Chargement...

Comment fabriquer un atomiseur reconstructible ?

Comment fabriquer un atomiseur reconstructible ?

L'atomiseur reconstructible permet de complètement personnaliser sa vape et ouvre un grand champs des possibles. Son montage s'adressera à des vapoteurs expérimentés de part la complexité et la maîtrise à avoir pour fabriquer ses propres résistances.

Sommaire

Les avantages de l'atomiseur reconstructible

En dehors des règles de base à respecter lors du montage de votre résistance afin d'avoir une bonne vape, le reconstructible ne présente que des avantages :

  • Economique, car une fois votre atomiseur reconstructible acheté, vous ferez des économies en ayant seulement à acheter le fil résistif et le coton. 
  • Utilisation du type de fil résistif que vous souhaitez que ce soit un fil classique ou un tressage complexe afin de découvrir tous les types de vape possible.
  • Utilisation de n'importe quel eliquide quelque soit son taux de pg / vg, il vous suffira de doser vous même votre mèche
  • Entièrement personnalisable, vous pourrez également y régler la taille d'airflow que vous désirez

De quoi se compose t'il ? 

Comme on pu le voir il existe différents types d'atomiseurs mais on retrouvera toujours les mêmes éléments de base qui le compose.

On trouvera :

  • Un drip tip qui sert d'embout buccal
  • Un top cap
  • Une cheminée avec une cloche d'atomiseur pour les atomiseurs de type RTA
  • Un plateau de montage disposant de plots de fixation
  • Un airflow réglable
  • Une base disposant d'un pin de connexion 510

Qu'est ce qu'un atomiseur reconstructible ?

L'atomiseur reconstructible fait partie de la famille des atomiseurs de cigarette électronique. Réservoir de prédilection pour les amateurs de personnalisation. Les reconstructibles permettent d'y installer soit même son coil. Notre conseil est que les atomiseurs reconstructibles ne s'adressent qu'aux vapoteurs chevronnés, tout comme un mod mécanique.

Vous pourrez ainsi, en fonction du style de vape de l'atomiseur, y insérer les résistances qui vous correspondront le mieux à partir de différents types coils que vous souhaitez découvrir. Quelque soit le eliquide, vous pourrez faire des montages des plus simples au plus complexes.

Il est avant tout destiné aux vapoteurs plus expérimentés car il demande de la pratique afin de maîtriser son montage en fonction de plusieurs éléments à prendre en compte pour bien le faire fonctionner.

Effectivement avec un atomiseur reconstructible, il y aura quelques techniques à connaitre pour bien monter son coil mais aussi des règles de base à respecter afin de le faire fonctionner correctement, sécuriser votre vape et ne pas détériorer votre matériel. Le risque étant de soit faire des résistances trop basses, soit de créer un court-circuit si le montage est mal fait. 

Afin d'obtenir une bonne qualité de vape, il faudra éviter la création de points chauds et savoir doser son coton pour que votre atomiseur n'ait pas de problème de coils brûlés ou au contraire de fuites.

Pour fabriquer votre atomiseur reconstructible, vous allez avoir besoin d'outils tel qu'un tournevis, un tapis de coil ou une pince céramique.

On trouvera de toute sorte et de toutes les tailles allant d'un diamètre de 16mm à des tailles plus supérieur comme un diamètre de 26mm.

On trouvera différents modèles de reconstructibles :

  • Les RTA

Les RTA ou Rebuildable Tank Atomizer, sont les plus communs auprès des vapoteurs. Il s'agit de celui qui a le réservoir à la structure la plus classique avec son plateau de montage qui se trouve en bas et qui peut ressembler à s'y méprendre à un clearomiseur.

Son montage sera simple et il est commun d'en trouver des MTL pour une vape en inhalation indirecte ou des subohm pour une inhalation directe. il pourra être facilement transportable grace à sa réserve de liquide qui est en général entre 2ml et 5ml et pratique grâce à une remplissage facile par le haut.

  • Le Dripper

Le dripper est atomiseur très court ne disposant pas de contenance ou réserve de eliquide. Il permet une vape intense tant au niveau des saveurs que de la production de vape. Son remplissage se fera en insérant le eliquide en gouttes à gouttes par le drip tip.

Le dripper sera le plus souvent destiné à une vape en inhalation directe plutôt qu'une inhalation indirecte qui sera moins commune.

Il sera idéal pour des séances de vape intenses pour profiter un maximum de son eliquide ou tout simplement pour tester des eliquides car très rapide à nettoyer ne disposant que de quelques pièces.

Effectivement, il se composera uniquement d'un top cap incluant un airflow et d'une base disposant du plateau de montage directement intégré.

Grâce à des plateaux de montage larges et une course courte pour la vapeur, le dripper est souvent considéré comme le meilleur atomiseur possible en terme de saveurs et de vapeur même si ce ne sera pas le plus facile à transporter.

  • Le RDTA

Le RDTA est un mix entre un RTA et un dripper. Il se présente sous la forme d'un plateau de montage se trouvant en haut et d'un tank qui se trouvera juste en dessous. Cela permet de profiter des avantages du dripper mais avec un plateau percé qui donne accès à un tank en général d'une faible contenance n'excédant jamais 5ml.

Tuto : Comment fabriquer un atomiseur reconstructible ?

Apprenez à fabriquer vos atomiseurs reconstructibles, étape par étape.

Temps estimé
20
Coût estimé
60 €
Outils nécessaires
  • Une barre de coil
  • Une pince céramique
  • Un tournevis ou une clé allen
  • Une paire de ciseaux

Vous trouverez l'ensemble des outils nécessaire dans une valise "coil master". Nous vous conseillons la DIY Kit V3 Coil Master.

Matériaux nécessaires
  • Une bobine de fil résistif ou un coil pré-fait
  • Du coton

Etape 1

Prenez votre fil résistif et couper une longueur suffisante d'environ 15cm. Venez le placer sur la barre de coil. Maintenez le fil résistif avec votre pouce et commencer à l'enrouler autour de la barre de manière à bien serrer chaque tour de fil entre eux. Couper le surplus de métal de chaque coté en laissant environ 3cm de chaque coté.

Etape 2

Il est maintenant temps de venir installer votre coil qui est bien serré sur votre barre. Insérer les pattes sur chacun des plots de votre plateau de montage et avec votre coil toujours présent sur la barre. Une fois les pattes passées faites en sorte de tirer les pattes au maximum tout en plaçant votre coil comme vous le souhaitez et maintenez les en place. Vous pouvez maintenant visser les plots de contact. Le but sera de faire en sorte que votre coil ne touche aucun bord métallique. Coupez le surplus des pattes qui dépasse des plots.

Etape 3

Il faudra ensuite faire en sorte que votre coil s'allume correctement. Venez placer votre atomiseur sur votre mod, si il est mécanique, il faudra dans un premier temps vérifier si le montage ne fait pas de court-circuits. Sélectionnez une valeur en watt ou volt basse sur votre mod électronique. Placer la pince céramique de chaque coté de votre coil et et déclencher le. L'action de le faire chauffer tout en le serrant permettra de bien l'uniformiser. Le but sera de faire en sorte que votre coil s'allume bien de l'intérieur vers l'extérieur. Vous pouvez venir mettre votre coton et l'imbiber de eliquide.

Etape 4

Ré-assembler votre atomiseur, remplissez le et vous êtes prêt à vaper.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte