Chargement...

Puis-je faire une overdose de nicotine ?

Puis-je faire une overdose de nicotine ?

La nicotine n'a pas bonne réputation, à tort puisqu'elle est essentielle dans le sevrage tabagique. Doit-on pour autant la craindre ? Est-elle dangereuse et quels sont ses effets ? Vapoter vous expliqe tout sur la nicotine !

Sommaire

La nicotine est-elle dangereuse ?

La nicotine est très souvent diabolisée, mais elle est surtout bien mal connue du grand public. Si cet alcaloïde est certes responsable de la dépendance, il constitue également une solution pour se sevrer efficacement. Il faut également savoir que la nicotine ne se trouve pas uniquement dans la plante de tabac. Elle est présente dans certains légumes comme la tomate, l'aubergine ou encore la pomme de terre, en quantité infime bien entendu.

Il est important de comprendre que la nicotine en elle-même n'est pas dangereuse aux doses absorbées par un fumeur ou un vapoteur et elle joue même un rôle clé dans le sevrage. Le plus dangereux dans le tabac reste le monoxyde de carbone, la combustion ainsi que toutes les autres substances nocives. La nicotine n'est pas responsable de maladie mais la combustion, le monoxyde de carbone etc le sont.

Bien choisir sa cigarette électronique est important pour faire la transition entre cigarette classique et cigarette électronique mais le dosage de nicotine l'est tout autant. Le sel de nicotine par exemple peut constituer une bonne alternative pour les personnes qui souhaitent arrêter la cigarette mais pour qui la nicotine classique induit un fort hit (picotement en gorge). Les sels de nicotine étant plus doux, ils seront mieux assimilés et permettront d'absorber une plus grande quantité de nicotine, évitant ainsi le manque.

Les précautions à prendre quand je fais mon DIY

La nicotine peut être absorbée par voie cutanée, c'est d'ailleurs le cas avec les dispositifs transdermiques. Lorsque vous préparez votre DIY, veillez à porter des lunettes de protection mais aussi des gants. S'il n'y a pas de grands risques par voie cutanée, il est important de protéger ses yeux en cas de projection.

Le DIY est une pratique courante chez les vapoteurs qui consiste à fabriquer son propre e-liquide à partir d'ingrédients spécifiquement dédiés à cet usage évidemment. Ainsi, il suffit de mélanger du propylène glycol, de la glycérine végétale et des arômes pour obtenir un liquide. Après quoi, il est possible d'ajouter un ou plusieurs boosters de nicotine (une base composée de propylène glycol, de glycérine végétale et fortement dosée en nicotine) pour obtenir un e-liquide au bon dosage de nicotine. Il faudra ensuite laisser steeper son e-liquide afin que l'ensemble se mélange correctement et que les arômes se développent. 

Quels sont les symptômes de surdosage ?

Si la quantité de nicotine est trop élevée, il est possible que des signaux de surdosage de nicotine apparaissent. Ces effets indésirables se traduisent par des maux de tête, des nausées ou encore des palpitations. Ces effets sont d'ailleurs assez similaires à une surdose de caféine. À ce moment, le vapoteur ou le fumeur réduit naturellement sa consommation et ces effets indésirables passent en quelques minutes ou quelques heures. La nicotine ne provoque donc pas d'effets secondaires aux doses absorbées par les fumeurs ou les vapoteurs.

Le surdosage de nicotine peut arriver en début de sevrage avec la vape. Les vapoteurs doivent généralement "apprendre" à vaper et à maîtriser leur consommation de nicotine. Les fumeurs ont l'habitude de maîtriser leur consommation avec la cigarette classique, en passant à la e-cigarette ils doivent apprendre à vaper correctement. 

Quelle est la dose létale de nicotine ?

On a longtemps pensé que la dose létale de nicotine se situait à 0,8 mg/kg pour un homme adulte. Mais des études, notamment celle du toxicologue autrichien Bernd Mayer, démontrent qu'elle se situerait au moins entre 500 mg et 1000 mg de nicotine (correspondant à 6,5 à 13 mg/kg). En clair, il faudrait ingérer trois à six fioles de e-liquide dosé à 20 mg./ml sans vomir pour que la dose soit létale. Ainsi, il n'est pas possible d'atteindre cette dose en vapant. Le vapoteur serait très vite atteint de maux de tête et de nausées et arrêterait immédiatement sa consommation.

De plus, les e-liquides nicotinés sont limités à 20 mg de nicotine et à 10ml de contenance. Cette limitation a été imposée par mesure de sécurité mais aussi parce qu'il a été constaté que les vapoteurs utilisaient rarement des dosages plus élevés que 20 mg. Bien sûr, on parle de dose létale pour un homme adulte, la dose pour les enfants et bien moins élevée. C'est d'ailleurs pourquoi les flacons de liquides sont tous munis de bouchons avec sécurité pour enfants afin que ceux-ci ne puissent pas y avoir accès.

Pourquoi vaut-il mieux vaper avec un fort taux ? 

Des études ont révélé qu'il valait mieux débuter la vape avec un fort taux de nicotine. En effet, il vaut mieux avoir un fort dosage, vaper moins et ne as ressentir de manque que trop vaper et avoir une sensation de manque permanente.

Et si le taux maximal autorisé (20 mg/ml) n'est pas suffisant, il est possible de combiner l'utilisation d'une e-cig avec des substituts nicotiniques comme des dispositifs transdermiques par exemple. Qu'il s'agisse d'un patch ou de gomme à mâcher, les substituts nicotiniques sont tout à fait compatibles avec la vape sans problème d'effets secondaires. En cas de manque, il vaudra donc mieux utiliser un patch ou un autre traitement de substitution.

En définitive, il est important de se rappeler que la nicotine n'est pas dangereuse. Jacques Le Houezec (tabacologue et consultant en santé publique) l'explique très clairement : la nicotine n'est pas le problème, elle est la solution. Et dans le cas d'un manque trop important, le vapoteur pourra se tourner vers un traitement de substitution sans retourner vers le tabac.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte