Chargement...

Est-ce que vapoter sans nicotine est dangereux ?

Est-ce que vapoter sans nicotine est dangereux ?

La nicotine est l'un des éléments qui amène à la dépendance du tabac mais il faut savoir qu'elle fait également partie de la solution. Grâce à la vape, il est possible de garder un apport nicotinique régulier tout au long du sevrage. Mais vaper sans cette substance est-il dangereux pour autant ? Vapoter vous explique tout !


Sommaire

Que contient un e-liquide ?

Le e-liquide est le principal élément consommable de la vape. Il est vaporisé pour pouvoir être inhalé et il est donc nécessaire de remplir son réservoir régulièrement au risque de brûler sa résistance. Un e-liquide ne contient que trois ou quatre ingrédients, tous bien connus des scientifiques. Le PG et la VG constitue la base du e-liquide. Il faut savoir qu'ils sont fréquemment utilisés dans les industries pharmaceutique, alimentaire, cosmétique... Ce sont donc des produits de consommation courante bien connus à ce jour. Les arômes quant à eux sont toujours de qualité alimentaire, qu'ils soient naturels ou de synthèse. Ceux-ci permettent de donner un goût au e-liquide. Sans les arômes, la base est inodore, incolore et n'a qu'un léger goût sucré.

Est-ce que vapoter sans nicotine est dangereux ?

Enfin, le quatrième ingrédient est la nicotine. S'il est facultatif, il permet néanmoins d'éviter les symptômes de manque dû au sevrage tabagique. 

En quoi la nicotine est-elle importante dans le sevrage ?

Les avantages de la e-cig électronique par rapport à la cigarette classique sont nombreux. Il faut évidemment bien choisir sa cigarette électronique mais contrairement à la cigarette, elle ne contient pas de substances nocives et aucune étude à ce jour ne permet de penser qu'elle est à l'origine de maladies graves sur le long terme. Le tabagisme est un fléau, en grande partie à cause de la combustion et la vape permet de se sevrer petit à petit et en douceur. 

Grâce à l'e-cig, les vapoteurs peuvent avoir un apport nicotinique régulier. Il existe des e-liquides avec différents dosages afin de permettre à chacun de trouver le taux qui lui convient le mieux. En cela, la nicotine est importante car elle permet de tenir éloigné de la cigarette classique en évitant tous les symptômes de manque dus au sevrage.

Suis-je obligé de vaper avec un liquide nicotiné ?

Il faut savoir qu'en début de sevrage, il est très important de bien choisir son dosage nicotinique. Dans la cigarette électronique, la nicotine est mélangée avec du propylène glycol et de la VG dans le e-liquide. Ce mode d'absorption est moins efficace qu'avec une cigarette traditionnelle et il faudra donc environ 30 minutes de vape pour arriver à l'équivalent d'une seule cigarette.

Est-ce que vapoter sans nicotine est dangereux ?

Le dosage nicotinique est donc essentiel mais dépend de chaque personne. Il n'est donc absolument pas obligatoire de commencer avec un e-liquide nicotiné. D'ailleurs, de nombreuses personnes qui ont terminé leur sevrage continue de vaper par plaisir ou pour le geste mais avec des e-liquides non-nicotinés. 

Est-il dangereux de vaper sans nicotine ?

Il n'y a aucun danger à vaper sans nicotine. Les personnes qui ne sont plus dépendantes ont parfois encore besoin du geste et vapent souvent avec un dosage nicotinique faible voire nul.

La nicotine est très mal connue du grand public. Elle n'est pourtant pas dangereuses aux doses absorbées en général. Une étude du scientifique Bernd Mayer a même démontré qu'il faudrait avaler au moins trois à quatre fioles de e-liquides pour risquer quelque chose. Bien sûr, il est important de tenir les e-liquides hors de portée des enfants et des animaux car eux ne supporteraient pas ces dosages élevés. C'est aussi pour cette raison que la TPD (Directive sur les Produits du Tabac et du Vapotage) impose des fioles avec des sécurités pour enfants ainsi qu'un dosage maximal de 20 mg/ml.

Le e-liquide non nicotiné n'est pas dangereux ni pour les poumons ni pour l'organisme selon les nombreuses études de ces dernières années. Au contraire, le vapoteur en sevrage réduit sa dépendance grâce à la vape et retrouve rapidement ses capacités pulmonaires comme son souffle. Bien entendu, il faut rappeler qu'il est préférable de ne rien inhaler mais le vapotage reste une bonne solution contre le tabagisme. 

Quels sont les avantages de la vape ?

Les bienfaits de la e-cig électronique sont nombreux. Sans combustion, la cigarette électronique réduit considérablement le danger que représente le tabac. Il est possible de réduire son dosage nicotinique petit à petit jusqu'à arriver à zéro  et ainsi se sevrer totalement. Chaque médecin est conscient que le tabac est un réel problème et, justement en tant que médecin, de plus en plus n'hésitent pas à conseiller la vape comme solution pour se sevrer efficacement. En permettant un apport nicotinique régulier ainsi que la conservation du geste, elle se révèle tout aussi efficace, voire plus qu'un médicament. Les patchs peuvent également être utilisés en complément mais seuls (tout comme un médicament) ils seront moins efficace dans le sevrage tabagique.

En début de sevrage (avec un liquide contenant de la nicotine) avec la cigarette électronique, il arrive tousse avec la e-cig électronique. C'est tout à fait normal car cela signifie que les poumons expulsent les toxiques et les substances contenues dans le tabac. Cela ne dure en général que quelques jours et montre que le corps se remet en marche. 

La e-cig électronique, comme son nom l'indique est un objet électronique. Quelques dysfonctionnements peuvent arriver. Une e-cig électronique qui ne fait plus de vapeur peut être le signe d'une baisse de batterie ou encore si vous utilisez un liquide moins dosé en propylène glycol (la vapeur sera alors moindre). Les vapoteurs doivent apprendre à se servir de leur cigarette électronique. Si utiliser une e-cig est certes plus compliqué que d'allumer une cigarette traditionnelle, elle permet pourtant de se sevrer en douceur.

La vente de cigarettes électroniques est interdite aux personnes mineures et n'est pas recommandée aux femmes enceintes ou qui allaitent. De plus, en cas de pathologies particulières (maladies cardio-vasculaires, asthme, épileptie...), Vapoter.fr vous recommande d'en parler avec votre médecin traitant avant utilisation.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous certifiez avoir au moins 18 ans
et vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte