Chargement...

Evolution de la cigarette électronique - Vers une simplification des modèles

Evolution de la cigarette électronique - Vers une simplification des modèles

La cigarette électronique fait dorénavant partie du quotidien des Français. Croiser un vapoteur en pleine action dans la rue n’a rien d’extraordinaire. Ce petit objet rempli d’électronique qui fait de la vapeur sa caractéristique principale est célèbre aujourd’hui. Il s’agit du moyen le plus efficace pour mettre un terme à sa consommation de tabac, en cela réside sa réussite. Pourtant, il a fallu du temps à l’e-cigarette pour s’implanter dans le paysage quotidien des Français. En plus de cela, le temps est bénéfique à ce produit. Depuis son apparition, elle a vu apparaître un certain nombre d’innovations vouées à son développement.


Au sommaire :


La naissance de la cigarette électronique

Evolution de la cigarette électronique - Vers une simplification des modèles

La cigarette électronique paraît être un produit appartenant tout entier à notre siècle. Lorsque l’on pense à son apparition, on pense forcément à la figure d’un homme venu de Chine. Hon Lik, un ancien pharmacien grand fumeur, développe en 2003 un système électronique qui permet de mettre un terme à sa dépendance au tabac de la manière la plus saine et efficace possible. Il est alors le premier à commercialiser à grande échelle sa cigarette électronique. De sa volonté, l’e-cigarette fait son apparition en Europe et en Amérique. Pourtant, en 2003 la cigarette électronique de Hon Lik n’est pas le premier objet du genre, bien au contraire.


En 1963, un Américain du nom de Herbert A. Gilbert, un détaillant de ferraille de Beaver Falls en Pennsylvanie, crée un appareil qui s’approche au plus près de la cigarette électronique actuelle. Elle est le premier objet électronique à se proposer comme une alternative au tabac. Le principe de son invention est simple. Grâce à une batterie, un liquide est chauffé pour constituer de la vapeur. Le but de Gilbert est de fournir un dispositif sûr et inoffensif pour fumer tout en remplaçant le tabac brûlé et le papier par de l’air chaud, humide et aromatisé. Mais son invention n’a pas l’effet escompté. C’est un véritable flop. Aucune société ne veut se lancer dans sa commercialisation. Gilbert accuse le coup et juge les industries du tabac fautives. Par peur de voir leur marché s’écrouler, elles auraient mis leur influence à contribution pour empêcher la vente de ce produit.


Mais finalement, il faut attendre l’arrivée du second millénaire pour voir réellement apparaître la cigarette électronique sur le marché, à une période où la prise de conscience des dangers du tabac commence à s’installer. Le principe de sa cigarette électronique est simple. Une batterie chauffe une résistance qui vient vaporiser un e-liquide. Ce principe devient le fondement de la cigarette électronique.


Les premiers kits, ou quand la vape fait son entrée sur le marché international

Evolution de la cigarette électronique - Vers une simplification des modèles

Les premiers kits de cigarette électronique n’étaient pas ceux qui envahissent le marché de la vape actuellement. Après la popularisation du produit grâce à l’action de Hon Lik, le nombre de marques qui se sont spécialisées dans leur fabrication n’a cessé de grandir. Parmi les marques fondatrices du monde de la vape, on compte Kanger et Joyetech.


 L’atomiseur T2 de Kanger est associé à la box Ego de Joyetech de 1000 mAh. Cette nouvelle cigarette électronique est une nouvelle avancée technologique dans l’univers de la vape. L’atomiseur T2 propose alors une vape chaude et prononcée avec un volume de vape conséquent puisqu’il dispose d’un réservoir de 2.4 ml. Il fonctionne avec des mèches extra longues pour une meilleure absorption du e-liquide. La particularité de cet atomiseur est qu’il propose de changer la résistance facilement. Il s’agit du premier atomiseur proposant de changer sa résistance. C’est une révolution qui va marquer l’innovation de la vape. Quant à la box Ego, elle devient l’une des premières à proposer une telle autonomie de batterie, mais son rechargement se fait quand même en 3h.


Après ce kit, les marques Kanger et Joyetech ne se sont pas arrêtées de si bon chemin. Avec son Protank, Kanger frappe fort. Celle qui a aujourd’hui pris le nom de Kangertech dévoile un atomiseur imposant capable de contenir jusqu’à 3ml de e-liquide. Associé au mod Evic de Joyetech qui propose 2100 mAh d’autonomie, ce premier kit devient le plus populaire du début des années 2000. Mais le flux d’air dans cet atomiseur se fait uniquement par le pas de vis. De cette manière il ne peut évidemment pas être ajustable. Avec ce kit, les vapoteurs amateurs de vape très serrée sont rassasiés. Mais le mod Evic propose jusqu’à 30W de puissance seulement. Son grand atout est esthétique. Avec son écran OLED adapté, il propose de télécharger et d’afficher des photos et images personnelles. Un petit plus qui a fait la réussite de ce kit.


L'arrivée des modèles subohm

Evolution de la cigarette électronique - Vers une simplification des modèles

Nous sommes en 2014. La marque Aspire dévoile son tout dernier atomiseur qui porte le nom d’Atlantis. Imposant par sa taille, il l’est aussi pour son innovation. Et pour cause, sa réussite permet de populariser une technique de fabrication appelée subohm. Un atomiseur subohm a la particularité d'être équipé d'une résistance très basse, c'est-à-dire inférieure à 1 ohm. Pour être utilisé, il a donc besoin d'une forte puissance comprise entre 20 et 200W. Il permet d’approvisionner en continu la fibre située au niveau du fil résistif et éviter ainsi tout goût de brûlé. Ce type d'atomiseur génère une production et une température de vapeur plus importantes. Ainsi la consommation de e-liquide est aussi beaucoup plus élevée. Le succès de l’Atlantis d’Aspire repose sur son excellente restitution des saveurs grâce à ses résistances de 0.5 ohm.


Quelques mois plus tard, Kangertech se lance aussi dans l’aventure subohm. Elle propose son Subtank qui devient l’atomiseur idéal pour les vapoteurs qui veulent se lancer dans le reconstructible. Simple à utiliser, le Subtank propose d’utiliser du reconstructible sans contrainte. Il propose de passer d’une résistance toute-faite à une résistance en mesh. En plus de cela il se décline en trois versions différentes avec des réservoirs de 3ml à 6ml. En somme, le Subtank c’est l’efficacité assurée combinée à la merveilleuse technologie subohm.


Deux ans plus tard, Smoktech propose son tout dernier atomiseur subohm. Le TFV12 devient une référence en la matière. Quel vapoteur ne le compte pas parmi sa collection de vape ? Il faut l’avouer, la taille, la puissance et la production de vapeur du TFV12 sont sans précédent. Avec ses résistances ultra-performantes de 0.15 ohm, c’est une vape de qualité que le TFV12 vous offre. D’autant qu’il dispose d’une grande capacité de e-liquide avec son réservoir de 6ml. Avec le TFV12, le subohm fait définitivement son entrée dans le coeur des vapoteurs.


2018, l'année du pod

Evolution de la cigarette électronique - Vers une simplification des modèles

Au cours du temps, le nombre de fabricants de cigarettes électroniques n’a cessé d’augmenter. Il en vient en chacun de proposer ses propres innovations. Parmi elles, on compte aussi le pod. Ce dernier a la particularité de présenter des dimensions extrêmement réduites. Parfaitement ergonomique et facilement transportable, le pod est l’ami des vapoteurs voyageurs. Grâce aux progrès techniques de la cigarette électronique, les marques sont capables de présenter des e-cigarettes toujours plus petites, toujours plus simples à utiliser et toujours plus performantes. Le pod représente réellement ces avancées. En 2018, jamais autant de vapoteurs n’ont possédé de pods. Et pour cause, son utilisation est extrêmement simplifiée. Souvent doté d’un unique bouton pour vapoter, il n’y a aucun mode de fonctionnement complexe. Sa cartouche est interchangeable et fonctionne avec des résistances de 1.0 ohm minimum, ce qui lui permet de contenir des e-liquides fortement dosés en nicotine. Il n’a pas besoin non plus d’une forte puissance pour fonctionner. Parmi les pods les plus célèbres, vous pouvez identifier le Nord Pod de Smok ou encore l’Orion Q de LostVape.


La puissance dans des dimensions réduites


Dites au revoir aux cigarettes électroniques mécaniques complexes, et bienvenue aux mods électroniques. Depuis quelques années, ils entrent dans la norme de la cigarette électronique. A tel point que le mot mod est entré dans le vocabulaire quotidien des vapoteurs. Il s’agit en fait de la contraction de “modifié”. Avec eux, c’est une véritable course à la technologie et à la puissance qui s’annonce. Partant du principe que chaque vapoteur est différent, les fabricants ont souhaité offrir des cigarettes électroniques capables de s’adapter aux goûts de chacun. Avec eux plusieurs réglages sont proposés comme le mode puissance variable ou contrôle de température. Souvent dotés d’un écran ou de LEDs, ils proposent un visuel très élaboré. Ce nouveau type de cigarette électroniques est doté d’une puissance toujours plus grande, ainsi qu’une autonomie toujours plus poussée. Enfin, ils contiennent un éventail de sécurités électroniques pour une vape plus sûre et de qualité. Parmi ces kits développés, on compte le kit Adept d’Innokin, le kit RPM40 de Smok et le kit Q16 Pro de Justfog. Ne vous fiez pas à leurs tailles modestes, avec ces kits électroniques, la puissance et la qualité sont là.



En somme, au cours du temps, les fabricants ont proposé des cigarettes électroniques à la technologie toujours plus poussée. Puissance, ergonomie, autonomie, facilité d’utilisation, sont autant de qualités contenues dans des e-cigarettes aux dimensions toujours plus réduites. Parce que vapoter c’est bien, mais vapoter partout une vape de qualité c’est mieux. Les cigarettes électroniques deviennent peu à peu des produits abordables pour tous, tout en devenant de véritables bijoux de technologie. En entrant dans le monde de la vape, c’est donc vers le progrès que vous vous tournez. 


Les meilleurs kits sur Vapoter.fr :


En savoir plus :

Copyrights © 2019 - vapoter.fr
Paiement Paypal Paiement CB Master Card Paiement CB Visa Connexion sécurisée
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte