Chargement...

Comment vapoter sans faire de fumée ?

Comment vapoter sans faire de fumée ?

La cigarette électronique est le meilleur substitut nicotinique selon l'étude d'un médecin britannique. Contre les fumeurs, les vapoteurs sont la meilleure barrière à ce danger du tabac. En plus de cela, cet appareil est capable de proposer l'ajustement de sa production de vapeur. Ainsi, vous serez capable de produire plus ou moins de nuages selon des techniques simples de vape.

Sommaire

Comment fonctionne une cigarette électronique ?

Le vapotage est aujourd'hui unanimement reconnu par les spécialistes de santé comme le meilleur moyen pour mettre fin à sa consommation de cigarettes. La dernière étude d'un médecin britannique vient confirmer d'ailleurs qu'elle est 95% moins nocive que le tabac. L'e-cig n'est donc pas un danger et elle est entrée à juste titre dans le quotidien des Français. Elle se présente ainsi comme une barrière efficace contre le tabagisme. Pour preuve, les boutiques de vape foisonnent partout en France et permettent aux vapoteurs de trouver la meilleure e-cig adaptée à sa consommation. Ces spécialistes de la vape permettent également d'obtenir les meilleurs conseils en ce qui concerne le fonctionnement de leurs appareils.

Le fonctionnement d'une e-cig est simple. Une batterie envoie un courant électrique dans la résistance présente dans l'atomiseur. Grâce à ce courant, la résistance chauffe l'e-liquide et permet sa vaporisation. Ce liquide est crucial pour obtenir la nicotine indispensable à un bon sevrage tabagique. Avec un taux de nicotine adapté, le vapoteur est capable de se détacher de son addiction au tabagisme. D'ailleurs ces liquides contiennent des arômes qui offrent des goûts divers qui permettent aux vapoteurs de ne jamais se dégoûter de leur vape au risque de redevenir fumeurs.

La différence entre inhalation directe et indirecte

Un vapoteur a le choix entre deux méthodes de vape.

La première est l'inhalation directe. Cette dernière repose sur un principe simple. Elle se caractérise par un passage direct de la vapeur vers les poumons. Pour cette pratique, il est recommandé d'utiliser un atomiseur à l'airflow très ouvert. Cette méthode est souvent celle des vapoteurs aguerris qui ont terminé leur transition tabagique.

À l'inverse, l'inhalation indirecte se détermine par un passage indirect de la vapeur entre l'e-cig et les poumons. Plus précisément, la vapeur passe d'abord par la bouche avant d'être avalée comme on peut le faire naturellement avec une cigarette classique. Il est alors nécessaire d'utiliser un atomiseur à l'airflow très serré pour ce type d'inhalation. C'est évidemment la pratique préférée des débutants dans la vape qui ont gardé leurs habitudes d'anciens fumeurs. Ceux en sevrage de cigarette pourraient se demander si la cigarette électronique est plus efficace que Juul pour le sevrage ? Pour le savoir, lisez notre guide.

Comment faire plus de vapeur ?

Pour de nombreux débutants dans la vape, il est souvent demandé de reproduire avec une cigarette électronique la même sensation qu'avec une cigarette classique. En ce sens, certains recherchent d'abord le goût du tabac en bouche. Ils doivent alors se tourner vers des arômes classics. Une fois qu'ils ont passé le cap du sevrage, ils ont davantage tendance à se tourner vers d'autres expériences.

En chaque méthode d'inhalation, il est possible de produire davantage de vapeur. Mais pour ce faire, il est nécessaire de respecter ces quatre contraintes. D'abord, il est obligatoire de choisir un e-liquide fortement chargé en glycérine végétale. Ce composant aussi utilisé dans les industries alimentaire et pharmaceutique a la particularité de renforcer la densité du nuage. Ensuite, optez pour une valeur de résistance faible. Ouvrez au maximum le flux d'air de votre atomiseur et choisissez une batterie puissante. 

Comment faire le moins possible de vapeur ?

Pour réduire la production de nuages, il est aussi possible de se tourner vers une autre technique. La sensation ne sera donc logiquement pas la même. En effet, vous êtes capable de produire le moins de nuage possible en aspirant la vapeur, puis en la gardant quelques secondes dans les poumons avant de l'expirer. Le vapotage a donc la possibilité de ne pas nuire à son entourage.

Mais en plus de cela, vous pouvez aussi ne pas produire du tout de vapeur avec votre e-cig. Effectivement, une technique de vapotage existe pour arriver à ces fins. Aspirez comme d’habitude, ne recrachez pas, inspirez fort de l’air une ou deux fois, et vous n'obtiendrez aucun nuage. 

Ces techniques sont néanmoins possibles une fois la dépendance aux cigarettes réduite. Les primo-vapoteurs ne doivent pas s'y aventurer au risque de redevenir fumeurs. En plus de cela, dans certains pays comme le Mexique, la vape n'est pas permise. Nos conseils sont donc de ne pas utiliser sa cigarette électronique au risque de faire condamner.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte