Chargement...

Mois sans tabac : qui sont les acteurs de la vape ?

Mois sans tabac : qui sont les acteurs de la vape ?

Le mois sans tabac est devenu une véritable tradition française. Chaque année, les fumeurs sont incités durant un mois entier à mettre fin à leur consommation de tabac par le biais de nombreuses initiatives. La vape a forcément un rôle à jouer pendant cette période et certains acteurs n’hésitent pas à la mettre en avant, et cela pas seulement durant le mois sans tabac. Les associations de la vape sont nombreuses et agissent au quotidien auprès des fumeurs et des vapoteurs. A l’occasion du mois sans tabac 2019, Vapoter a à coeur de vous présenter ces associations compétentes qui agissent plus ou moins dans la lumière pour l’avenir de la vape.


Au sommaire :


Un mois sans tabac

Mois sans tabac : qui sont les acteurs de la vape ?

Une initiative gouvernementale


En 2016, la France comptait pas moins de 13 millions de fumeurs sur une population totale de 66 millions d’individus. Le tabac tue 73 000 personnes chaque année. Nous faisons face à un véritable fléau. Le gouvernement a fini par s’en rendre compte. Une suite de décisions a été prise afin de mettre un terme à la consommation de tabac des Français, telle que l’augmentation des prix des paquets de cigarettes. Mais ce ne fut pas sa seule action d’envergure. Les pouvoirs publics ont fait de la lutte contre le tabagisme une priorité en mettant en place un “programme national de réduction du tabagisme”. Cette année-là, la ministre de la Santé Marisol Touraine a instauré 30 jours pendant lesquels les fumeurs sont incités à mettre fin à leur consommation de tabac grâce à une campagne d’envergure. 


Qu’est-ce que le mois sans tabac ?


C’est finalement le mois de novembre qui est choisi par le ministère. La raison en est qu’en cette fin d’année, et ce début d’hiver, les fumeurs sont plus susceptibles d’arrêter de fumer. Dès sa première édition, 380 000 fumeurs se sont inscrits au programme qui leur est proposé. En ne touchant pas à sa cigarette pendant un mois, un fumeur a cinq fois plus de chances d’arrêter définitivement de fumer.


La campagne du ministère de la Santé se déroule en deux temps. Tout d’abord, du 10 au 31 octobre, une campagne médiatique télévisuelle, web, mobile et affichage permet de faire débuter la période d’inscription des fumeurs au mois sans tabac. Dès le premier novembre, le défi collectif des fumeurs inscrits d’arrêter de fumer pendant trente jours débute. Un kit d’aide au sevrage tabagique est alors disponible en pharmacie. Il contient un guide, un agenda, un dépliant, un sticker, un disque pour calculer les économies réalisées et un badge.


Durant ce mois particulier, la vape a forcément un rôle à jouer, et certains acteurs s’en font un devoir.


La cause de la vape contre le tabagisme


Parmi ces acteurs, on peut compter sur des associations de la vape au degré d’action divers mais non moins efficaces.


Fivape, une association de professionnels de la vape

Mois sans tabac : qui sont les acteurs de la vape ?

En premier lieu, il existe une association rassemblant des professionnels du monde de la vape et qui s’adresse en particulier à tous les professionnels du secteur. La Fivape a pour devise “unir, représenter, défendre”. Elle souhaite avant tout favoriser un essor réfléchi et maîtrisé de la vape en France et à l’international. Pour ce faire, elle échange avec les vapoteurs, les pouvoirs publics, les professionnels de santé et la communauté scientifique. Ils se sont fait un devoir de défendre les droits des professionnels de la vape face aux gouvernements successifs et leurs lois. En somme, c’est une association politique créée par et pour les professionnels du secteur.


Des associations de scientifiques


SOS Addictions a quant à elle été créée afin de permettre de parler des addictions et agir autrement. Le tabagisme a une place de choix parmi les addictions qu’elle traite. Elle tente d’agir sur les addictions qu’elle considère comme de véritables maladies auxquelles il faut apporter un traitement. Pour le tabagisme, la cigarette électronique a toute sa place parmi les solutions que l’association apporte. L’e-cigarette demeure le moyen le plus efficace et le moins nocif pour mettre un terme à sa consommation de tabac. C’est donc tout naturellement qu’elle offre aux fumeurs cette solution pour arriver à ces fins.


Il existe une seconde association scientifique qui porte le nom de RESPADD. Cette association à but non lucratif fédère plus de 600 établissements de santé qui s’engagent dans la prévention et la prise en charge des pratiques addictives. Ces établissements lutte contre le tabagisme en mettant en avant toutes les méthodes qu’elle juge efficace. Bien entendu, la cigarette électronique fait partie de ce panel d’outils de sevrage. En s’engageant dans la RESPADD, ces établissements de santé entrent de pleins pied dans un processus dynamique de prévention, offrant ainsi aux professionnels de santé une formation bien établie. Ce processus consiste à organiser des rencontres entre professionnels, et des conférences.


Le caritatif au coeur de la vape

Mois sans tabac : qui sont les acteurs de la vape ?

La vape a aussi son association caritative qui vient en aide aux plus démunis. Sur le modèle des Restos du coeur, la Vape du coeur permet à toutes personnes qui rencontrent des difficultés financières mais qui souhaitent arrêter de fumer de leur offrir gratuitement du matériel de vape. En compagnies d’autres associations de la vape, elle mène de nombreuses actions dans ce sens tout au long de l’année. Parce que même les plus fragiles financièrement ont le droit de disposer de l’ensemble de l’arsenal à disposition contre le tabagisme.


Des associations de vapoteurs pour vapoteurs


Il existe également des associations créées par des vapoteurs indépendants qui s’adressent à tous les vapoteurs. Aiduce est l’une d’entre elles. Elle s’efforce de représenter et de défendre les utilisateurs de cigarettes électroniques en mettant en avant sa diversité, son potentiel d’évolution et son utilisation libre et responsable. A ses yeux, la liberté de la vape a une place de choix. Sa lutte est primordiale pour permettre à l’e-cigarette d’exister en France.


L’association Je ne fume plus s’inscrit quant à elle dans une logique d’accompagnement et d’aide aux vapoteurs. Avant toute chose, Je ne fume plus est un groupe Facebook suivi par plus de 16 500 individus qui interagissent pour arrêter de fumer ensemble grâce à la vape. Le but de cette association est de porter la voix des défumeurs en leur donnant également des conseils et des informations sur la vape.


La vape au coeur du mois sans tabac


Le rôle de la vape dans l’arrêt du tabac

Mois sans tabac : qui sont les acteurs de la vape ?

La cigarette électronique est la meilleure transition tabagique de notre temps. Pour preuve, les scientifiques sont de plus en plus nombreux à vanter ses mérites, la reconnaissant comme 95% moins nocive que la cigarette classique. L’e-cigarette veut du bien à ses consommateurs. Arrêter de fumer n’est pas toujours très simple, mais la cigarette électronique est certainement le meilleur moyen pour arriver à ces fins tout en douceur. Les liquides présentés contiennent du propylène glycol et de la glycérine végétale, deux composants utilisés dans les industries pharmaceutique et alimentaire. Leurs multiples arômes permettent de diversifier les goûts apportés. En plus de cela, ces appareils remplis d’électronique sont des produits sûrs qui associent puissance et qualité. Au cours de ce mois sans tabac, la cigarette électronique sera forcément le produit idéal pour chaque fumeur.


Comment les associations de la vape agissent-elles ?


Les modes d’action de ces associations sont multiples. Mais en premier lieu, leur meilleure arme est probablement le dialogue. Débattre entre vapoteurs, entre professionnels, ou entre scientifiques, voilà ce qui permet de faire avancer rapidement et efficacement les pensées de chacun. Les colloques et conférences ont ainsi un rôle important à jouer. En plus de cela, ces associations sont souvent très médiatisées. Par leur voix s’exprime ainsi celle de la vape à travers le monde. Ces associations offrent régulièrement des cigarettes électroniques aux personnes ayant un réel besoin et qui se trouvent dans l’incapacité de s’équiper. En somme, ce qui fait l’essence de l’action de ces associations, c’est bien la pédagogie. Prendre le temps d’expliquer, pour convaincre chacun de la nécessité de la vape pour arrêter de fumer, c’est le défi que toutes ces associations se sont lancées. En elle repose en fait la vape au coeur du mois sans tabac. 


Les meilleurs kits sur Vapoter.fr :


En savoir plus :

Copyrights © 2019 - vapoter.fr
Paiement Paypal Paiement CB Master Card Paiement CB Visa Connexion sécurisée
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte