Chargement...

Comment bien régler sa cigarette électronique ?

bien régler sa cigarette électronique


Comme tout appareil électronique, le réglage de la cigarette électronique est capital pour une bonne utilisation et donc un éloignement définitif de la cigarette classique.


Une cigarette électronique mal réglée est un des premiers facteurs d’arrêt de la vape et de rechute dans la cigarette classique. Un facteur qui pourrait pourtant être très facilement éliminé grâce à quelques connaissances basiques. Et ce sont celles que nous vous livrons maintenant.


Le choix de votre e-liquide et de votre matériel


Avant de se lancer dans le paramétrage même de la box, il est important de bien choisir son e-liquide. Lors du choix de votre saveur préférée, faites-donc bien attention à la composition de celui-ci, ainsi qu’à votre matériel.


En effet, commencez par vérifier le type d’atomiseur que vous possédez : si vous êtes plus proche du MTL, vos e-liquides seront dans l’ensemble plus concentrés en PG qu’en VG, de la même manière, si vous êtes plus proche du Subohm, votre cigarette électronique sera plus adaptée aux e-liquides plus concentrés en VG qu’en PG.

Bien sûr, déterminer son type d’atomiseur et par conséquent son e-liquide, ça passe aussi par la résistance.


cigarette électronique


Une résistance en dessous de 1 ohm sera souvent compatible à des e-liquides plus hauts en VG, le liquide chauffant plus lentement a donc le temps de se vaporiser correctement. C’est grâce à ce temps de chauffe qu’on peut envoyer un wattage plutôt important sur ce genre de résistances.


Une résistance au-dessus de 1 ohm chauffe plus vite, c’est pourquoi on lui envoie un wattage moyen, elle a donc besoin de liquides plus hauts en PG, qui se vaporisera plus facilement.


Petite astuce supplémentaire : regardez la taille des trous d’arrivée de e-liquide dans votre résistance, cela vous donnera une idée du type de liquide que vous pouvez vaporiser.


Veillez cependant à faire attention à quelques détails une fois votre liquide choisi :


Si votre liquide contient plus de PG que de VG : faites donc attention au risque de fuites. Les e-liquides à fort taux de PG sont très bien pour débuter car adaptés aux atomiseurs MTL et très bon véhicules de saveurs, mais ils sont dans l’ensemble plutôt liquides. On a par conséquent plus de risques de fuites et de remontée par la cheminée.

Notre astuce ? Bien fermer vos airflows et essayer de garder votre cigarette électronique debout lors du transport.


Si votre liquide contient plus de VG que de PG : les amateurs de nuages se reconnaîtront ici, les e-liquides à fort taux de VG sont très agréables lorsqu’on souhaite vaper aérien. Mais comme toute chose, ils ont leur défaut. En effet, les liquides dits High VG sont beaucoup plus visqueux que la moyenne. Ils ont donc souvent plus de mal à pénétrer dans le coton des résistances et peuvent parfois mener au dry hit, et bien sûr brûler la résistance rapidement.

Notre astuce dans le cas d’un fort VG ? Bien imbiber la résistance de votre cigarette électronique au préalable et laisser le temps au liquide de pénétrer avant de vaper.


Une fois le bon e-liquide choisi, interviennent les réglages de la box.


Le bon réglage de votre box


e-liquides


Avant même de parler liquide et ressenti de vape, sachez que certains des réglages en vont de votre sécurité. Une box mal réglée pourra mener au dégazage des accus, bien que la plupart des boxs électroniques soit aujourd’hui équipées de sécurités.


Le réglage parfait



Une fois passé la question liée à la sécurité et vie de votre accu, vous vous doutez sûrement que le voltage aura un effet sur la vaporisation du e-liquide. Logique me direz-vous. Il est donc important de garder le voltage de sa box entre 3,6 et 4V en fonction de votre ressenti.


le voltage parfait


En effet, en-dessous la plage donnée, les apports en e-liquide sur la résistance risquent d’être trop importants par rapport au taux de e-liquide vaporisé. Et là, une fois de plus, c’est la fuite.


Dans le cas où vous êtes au-dessus de la plage donnée, l’inverse risque de se produire, c’est-à-dire que l’arrivée de e-liquide risque d’être trop faible par rapport au taux de e-liquide que vous êtes censé vaporiser. Ainsi, c’est le dry hit et surtout, la mort prématurée de la résistance.


Grâce à tous ces conseils, vous serez plus à même de trouver la vape qui vous ira, équilibrée et pleine de saveurs. N’oublions pas que la cigarette électronique, c’est aussi une question de plaisir !


Copyrights © 2019 - vapoter.fr
Paiement Paypal Paiement CB Master Card Paiement CB Visa Connexion sécurisée
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte