Chargement...

Vape et travail : Comment faire ?

Vape et travail : Comment faire ?


La cigarette électronique vous suit partout où vous allez. Son format de plus en plus compact en fait le partenaire idéal des anciens fumeurs en pleine transition tabagique. Pour combler les besoins en nicotine, un vapoteur a besoin d’utiliser beaucoup plus souvent sa cigarette électronique qu’un fumeur. Vapoter n’est pas fumer. Dans certains lieux, on peut penser que la cigarette électronique est autorisée. Mais la législation vient réglementer son utilisation. Travailler et vapoter, est-ce compatible ? Les vapoteurs sont nombreux à se poser cette question qui paraît légitime. Nous sommes là pour vous apporter la meilleure réponse.


Au sommaire :


Peut-on vapoter au travail ?


La législation est claire sur l’utilisation d’une cigarette électronique. Depuis le premier octobre 2017, le vapotage est interdit dans l’enceinte d’un établissement scolaire, et dans les transports en commun fermés tels que les bus, métros ou trains. Les entreprises ne font pas exception.


Depuis cette date, la cigarette électronique est aussi condamnée sur les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif. Pour être plus clair, il est interdit de vapoter dans les open-spaces. Mais la cigarette électronique est autorisée dans un bureau individuel. De manière plus générale, les espaces de travail partagés et clos sont des lieux qui bannissent l’e-cigarette. Ainsi, les salles de réunion, les ateliers, les chaînes de production sont tous concernés par cette interdiction. Vous pourrez toutefois vapoter si vous travaillez dans un bureau individuel et si votre règlement intérieur ne l'interdit pas dans les couloirs ou salles de pause.


Où puis-je vapoter au travail ?


Mais il existe encore quelques possibilités. Si officiellement, de manière générale, la loi interdit la cigarette électronique au travail, il existe des exceptions qui viennent s’y opposer. En fait, l’usage de la cigarette électronique au travail dépend du bon vouloir de la direction. Au moyen d’un règlement intérieur, les entreprises peuvent autoriser l’usage de la cigarette électronique dans leurs locaux. 


Certaines créent un lieu entièrement consacré aux fumeurs ou aux vapoteurs. Dans ce cas précis, l’e-cigarette n’est pas autorisée dans le reste de l’entreprise. D’autres en revanche, outre les bureaux individuels fermés, autorisent également la cigarette électronique dans les lieux accueillant du public. C’est bien connu. La cigarette électronique est beaucoup moins nocive que la cigarette classique. Partant de ce principe, et pour éviter tout conflit avec le public, la cigarette électronique demeure autorisée. Enfin, certaines entreprises autorisent librement l’usage de la vape. Que vous soyez dans un open-space ou à la cafétéria, la cigarette électronique est autorisée. Ces entreprises qui l’autorisent sont peu nombreuses mais elles existent. 


Mais alors comment allier vape et travail quand la cigarette électronique est interdite ? Nous avons la solution.


Le sel de nicotine, la solution ultime pour vapoter au travail


Depuis 2017, un nouveau produit a fait son apparition dans le monde de la vape : le sel de nicotine. Contrairement à ce que peut nous faire penser son nom, il ne s’agit pas de cristaux de sels nicotinés. Le sel de nicotine se présente sous la forme d’un liquide. Le sel de nicotine est en fait la forme de nicotine trouvée dans les feuilles de tabac. La nicotine est donc présente de manière naturelle. 


Ce liquide a plusieurs avantages. D’abord, il permet d’utiliser des e-liquides avec un taux plus élevé en nicotine. En plus de cela, vous pouvez assimiler plus de nicotine, d’une manière plus rapide. Le dernier avantage du sel de nicotine est qu’il n’a pas besoin d’un appareil puissant pour être utilisé. Une cigarette électronique simple et discrète peut satisfaire votre quotidien. 


Parmi ces avantages, il en est un qui a son importance pour allier vape et travail. En utilisant du sel de nicotine, votre besoin de nicotine est plus rapidement comblé. Avec lui, vous pouvez donc vapoter en dehors de votre temps de travail pour être tranquille pendant que vous êtes présents dans l’enceinte de l’entreprise. 



Vapoter.fr vous propose une centaine de e-liquides en sel de nicotine avec des arômes différents. Caramel au beurre salé, menthe glaciale ou fraise gourmande, sont autant de goûts proposés en sel de nicotine qui sauront rassasier un grand nombre de palais. Avec ces e-liquides, Vapoter.fr vous propose aussi des pods peu puissants qui seront parfaits pour vaper du sel de nicotine. Parmi eux, on compte le KoddoPod Nano, le Frenzy de Geek Vape ou encore le K1 Steath d’Aspire.


Vapoter n’est donc plus un problème quand votre entreprise interdit son usage. Arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique reste donc possible en toutes occasions. 


Découvrez les meilleurs kits pods :


En savoir plus :


Copyrights © 2019 - vapoter.fr
Paiement Paypal Paiement CB Master Card Paiement CB Visa Connexion sécurisée
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. En savoir plus J'accepte