Chargement...

Qu'est-ce que le THC ?

Qu'est-ce que le THC ?

Issu du cannabis, le THC fait partie des presque 500 molécules de cette plante dont la renommée n’est plus à faire. Bien que provenant de la même plante, le THC est différent du CBD, qui lui est notamment disponible légalement dans les e-liquides et pour lequel nous avons consacré une page complète : qu'est-ce que le CBD ?

Sommaire

Que provoque le THC ?

Naturellement produit par la plante de cannabis, le tétrahydrocannabinol (THC) fait partie des phytocannabinoïdes, au même titre que le CBD. Il s’agit du cannabinoïde le plus présent dans le cannabis. Le THC est une substance psychoactive qui provoque plusieurs choses chez l’homme. Un effet d’euphorie est ressenti par le consommateur, mais le THC entraîne aussi la réduction des capacités cognitives et la perte de repères.  

Devenue l’une des drogues les plus consommées au monde, le cannabis peut également avoir un impact sur la santé mentale des consommateurs et ainsi porter atteinte, par exemple, à la mémoire.

Les effets sont en revanche différents avec le CBD, qui entraîne, lui, une perte de vigilance. Les effets étant différents et la législation officielle un peu floue concernant le CBD, nous nous sommes notamment intéressés à la question de la conduite après en avoir vapoté.

Quels risques avec le THC ?

Son usage étant illégal en France, le THC est encadré par une législation bien précise. En vue des effets que provoque le THC sur l’organisme et au-delà de l’aspect médical, il peut notamment être très dangereux de conduire après avoir fumé du cannabis et cela pendant plusieurs heures après en avoir consommé.

Par conséquent, si un contrôle de police a lieu et qu’un doute existe quant à la consommation ou non de cannabis, un test salivaire peut-être effectué. Si ce test s’avère être positif, les sanctions possibles sont : 2 ans de prison, 4500 euros d’amende et la perte automatique de 6 points sur le permis de conduire. Des peines supplémentaires peuvent également être appliquées comme la suspension ou l’annulation du permis et des travaux d’intérêt général. Refuser un test de dépistage au THC est d’ailleurs un délit.

En revanche, le CBD ne subit pas la même législation du fait de ses propriétés et de ses effets différents. Nous nous sommes donc penchés sur la question des résultats d’un test de dépistage après avoir vapoté du CBD.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte