passé totalement l’inverse. Pour arriver à obtenir le taux de nicotine nécessaire, un fumeur devait inhaler beaucoup plus de fumée, l’inhaler beaucoup plus profondément et la maintenir plus longtemps dans les poumons. Le résultat est sans appel. Le nombre de cancers des poumons a décuplé. 

Avec la nicotine, l'e-cig demeure donc l'un des meilleurs substituts nicotiniques. Les dernières études l'ont prouvé. Et la vape peut se vanter de s'imposer comme un acteur majeur contre l'addiction au tabac et toutes les substances toxiques que cela implique.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte